actuellement 18129 films recensés, 3151 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
rédacteur
Charles Ayetan
publié le
24/06/2011
films, artistes, structures ou événements liés à cet entretien
les commentaires liés à cet entretien

Charles Ayetan


Aimé Obanikoua

retour
 
Portrait : Aimé Obanikoua
Un jeune réalisateur togolais, discret mais talentueux

Discret, mais talentueux, le jeune réalisateur togolais Aimé Obanikoua poursuit son chemin dans l'audiovisuel et le cinéma. Avec en poche un projet de réalisation d'un court métrage intitulé Une Journée de merde (un scénario du compatriote Léonard Yakanou), il est à la recherche d'un financement pour la production de ce film. Mais qui est Aimé Obanikoua ?

Après une formation au Centre Africain de Production Audiovisuelle (CAPA, Cameroun), en 1998, en technique du son et en réalisation, Aimé Obanikoua s'est engagé dans la réalisation de films.
D'abord, il a été technicien du son dans la réalisation de plusieurs films tels que, Rasita, un long métrage produit par Jonosco Production (Ghana, 1998), Le Dérangeur réalisé par Georges Nguele, directeur Afrique de l'Ouest du CAPA.

Obanikoua réalisera son 1er film documentaire en 2000 sous le
titre Ova ou le fonio (13 mn, 3ème pris au Festival
International du Film Vidéo de Lomé, FIFIVIL 2001). Suivra
en 2002, son 2ème documentaire Extrême affliction sur l'exode rural produit par le Centre Audiovisuel St Augustin (Lomé), film qui a été sélectionné au Festival international du film de Valladolid en Espagne, en 2003.
Le 1er long métrage d'Aimé Obanikoua intitulé Désir du coeur (2005) a remporté le 2ème prix long métrage au festival panafricain du cinéma de Los Angeles (Pan African Film Festival of Los Angeles) en 2008. En 2006, il a réalisé un court métrage, Les Trompettes de Amen, film qui a remporté le 1er prix au Festival Clap Ivoire 2007.

Au titre d'assistant réalisateur, le jeune Obanikoua, apportera également son concours au film Fruit de la passion du réalisateur Steven Af (Sélection TV & Vidéo - Séries et Sitcoms au FESPACO 2007).

En 2007-2008, Obanikoua a enseigné les techniques de réalisation à l'Ecole Supérieur des Etudes Cinématographiques (ESEC, Togo). Il collabore avec plusieurs professionnels du cinéma et de l'audiovisuel du Togo et d'ailleurs, et travaille actuellement avec MAC-MIT (Michel Aveline Conseil - Made in Togo).

Charles Ayetan

Article paru dans Caméra n°22, Bulletin cinématographique de l'Association des Journalistes Critiques Cinématographiques du Togo (AJCC-Togo), année 2, du 15 mai au 15 juin 2011, pp. 1-2.

haut de page


   liens films

Désirs du cœur 2005
Aimé Obanikoua

Extrême affliction 2002
Aimé Obanikoua

Fruit de la passion 2006
Steven Af

Ova ou le fonio 2000
Aimé Obanikoua

Trompettes de Amen (Les) 2006
Aimé Obanikoua


   liens artistes

Af Steven


Obanikoua Aimé


   vnements

04/09/2007 > 08/09/2007
festival |Côte d'Ivoire |
Clap Ivoire 2007 (concours international de courts métrages d'Abidjan)
7ème édition

07/02/2008 > 18/02/2008
festival |États-Unis |
Pan African Film and Arts Festival - PAFF 2008
16e édition

   liens structures

AJCC-Togo
Togo | LOMÉ

Communauté Economique Des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO)
Nigeria | Abuja

haut de page



   vos commentaires
vos commentaires sur cet entretien :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page

 

 

 

 

?>