actuellement 16234 films recensés, 2741 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
rédacteur
Stéphanie Dongmo
publié le
11/07/2011
» films, artistes, structures ou événements liés à cet entretien
» les commentaires liés à cet entretien

Stéphanie Dongmo


Narcisse Wandji


Ecrans Noirs 2011

retour
 
Portrait : Narcisse Wandji
Au nom des femmes
Le promoteur du festival Mis me Binga est aux Écrans noirs avec deux court métrages en compétition.

Narcisse Wandji est le seul réalisateur qui peut se vanter d'avoir deux films en compétition officielle à cette 15è édition du festival Ecrans noirs. Capronos (26mn, 2010) et 2011, rues des pays du Sud (3mn, 2011) font partie des 29 films qui se disputent l'Ecran du court métrage.

Pourtant, c'est presque par hasard que Narcisse Wandji, 30 ans, est arrivé au cinéma. Après avoir obtenu le baccalauréat en 2002, le jeune homme ne sait quoi faire de sa vie. En attendant de prendre une décision, il travaille pendant deux ans dans une laverie auto. Un jour, une cousine lui rapporte des dépliants de l'université de Yaoundé I. Son regard tombe sur la filière arts du spectacle et cinématographie de la Faculté des arts, lettres et sciences humaines. Le féru de théâtre qui n'imaginait même pas qu'une telle filière existait au Cameroun s'empresse d'aller s'inscrire. Après des hauts et des bas, Narcisse Wandji arrive au Master II et choisit l'option production. Mais celle-ci est supprimée cette année-là, en 2008.

Narcisse Wandji ne veut pas se tourner les pouces au quartier. Il se souvient qu'au cours de ses recherches sur l'histoire du cinéma camerounais, il a remarqué qu'il y avait peu de femmes réalisatrices. "En 50 ans de cinéma, il n'y a eu que 15 femmes environ qui ont vraiment fait des films. Et pourtant, les femmes travaillent dans toute la chaîne du cinéma comme maquilleuses, actrices..." Narcisse Wandji a trouvé un créneau.
Pour le meubler, il crée une plate-forme d'échange et de rencontre pour les femmes du cinéma. La 1ère édition du festival Mis me Binga se tient en 2010, avec le soutien de l'Institut Goethe, du Centre culturel français de Yaoundé et de quelques amis et camarades. Il a pour objectif d'encourager les femmes à prendre la parole. "On peut compter sur les femmes pour le développement du Cameroun. Il est important qu'elles s'approprient le cinéma", explique le promoteur.

La même année, Narcisse Wandji réalise Capranos. Une histoire de loterie dans laquelle il questionne la cupidité des Hommes. En 2011, l'Union européenne lance un concours de films sur l'immigration clandestine. Pour y participer, Narcisse Wandji écrit, réalise et produit 2011, rues des pays du Sud. Son film s'intéresse aux passeurs. "Ils sont une cible importante qu'il faut toucher parce que sans eux, il n'y aurait pas d'immigration clandestine", estime-t-il. Le court métrage a remporté le 3e prix à ce concours.

Le cinéma, Narcisse Wandji le considère comme "une arme efficace pour changer les choses". Mais pas seulement. "C'est aussi un consolateur, quelqu'un à qui je parle et qui me parle, et en même temps un jeu". Narcisse Wandji a reçu la morsure du cinéma.
Il annonce son troisième film, L'apacheur. Un documentaire dont le tournage est prévu en août prochain à l'avenue Kennedy à Yaoundé, entre autres sites.

Stéphanie Dongmo

haut de page





   liens artistes

Kouonang Kouomo Paul Steve


Ngueyeli Evodie


Ntema Pascaline


Wandji Narcisse


   évènements

04/03/2010 > 08/03/2010
festival |Cameroun |
Festival International de Films de Femmes "Mis Me Binga" 2010
1ère édition + Atelier de formation à l'écriture documentaire.

08/03/2011 > 12/03/2011
festival |Cameroun |
Festival International de Films de Femmes "Mis Me Binga" 2011
2ème édition

18/06/2011 > 25/06/2011
festival |Cameroun |
Ecrans Noirs 2011
15ème édition. Thème : Le cinéma africain et ses acteurs

08/03/2012 > 11/03/2012
festival |Cameroun |
Festival International de Films de Femmes "Mis Me Binga" 2012
3ème édition. Créé en 2010 à l'initiative du Groupe d'Initiative Commune Vidéo Star, Mis Me Binga, a pour but de réunir les découvertes du cinéma fait par les femmes dites intellectuelles et le cinéma plus populaire.

   liens structures

ARTerial Network
Afrique du Sud | Cape Town

Cameroon Art Critics (CAMAC)
Cameroun | YAOUNDÉ, DOAUALA

GIC Vidéo Star
Cameroun | Yaoundé

Goethe-Institut Yaoundé (Centre Culturel Allemand de Yaoundé)
Cameroun | Yaoundé

Institut français du Cameroun à Yaoundé
Cameroun | YAOUNDÉ

Jour (Le)
Cameroun | Yaoundé

   liens festivals


festival | Cameroun | Yaoundé


festival | Cameroun | Yaoundé

haut de page



   vos commentaires
vos commentaires sur cet entretien :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page