actuellement 16539 films recensés, 2790 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
rédacteur
Christelle Mbaya Ndaya
publié le
10/04/2011
» films, artistes, structures ou événements liés à cette critique
» les commentaires liés à cette critique

Christelle Ndaya MBAYA






Parcours de réfugiés


Parcours de réfugiés


Parcours de réfugiés





retour
 
Parcours de réfugiés, Ali BENJELLOUN, Maroc
Un monde meilleur ?
FESPACO 2011
Parcours de réfugiés, le film documentaire en compétition, du réalisateur Marocain Ali BENJELLOUN a été projeté au cinéma Neerwaya le dimanche 27 février 2011 à 18h 30.

Dès le début du film, le réalisateur a focalisé notre regard sur son sujet en nous avertissant par une voix off que le visage des interlocuteurs ne serait pas montré dans le but de préserver leur intimité. Il a ainsi recours à des plans de dos ou de profil. Les images du documentaire ne sont pas très expressives, néanmoins pourraient être lues comme des métaphores : un sac qui renvoie à l'immobilité des migrants, un poisson qui ne cuit pas comme pour exprimer l'attente d'une vie meilleure.

Cependant, lorsque les refugies prennent la parole pour s'exprimer, le spectateur voyage avec ces derniers de l'Afrique subsaharienne vers le Maroc à travers les forets, les déserts ; il vit les humiliations et les violences avec ces migrants avant d'atterrir au Maroc qui représente pour eux un nouveau pays. Terre d'accueil, le Maroc n'est pas cependant pas un pays de cocagne : une fillette traverse l'écran ; elle est le fruit d'un viol collectif commis par des militaires.

Ce film documentaire est d'actualité avec des conflits et soulèvements politiques en Afrique notamment en Libye, en Egypte, en Tunisie et tout récemment au Maroc ainsi qu'en Côte d'Ivoire. Si le réalisateur documente le sort de ces réfugies subsahariens, il n'analyse pas combien ce besoin d'exil frappe aussi les Marocains eux-mêmes.

Christelle Ndaya MBAYA
Sénégal/Congo

Article paru le Mardi 1er mars 2011, Bulletin Africiné n°13 - Ouagadougou (Burkina Faso), FESPACO 2011 - n°2, p. 8.
avec le soutien d'Africalia (Belgique | Bruxelles) et du Ministère des Affaires étrangères (France)

haut de page


   liens films

Parcours de réfugiés 2009
Ali Benjelloun


   liens artistes

Benjelloun Ali


   évènements

26/02/2011 > 05/03/2011
festival |Burkina Faso |
FESPACO 2011 (Festival Panafricain du Cinéma et de la télévision de Ouagadougou)
22e édition

   liens structures

Africalia
Belgique | Bruxelles

Association Sénégalaise de la Critique Cinématographique (ASCC)
Sénégal | DAKAR

Bentaqerla
Maroc | CASABLANCA

Janaprod
Maroc | CASABLANCA

Ministère des Affaires étrangères (France)
France | Paris

haut de page



   vos commentaires
vos commentaires sur cette critique :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page