actuellement 18133 films recensés, 3151 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
rédacteur
Djia Mambu
publié le
12/11/2012
films, artistes, structures ou événements liés à ce compte rendu de festival
les commentaires liés à ce compte rendu de festival

Affiche 2012


Djia Mambu (Africiné)




Scène de Rengaine




Rachid Djaïdani




Scène du film Les Chevaux de Dieu, 2012


Nabil Ayouch, réalisateur



retour
 
41eme édition du Festival du Nouveau Cinéma, Montréal
4 longs métrages africains et un film d'un cinéaste voyageur autrichien.
Montréal, Octobre 2012

L'avantage des festivals de films en automne, c'est que le temps leur est favorable. Pluies et vents ont parfois tendance à précipiter les pas des cinéphiles vers les salles de cinéma et c'est tant mieux. Loin de dire que sans cela, le Festival du Nouveau Cinéma n'est pas à la hauteur, bien au contraire. En soufflant ses 41 bougies cette année, ce festival dit à juste titre présenter "un éventail fascinant de tout ce qui se fait de mieux en fiction, documentaire et expérimentation à travers le monde".

Rengaine en sélection internationale

Le seul film africain présenté en sélection internationale est dû à un réalisateur Franco-Algérien. Premier long-métrage de Rachid Djaïdani, Rengaine relate l'histoire d'un jeune couple mixte - elle est d'origine maghrébine et musulmane, lui est d'Afrique subsaharienne et chrétien - qui veut se marier. Les deux semblent être les deux seules personnes à se réjouir de leur union qui est vue d'un très mauvais œil par Slimane, l'un des quarante frères de la fiancée. Celui-ci estime que sa petite sœur doit avoir l'aval de sa famille pour se marier, alors que lui-même partage une histoire d'amour cachée.



Nabil Ayouch deux fois

Le Panorama international comprenait dans sa programmation Les Chevaux de Dieu et My Land, tous deux du réalisateur marocain Nabil Ayouch (Mektoub, Ali Zaoua).
Dernier long métrage du cinéaste, Les Chevaux de Dieu (un des seuls films africains présentés au Festival de Cannes 2012 dans la sélection officielle "Un certain regard") raconte l'histoire de deux frères issus des bidonvilles aux marges de Casablanca. Le réalisateur marocain analyse leur endoctrinement par un mouvement islamiste radical. Sous l'influence du leader du mouvement, Yachine et Hamid vont se porter "martyrs" pour une attaque kamikaze, identifiée après comme étant les attentats de Casablanca de 2003.



My Land, son tout premier documentaire, lui, aborde l'impact du conflit israélo-palestinien sur les générations et descendants des réfugiés. Le réalisateur, né d'un père musulman et d'une mère juive, va surtout focaliser son objectif sur la réaction des jeunes juifs qui confrontent se aux témoignages des Palestiniens expulsés en 1948 et vivant à l'étranger.



Parmi les films africains, il y a également The End du jeune réalisateur marocain Hicham Lasri. Sa fiction décortique la relation qui naît entre Mikhi (Salah Ben Salah) et Rita (Hanan Zoudhi), en pleine tension politique dans la capitale du royaume du Maroc.

THE END - a film by Hicham Lasri from INSOMNIA World Sales on Vimeo.



Paradise Love

Le dernier film de l'Autrichien Ulrich Seidl qui dévoile une face cachée du tourisme sexuel dans certaines régions en Afrique ne laisse personne insensible. Images choquantes, scènes grossières, personnages réels : tout y est pour condamner cette réalité misérable.
Le film montre des dames européennes, quinquagénaires et visiblement riches, dites "Sugar mamas" qui se rendent en vacances au Kenya pour bénéficier des faveurs sexuelles de jeunes Kenyans, dit "beachboys" qu'elles dénichent dans les plages touristiques.

par Djia Mambu,
pour Africiné

haut de page


   liens films

Chevaux de Dieu (Les) 2012
Nabil Ayouch

End (The) [réal: Hicham Lasri] - ةياهنلا 2011
Hicham Lasri

My Land 2010
Nabil Ayouch

Paradis : Amour (Paradies: Liebe) 2012
Ulrich Seidl

Rengaine 2012
Rachid Djaïdani


   liens artistes

Ayouch Nabil


Djaïdani Rachid


Lasri Hicham


Seidl Ulrich


   vnements

10/10/2012 > 21/10/2012
festival |Canada |
Festival du Nouveau Cinéma de Montréal 2012
41ème édition

   liens structures

Ali'n Productions
Maroc | CASABLANCA

Arte France cinéma
France | Issy-les-Moulineaux

Artémis Productions
Belgique | BRUXELLES

Films Jack Febus (Les)
France | GAMARDE-LES-BAINS

French Connection Films
France | Paris

Haut et court
France | Paris

Insomnia World Sales
| Paris

Or Prod
France

Zaza Films Distribution
Maroc | CASABLANCA

   liens festivals


festival | Canada | Montréal

haut de page



   vos commentaires
vos commentaires sur ce compte rendu de festival :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page

 

 

 

 

?>