actuellement 16319 films recensés, 2756 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
rédacteur
Patrick Hervé Yobode
publié le
07/12/2013
» films, artistes, structures ou événements liés à cette analyse
» les commentaires liés à cette analyse

Grégory Gamboa, auteur-réalisateur français


Patrick Hervé YOBODE (Africiné)






Affiche de la campagne de financement.

retour
 
Lagunimages 2013 : Leçon de cinéma
Les réalisateurs béninois outillés pour le financement participatif

Dans le cadre de la 7ème édition de du festival de films documentaires et de télévision Lagunimages, plusieurs activités sont inscrites au programme. Après les différentes formations et ateliers de créations, place est faite maintenant aux communications et projections de films.

C'est donc ce qui a justifié la présence au Bénin de M. Grégory
GAMBAO
, réalisateur français qui est venu partager son expérience dans le domaine du "financement par la foule" (traduction littérale du terme anglais "crowdfunding") avec ses homologues du Bénin.

Il n'est un secret pour personne que les réalisateurs africains en général et béninois en particulier sont confrontés au manque criant de moyens et donc de financements pour produire. De ce fait, la cinématographie du Continent, ou de certains pays africains, peine vraiment à décoller. Le même problème serait le lot quotidien des réalisateurs de quelques pays occidentaux. Que faire alors pour donner corps à son projet et pouvoir réaliser des films à la hauteur de l'attente des spectateurs. C'est à cette interrogation, qu'est venu répondre le crowdfunding ou le "financement par la foule" ou encore "financement participatif".
Plusieurs cinéastes et réalisateurs du Nord ont déjà essayé et bénéficié des avantages de ce système de financement. Les réalisateurs et acteurs de la cinématographie africaine en général et béninoise en particulier, ne connaissant par encore ce circuit, il était alors de bon ton de leur montrer le bien fondé de la chose et de leur donner les clefs pour y avoir accès.



C'est alors l'Association Lagunimages qui, à travers l'édition 2013 de son festival Lagunimages, apporte la bonne nouvelle aux réalisateurs béninois. Pendant une heure et plus, M. Grégory GAMBOA, a expliqué de fond en comble les atouts que présente le financement participatif aux réalisateurs.
C'est le crowdfunding qui a permis à Grégory GAMBOA de pouvoir rassembler les 5 000 euros dont il avait besoin pour les démarches et courses entrant dans le projet de réalisation de son film "Crocodile dans la mangrove" qui sera tourné courant mai et juin 2014 au Bénin [Christiane Chabi-Kao en est la co-Directrice du Casting et le Burkinabè Joseph Tapsoba, alias Chocho est l'acteur principal, ndlr].
Désormais outillés, les cinéastes béninois, qui faisaient du bon boulot avec peu de moyens, ont là une grosse opportunité à saisir, afin d'offrir encore davantage de visibilité à la cinématographie béninoise.

Les meilleures plateformes de financement participatif et et les clauses

Selon Grégory GAMBOA, les deux plateformes les mieux en vue, sont kisskissbankbank.com et ulule.com.
En ce qui concerne les clauses, les plateformes de crowdfunding, n'exigent que 10% du montant sollicité par le réalisateur. Pour également vite attirer l'attention des gens et bénéficier d'un financement participatif, il convient d'être juste et précis, ne pas être trop gourmand en ce qui concerne le montant à demander. Il s'agit aussi de bien détaillé son projet et créer un buzz autour à travers des interviews, de petites séquences de quelques films déjà réalisés ou du projet pour lequel on demande le financement. Il importe d'être actif sur les réseaux sociaux.
Les contreparties ou récompenses à ceux qui visitent ces plateformes - selon qu'ils donnent de 5 francs FCFA à un 100.000 francs par exemple - varient beaucoup. Le réalisateur a le choix de leur proposer soit des tee-shirts ou DVD, jusqu'à un rôle de figurant et plus dans le projet de film. Ce qui revient à dire qu'il faut élargir le projet à d'autres personnes, sans le dénaturer et toujours être le maître de ses idées.

Après réalisation et vente du film, ceux qui auraient participé au
financement sur la plateforme choisie, bénéficient d'un pourcentage
selon leur investissement, tout ceci détaillé dans un contrat bien
défini entre les parties.

Propos recueillis par
Patrick Hervé YOBODE
(Bénin ciné média - ABCM)

Aller plus loin : Plus de conseils sur le crowdfunding, par le site de l'APCE.com

haut de page


   liens films

Crocodile dans la Mangrove [en cours de production] 2014
Grégory Gamboa


   liens artistes

Chabi Kao Christiane


Gamboa Grégory


Tapsoba Joseph B.


   évènements

05/12/2013 > 08/12/2013
festival |Bénin |
Lagunimages 2013
7ème édition. Thème "Cinéma et culture urbaine".

   liens structures

Association Bénin ciné média (ABCM)
Bénin | COTONOU

Institut français de Cotonou (Centre Culturel Français, Bénin)
Bénin | COTONOU

Lagunimages
Bénin | Cotonou

haut de page



   vos commentaires
vos commentaires sur cette analyse :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page