actuellement 17685 films recensés, 2972 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
rédacteur
Charles Ayetan
publié le
07/11/2012
films, artistes, structures ou événements liés à cette analyse
les commentaires liés à cette analyse



Charles Ayetan (Africiné)











retour
 
Lancement du Festival International du Film Documentaire de Blitta (Togo)

La deuxième édition du Festival International du Film Documentaire de Blitta (FIFDB) est officiellement lancée le vendredi 02 novembre 2012. Placée sous le thème "Le film documentaire pour une réconciliation sincère et profonde", la cérémonie de lancement de cette édition du festival de Blitta a été présidée dans la grande salle du Centre International de Conférence de Blitta par le ministre des Arts et de la Culture, Me Fiatuwo Kwadjo Sessenou. C'était en présence du préfet de Blitta, M. Boukari Batossa, du président de la Commission Nationale de la Francophonie, M. Jibidar Amakoe, du délégué général du Festival International du Film Documentaire de Blitta, M. Essohanam Koutom, du Président du Conseil d'Administration de l'Association Terre des Arts et de la Culture (ATAC), M. M'Banana Awesso, et de plusieurs invités. Des réalisateurs de plus de cinq pays de la sous région ouest africaine sont attendus à cet événement.

La cérémonie a commencé à 9h30 avec le mot de bienvenue du préfet de Blitta, M. Boukari Batossa, qui s'est réjoui du choix de la ville Blitta pour abriter cet événement cinématographique. Cette cérémonie a été agrémentée par diverses intermèdes animées par les groupes "Ko Djézo" avec des sketches et "Gadjambou de Doufouli" avec des chants et danses traditionnels.

"Il est indéniable que le développement d'un pays ne pourra se faire sans la prise en compte de ses réalités culturelles dans toutes leurs diversités", a déclaré le ministre des Arts et de la Culture, Me Fiatuwo Kwadjo Sessenou, dans son allocution d'ouverture. Il a ensuite noté quelques actions du gouvernement comme le code du cinéma en chantier qui justifient de "l'intérêt que le gouvernement porte à l'art cinématographique" dans notre pays. Après avoir cité quelques festivals au Togo comme les festivals de danses africaines et d'arts plastiques, sans oublier le festival des divinités noires, le ministre a exprimé sa joie en ces termes : "Nous sommes donc heureux de compter parmi les festivals de notre histoire culturelle celui du film documentaire de Blitta qui est à sa deuxième édition".

Dans son discours pour la circonstance, le Président du Conseil d'Administration de l'Association Terre des Arts et de la Culture (ATAC), M. M'Banana Awesso, a expliqué qu'à travers le Festival International du Film Documentaire de Blitta, les responsables de l'ATAC "entendent contribuer à la relance du cinéma au Togo en impliquant tous les acteurs et bénéficiaires de projets de développement". Tout en participant à la redynamisation du 7ème art au Togo, a-t-il ajouté, ce projet veut promouvoir l'esprit de créativité chez les jeunes, œuvrer à l'émergence des talents en matière de film documentaire et permettre à la jeunesse de faire carrière dans le domaine du cinéma.

Le programme de l'événement a été enfin dévoilé par le délégué général du Festival International du Film Documentaire de Blitta, M. Essohanam Koutom, qui a cité entre autres, un atelier de formation à la scénarisation et réalisation, des projections en off de films documentaires de cinéastes professionnels, mais aussi et surtout des projections de films documentaires en compétition, avec la précision que cette année, l'accent est mis sur les réalisateurs amateurs ou débutants. Il a remercié les partenaires actuels et lancé un appel aux opérateurs économiques et à toutes les personnes de bonne volonté afin d'apporter leur appui multiformes à ce festival de 5 jours qui aura lieu dans deux semaines, précisément du 20 au 24 novembre 2012 à Blitta.

En dehors du Togo, de nombreux réalisateurs sont attendus en provenance du Bénin, du Burkina Faso, de la Côte d'Ivoire, du Mali et du Sénégal.

Charles Ayetan (Togo)

haut de page





   liens artistes

Koutom Essohanam Denis


   vnements

20/11/2012 > 24/11/2012
festival |Togo |
Festival du film documentaire court et long métrages de Blitta 2012
2ème édition

   liens structures

AJCC-Togo
Togo | LOMÉ

Direction Nationale de la cinématographie du Togo (DNC)
Togo | LOMÉ

Ministère de la communication, de la culture, des arts et de la formation civique (Togo)
Togo | LOMÉ

   liens festivals


festival | Togo | Blitta

haut de page



   vos commentaires
vos commentaires sur cette analyse :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page

 

 

 

 

?>