actuellement 16326 films recensés, 2757 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
rédacteur
Djia Mambu
publié le
30/09/2013
» films, artistes, structures ou événements liés à cette critique
» les commentaires liés à cette critique



Djia Mambu (Africiné)


La réalisatrice Judy Kibinge


Something Necessary


Something Necessary


Something Necessary


La réalisatrice Judy Kibinge et Rasha Salti (en robe, Programmatrice du festival), TIFF 2013


La réalisatrice Judy Kibinge

retour
 
Something Necessary, de Judy Kibinge
Affronter le passé, pour ouvrir le futur

Suite aux résultats des élections présidentielles de décembre 2007 au Kenya, une vague de violence va parcourir le pays pendant plusieurs mois. Mécontents des résultats électoraux, des politiciens vont encourager des groupes de jeunes à descendre dans les rues pour s'attaquer violemment aux habitants.

"Le film a été tourné après ces violences post-électorales et il est sorti quelques mois avant les dernières élections, explique la réalisatrice Judy Kibinge. Les gens craignaient que ces élections-ci tournent encore mal et donc ceux qui ont vu le film ont beaucoup réagi. Certains m'ont reproché d'avoir fait un film comme ça", dit-elle.



Bien que le contexte historique soit politique et que l'histoire soit basée sur des faits réels, le film ne va pas présenter une vision globale de la situation. Sa démarche est individuelle, elle se concentre sur les conséquences de ces violences sur la vie de deux personnes que le destin a fait se croiser dans des circonstances malheureuses. Ils sont des victimes, chacun à leur manière.

Anne, son fils Kitur et son mari comptent parmi les victimes des attaques et ce dernier y a même perdu la vie. Alors que le fils se bat entre la vie et la mort à l'hôpital, Anne tente désespérément de reconstruire la ferme (The Haven) qui a été ravagée par les agresseurs. Malgré que son entourage la décourage, elle fera tout pour rétablir ce qui peut encore lui rester de souvenirs de son mari, de retrouver son ancienne vie. Revivre et vivre, c'est quelque chose de nécessaire pour elle, de vital.
Ayant pris part à ces violences post-électorales avec un groupe de jeunes, Joseph tente de se racheter une conscience. Il cherche une issue pour commencer une nouvelle vie avec sa copine.

Le film suit ces deux personnes en train d'essayer de s'en sortir, sans pour autant montrer ce qu'il leur est exactement arrivé. Au départ, rien ne les réunit ; puis au fur et à mesure, leur chemins s'entrecroisent. La réalisatrice kényane utilise la force des images (en évitant autant que possible les dialogues) pour rendre compte de l'horreur, de l'atroce, quand l'être humain perd la mesure de l'humanité. Les images suppléent à la parole d'Anne.

Judy Kibinge (Dangerous Affair, Project Daddy, Killer Necklace) avait été sélectionnée pour réaliser ce film lors de l'atelier ONE FINE DAY FILMS tenu en 2011 à Nairobi. Cette production veut pousser les cinéastes du continent à se faire connaitre davantage à l'extérieur. C'est à cette même initiative que l'on doit Soul Boy de Hawa Essuman (2010) ou encore Nairobi Half Life de Tosh Gitonga (2012), le tout premier film kenyan à être sélectionné pour les Oscars.

Le film était au Festival International de Film de Toronto 2013 (section "Contemporary World Cinema"). Il avait été sélectionné au 42ème Festival International du Fllm de Rotterdam (IFFR 2013, Pays Bas), au 9ème Festival de Cinéma du Rwanda (RFF 2013). Ce mois-ci il est également au 9ème Festival International du Film Black de Montréal - FIFBM 2013 (du 18 au 29 septembre 2013). En Octobre, il sera au 10ème Festival du Cinéma Africain de Cordoue (FCAT 2013, Espagne).

par Djia Mambu
Toronto, Septembre 2013

haut de page


   liens films

Something Necessary 2013
Judy Kibinge


   liens artistes

Edward Yinka


Kibinge Judy


Lakhani Sarika


Tykwer Tom


Wanjiru Susan


Wilson Ginger


   évènements

23/01/2013 > 03/02/2013
festival |Pays-Bas |
Festival International du Fllm de Rotterdam 2013 (IFFR)
42ème édition

20/07/2013 > 26/07/2013
festival |Rwanda |
Rwanda Film Festival 2013
9è édition. "Nos mères, nos héros". Pays phare : Allemagne

05/09/2013 > 15/09/2013
festival |Canada |
Festival International du Film de Toronto (TIFF 2013)
38ème édition. Festival boasts 146 World Premieres and films from 70 countries

11/10/2013 > 19/10/2013
festival |Espagne |
FCAT 2013 - Festival du Cinéma Africain de Cordoue
10ème édition

13/03/2014 > 20/03/2014
festival |États-Unis |
10th Annual New African Films Festival (NAFF 2014)
10ème édition.

11/03/2016 > 19/03/2016
festival |Suisse |
Festival International de Films de Fribourg 2016
30e édition

   liens structures

Ginger Ink
Kenya | NAIROBI

One Fine Day Films
Allemagne | BERLIN

TIFFG
Canada | TORONTO

Vanuit het Zuiden (Depuis le Sud)
Pays-Bas | AMSTERDAM

haut de page

   vidéos
   

 

Coming of Age
film intégral

 

 

SOMETHING NECESSARY Trailer | TIFF 2013
bande annonce

 
   


   vos commentaires
vos commentaires sur cette critique :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page