actuellement 18202 films recensés, 3176 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
rédacteur
Michel Amarger
publié le
04/02/2013
films, artistes, structures ou événements liés à cette critique
les commentaires liés à cette critique

Abderrahmane Bouguermouh, réalisateur (1936-2013)


Michel Amarger (Africiné)




Colline oubliée (La)


Malek Haddad, écrivain.


La Colline oubliée (roman)


Mouloud Mammeri, écrivain

retour
 
Décès du cinéaste algérien Abderrahmane Bouguermouh
La revendication du cinéma kabyle

Un réalisateur marquant du cinéma de l'Algérie nous quitte. Abderrahmane Bouguermouh est décédé le 03 février 2013, à l'hôpital d'Alger. Ce cinéaste, né en 1936, est un des premiers à avoir fait entendre la voix du cinéma kabyle, alors que la langue tamazight est encore interdite en Algérie. Il se lie d'amitié avec l'écrivain Mouloud Mammeri dès 1957, et tourne des portraits des grands intellectuels berbères de 1965 à 1968.

Après une formation à l'IDHEC de Paris, il travaille pour la télévision française. A son retour en Algérie, en 1963, il réalise des courts métrages dont Comme une âme, tourné en berbère, qui lui vaut des ennuis avec le gouvernement. Il signe aussi La grive, 1967, sur un texte engagé de Malek Haddad, qui est très remarqué. Il est assistant pour Mohamed Lakhdar-Hamina sur Chronique des années de braise, 1975, avant d'entreprendre des longs métrages exigeants. Il signe Les oiseaux de l'été, 1978, et Noir et blanc, 1980, pour la télévision, puis Cri de pierre, 1986, pour le grand écran.
Ces films sont portés par un auteur au regard aigu et dérangeant. Dès 1968, il entreprend d'adapter le roman de Mouloud Mammeri, La colline oubliée, qu'il entend tourner en langue kabyle. Mais l'expression de ce peuple est réprimée en Algérie. Il doit attendre 1989, au terme d'un long combat, l'autorisation de diriger l'un des premiers films en tamazight, lorsque cette langue n'est plus interdite par l'Etat.

Il achève La colline oubliée en 1996, en surmontant les embûches. L'œuvre emblématique évoque le peuple de Kabylie, ses montagnes, ses mœurs, ses exils, en imposant l'image d'une communauté fière. Le cinéaste devient l'un des repères majeurs de ceux qui rêvent de faire des films en défendant la culture berbère au sein de la société algérienne.
Mais ses luttes pour un cinéma émancipé ont fatigué Abderrahmane Boughermouh. Il accompagne les projections très animées de son film, se met en retrait de la réalisation tout en s'exprimant avec véhémence contre l'inertie des pouvoirs en matière de culture. Sa parole est amère, son message justement revendicatif. Un combat toujours d'actualité après sa disparition, auquel il convient de rendre hommage.

Vu par Michel AMARGER
(Afrimages / RFI / Médias France)

haut de page


   liens films

8 mai 1945 (Le) 1968
Abderrahmane Bouguermouh

Colline oubliée (La) 1996
Abderrahmane Bouguermouh

Comme une âme 1965
Abderrahmane Bouguermouh

Cri de pierre (çourâkh al-hajar) 1987
Abderrahmane Bouguermouh

Enfer à dix ans (L') 0
Ghaouti Bendeddouche, Abderrahmane Bouguermouh, Sid Ali Mazif

Grive (La) 1967
Abderrahmane Bouguermouh

Jeux universitaires maghrébins 1968
Abderrahmane Bouguermouh

Noir et blanc (Kahla oua beida) 1980
Abderrahmane Bouguermouh

Oiseaux de l'été (Les) 1978
Abderrahmane Bouguermouh

Qhardaïa 1967
Abderrahmane Bouguermouh

Regard de la main 1980
Abderrahmane Bouguermouh

Souf (Le) 1967
Abderrahmane Bouguermouh


   liens artistes

Bouguermouh Abderrahmane


Lakhdar-Hamina Mohamed


Mammeri Mouloud


haut de page



   vos commentaires
vos commentaires sur cette critique :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page

 

 

 

 

?>