actuellement 16223 films recensés, 2741 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
rédacteur
Michel Amarger
publié le
10/01/2014
» films, artistes, structures ou événements liés à cette critique
» les commentaires liés à cette critique



Michel Amarger (Africiné)


Le réalisateur Dominique PHILIPPE














Scène de Tourbillon à Bamako






















Affiche espagnole


Affiche anglaise



retour
 
Tourbillon à Bamako
Une comédie pour détendre les Maliens
LM Fiction de Dominique Philippe, France / Mali, 2012
Sortie Mali : 15 janvier 2014

Les projections de Tourbillon à Bamako au cinéma Babemba, arrivent à point pour décrisper les spectateurs de la capitale malienne. Et comme son réalisateur, Dominique Philippe, entend accompagner les séances par des échanges à bâtons rompus et des animations diverses, les projections sont aussi prétextes à des rencontres réjouissantes, en rupture avec les soucis actuels de la société malienne.
Tourbillon à Bamako conte avec entrain les péripéties de Makan, à la poursuite d'un billet de PMU gagnant. Glissé dans la poche d'une veste qui passe de main en main, le billet finit par attirer la convoitise de ceux qui ont conscience de sa valeur. Et Makan, obsédé par l'idée d'une fortune à récupérer, ne s'aperçoit pas que la belle Sira, la jeune femme qui fait lectrice pour son père analphabète, pourrait lui offrir plus de richesses et de satisfactions qu'un billet de PMU.



Cette intrique un peu simple, mais bien rythmée, est surtout l'occasion de pousser une caméra alerte dans quelques secteurs de Bamako. Car Dominique Philippe, un Français qui s'est formé au cinéma institutionnel en Bretagne d'où il est originaire, est un amoureux inconditionnel de la capitale malienne.
Après avoir réalisé des sujets sur Les Hommes Bleus de l'Aïr, Touaregs du Niger, 2005, Peuls Wodaabé, nomades du Sahel, 2008, il s'implique davantage au Mali. Devenu professeur au Conservatoire de Bamako, en 2008, il en profite pour mobiliser des comédiens motivés et des techniciens autour de ses projets de cinéma. Il créé la société Babel Films, poursuit des sujets de sensibilisation et développe Tourbillon à Bamako, une coproduction franco-malienne, avec le concours de sa troupe.

L'élan des jeunes acteurs dont Chek Oumar Sidibé qui joue Makan, et Mama Koné qui est Sira, est secondé par des figures connues comme Fatoumata Coulibaly. Les images aux couleurs délibérément claires, sont assurées par Boubacar Sada Sissoko et Souleyman Konaté. La verdeur de la langue bambara dans laquelle le film est tourné, ancre les scènes parfois typées, dans le terroir de Bamako.
"Le film est une comédie qui dévoile la vie quotidienne des jeunes de Bamako à travers la famille, l'amitié, le travail et donne une autre image de l'Afrique que celle colportée par les médias occidentaux", affirme Dominique Philippe non sans raison. Même si les rebondissements de l'action sont parfois prévisibles, on ne boude pas son plaisir de voir les hommes infidèles s'enfuir par les fenêtres, ou les jeunes femmes enflammer les cœurs masculins rétifs.

Derrière les cavalcades et les roucoulades qui fusent dans les rues, Tourbillon à Bamako aborde aussi la question de la transmission du savoir par les livres que collectionne le père de Makan sans savoir les lire. La sensibilité de sa jeune lectrice pousse l'ancêtre à acquérir lui-même la capacité de déchiffrer l'écriture au cours de scènes amusantes. Ainsi le film défend discrètement l'énergie des femmes et leur place dans l'évolution de la société malienne.
"Utiliser la comédie pour raconter des histoires est le meilleur moyen d'aborder des thèmes sensibles comme l'éducation mais aussi de donner une autre image de la jeunesse africaine", souligne Dominique Philippe. Son long-métrage, vu dans une dizaine de festivals internationaux, peut se consommer en dvd. Mais il est aussi fait pour emporter les spectateurs de cinéma malien dans un tourbillon de fraicheur à partager en communauté.

Vu par Michel AMARGER
(Afrimages / RFI / Médias France)

haut de page


   liens films

Tourbillon à Bamako - دوامه في باماكو 2012
Dominique Philippe


   liens artistes

Coulibaly Fatoumata


Coulibaly Fatoumata


Koné Mama


Philippe Dominique


Sidibé Chek Oumar


Thembely Babou


Traoré Tiécoura


   évènements

23/08/2012 > 26/08/2012
festival |Suisse |
Festival cinémas d'Afrique de Lausanne 2012
7e édition - Rendez-vous incontournable, le Festival Cinémas d'Afrique - Lausanne présente une cinquantaine de films de fictions, documentaires et courts métrages qui sont autant de mondes tant par la technique, les sujets, que par la manière de les aborder.

28/11/2012 > 06/12/2012
festival |Égypte |
Festival International de film du Caire 2012
35ème édition.

09/01/2013 > 13/01/2013
festival |Bénin |
Quintessence - Festival International du Film de Ouidah 2013
11ème édition

07/02/2013 > 18/02/2013
festival |États-Unis |
Pan African Film Festival de Los Angeles - PAFF 2013
21ème édition.

17/04/2013 > 21/04/2013
festival |France |
Festival International du Film PanAfricain de Cannes - FIFP 2013
10e édition

29/06/2013 > 07/07/2013
festival |Tanzanie |
Festival International du film de Zanzibar - Festival of the Dhow Countries (ZIFF) 2013
16th Festival of the Dhow Countries. Theme: A Shared Heritage

   liens structures

Afrimages
France

Babel Films
| Bamako

Far Ouest Production
France | Lamballe

Macina Films
Mali | BAMAKO

RFI
France | Paris

haut de page

   vidéos
   

 

Tourbillon à Bamako (Swirl in Bamako)
film intégral

 

 

Tourbillon à Bamako
bande annonce

 
   


   vos commentaires
vos commentaires sur cette critique :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page