actuellement 16360 films recensés, 2758 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
rédacteur
Noureddine Mhakkak
publié le
14/08/2011
» films, artistes, structures ou événements liés à ce compte rendu de festival
» les commentaires liés à ce compte rendu de festival

Khouribga 2011


Noureddine Mhakkak






















Namory Diabaté dans DA MONZON, LA CONQUÊTE DE SAMANYANA de Sidy F. Diabaté, Mali



retour
 
14ème édition du festival du cinéma africaine de Khouribga, Maroc
Miroir de la mixité et de la tolérance

Voilà, comme chaque année d'ailleurs, que le cinéma africain fête son existence et sa continuité dans la ville de Khouribga, avec chaleur et créativité. En 2011, cette belle ville marocaine fête la quatorzième édition de son festival cinématographique en reflétant l'avenir du cinéma africain, dans toute sa richesse et sa diversité.

Ainsi la ville de Khouribga restera durant huit jours entre le 16 et 23 Juillet 2011 sous la magie du cinéma et sous ses lumières de modernité, de tolérance ainsi que de dialogue entre les cultures africaines, à travers l'image. Qui dit "Image" dit toute une imaginaire qui s'ouvre à partir du soi et qui s'offre en même temps à l'autre. Ce dialogue riche aide et pousse vers la connaissance culturelle et mutuelle. Le cinéma est depuis toujours un moyen culturel qui nous aide à découvrir la culture africaine dans sa globalité.
Cela, nous pouvons bien le saisir si on voit les films africains, car chaque film est une vision du monde, une vision qui nous présente la culture de son pays. Et si on voit tant de films africains, alors on peut construire une image vivante de toute la culture de l'Afrique. Seuls les festivals du cinéma qui peuvent nous donner cette possibilité. Cela traduit l'importance du festival du cinéma africain de Khouribga et de là vient son originalité même.

Pour les films africains présents dans cette édition, commençons d'abord par les deux films marocains. Il y a "Majid" du réalisateur Nassim Abbassi qui traite de l'histoire d'un enfant orphelin habitant à Mohammedia suite à la mort de ses parents dans un incendie. Son seul souvenir est une photo restée chez leurs amis à Casablanca.
Le deuxième film marocain est celui de la réalisatrice Selma Bargach dont le titre est "La 5ème corde" qui raconte l'histoire d'un jeune qui cherche à réaliser son rêve : devenir un musicien renommé, malgré nombre d'obstacles.

Quant aux autres films africains, ce sont "Le mec idéal" du réalisateur ivoirien Owell Brown, "Le dernier vol du flamant rose" de Ribeiro Joao (Mozambique), "Chacun, sa vie" d'Ali Ghanem (Algérie), "Six, sept, huit (Cairo 678)" du réalisateur égyptien Mohamed Diab, "En attendant le vote" par Missa Hébié (Burkina Faso), "Un pas en avant" de Sylvestre Amoussou (Bénin), "Microphone" d'Ahmad Abdalla (Égypte), "Les palmiers blessés" d'Abdellatif Ben Ammar (Tunisie), "Voyage à Alger" d'Abdelkrim Bahloul (Algérie) et enfin "Da Monzon. La conquête de Samanyana" de Sidy Diabaté (Mali). Sous oublier "Le poids du serment" de Kollo Daniel SANOU (Burkina Faso).

Noureddine Mhakkak

PALMARES de 14ème édition du festival du cinéma africain de Khouribga 2011 :
- Le Grand Prix Ousmane Sembène : "Six, sept, huit" du réalisateur Mohamed DIAB (Egypte).
- Prix spécial du jury : "La 5ème corde" de la réalisatrice Salma BARGACH (Maroc).
- Prix de la meilleure réalisation : "Les palmiers blessés" film d'Abdellatif BENAMMAR (Tunisie).
- Prix du meilleur scénario : Abdelkrim BAHLOUL (Algérie) pour son film "Voyage à Alger"
- Prix du 1er rôle féminin : Emma LOHOUES (Côte d'Ivoire) dans le film "le mec idéal" par Owell BROWN.
- Prix du 1er rôle masculin : Mike DANON (Côte d'Ivoire) dans le film "Le mec idéal" par Owell BROWN.
- Prix du 2ème rôle féminin : Nahed El Sbai (Egypte) dans le film "Six, sept, huit", de Mohammed DIAB (Egypte).
- Prix du 2ème rôle masculin : Ibrahima Mbaye (Sénégal) dans le film "En attendant le vote" de Missa HEBIE (Burkina Faso) 2011

Mentions spéciales :
- L'enfant acteur du film"Majid", de Nassim ABBASSI (Maroc) : Lotfi SABER.
- Le film béninois "Un pas en avant" de S. Amoussou (Bénin).

haut de page


   liens films

5ème corde (La) - الوتر الخامس 2011
Selma Bargach

Chacun sa vie 2007
Ali Ghalem, Ali Ghanem

Da Monzon, la conquête de Samanyana 2010
Sidy Fassara Diabaté

Dernier vol du flamant rose (Le) 2010
Joao Ribeiro

En attendant le vote... 2010
Missa Hébié

Les Femmes du bus 678 2010
Mohamed Diab

Majid - ماجد 2011
Nassim Abassi

Mec idéal (Le) 2010
Owell Brown

Microphone 2010
Ahmad Abdalla

Palmiers blessés (Les) 2010
Abdellatif Ben Ammar

Poids du serment (Le) | Nyama 2009
Kollo Daniel Sanou

Un pas en avant, les dessous de la corruption 2010
Sylvestre Amoussou

Voyage à Alger (Le) 2009
Abdelkrim Bahloul


   liens artistes

Abassi Nassim


Abdalla Ahmad


Amoussou Sylvestre


Bahloul Abdelkrim


Bargach Selma


Ben Ammar Abdellatif


Brown Owell


Diab Mohamed


Diabaté Sidy Fassara


Ghalem Ali


Hébié Missa


Ribeiro Joao


   évènements

16/07/2011 > 23/07/2011
festival |Maroc |
Festival du cinéma Africain de Khouribga (FCAK) 2011
14ème Édition

   liens structures

Association Marocaine des Critiques de Cinéma (AMCC) ::: الجمعية المغربية لنقاد السينما
Maroc | TANGER

Centre Cinématographique Marocain (CCM)
Maroc | RABAT

Films de la Source (Les)
Algérie | THENIA

Fondation du festival du cinéma africain de Khouribga
Maroc | KHOURIBGA

Moondust Productions
Maroc | Mohammedia

   liens festivals


festival | Maroc | Khouribga

haut de page



   vos commentaires
vos commentaires sur ce compte rendu de festival :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page