actuellement 16358 films recensés, 2758 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
rédacteur
Justin Ouoro
publié le
03/03/2015
» films, artistes, structures ou événements liés à cette critique
» les commentaires liés à cette critique



Justin Ouoro (Africiné)


Sékou Traoré, réalisateur bukinabè


Hitler Mussolini au premier plan (Assandé Fargas) et Tou Héma (Maïmouna Ndiaye)


L'avocate Tou Héma, dans la cellule de Hitler Mussolini


L'avocate Tou Héma (Maïmouna Ndiaye)


Logo ASCRIC-B


Revue Africiné, Le Leader Mondial (Cinémas africains & Diaspora)

retour
 
Dans L'Oeil du Cyclone, l'enfant serait-il définitivement le père de l'homme ?
Un film réalisé par Sékou Traoré, Burkina Faso

Le producteur réalisateur burkinabè, Sékou Traoré et l'auteur comédien et scénariste espagnol Luis Marquès se sont associés pour façonner L'Œil du Cyclone. Le film porte à son paroxysme le drame qui entoure l'amer constat du poète anglais William Wordsworth, selon lequel l'enfant est le père de l'homme. Le constat de ce grand poète observateur, qui fait de la mémoire la sève nourricière de la poésie, sera un prélude à la grande réflexion freudienne qui bouleversera le monde, pour le moins, en ce qui concerne la compréhension des mobiles de toute action humaine.
Réalisé par Sékou Traoré, le film s'inscrit dans ce sillage de l'exploration des causes profondes qui gouvernent nos attitudes. Les faits sont irréfutables, Hitler Mussolini - incarné par le célèbre comédien ivoirien Assandé Fargas - a commis un massacre exécrable de populations civiles. Il doit être jugé, et l'issue du procès semble être déjà connue. Nous sommes, tout de même, en République ! Il lui faut un avocat ; c'est la loi. Le dossier échoit dans les mains de l'avocate Tou Héma, dont le rôle est interprété par la comédienne sénégalaise Maïmouna N'diaye. Emballée par ses propres convictions et encouragée par un jeune agent de liaison qui aurait pu être également avocat, n'eût été le fait qu'il est fils de pauvre, Tou décide de s'assumer contre la volonté de ses parents.



Au fil du déroulement du récit, la proximité de la caméra qui donne à lire l'émotion sur les visages des personnages indique le caractère brûlant du dossier, tout comme les plans à l'intérieur de la prison civile, l'exiguïté des espaces, la menace policière et la rage des détenus, traduisent la vérité des conditions d'incarcération dans la plupart des prisons africaines.
Là où la torture a échoué, la pédagogie de l'avocate qui consiste à voir l'humain dans le criminel a réussi. L'avocate Tou parvient à faire parler le dangereux prisonnier et à obtenir de lui des informations précieuses en vue de la défense. Enrôlé de force dans l'armée de libération nationale à l'âge de huit ans, témoin oculaire de l'assassinat de ses parents géniteurs, l'enfant soldat devenu Hitler Mussolini avait-il d'autres choix ? S'il est indéniable qu'il est le bras qui a tué, qui est le cerveau qui a ordonné ? Derrière cette marionnette d'Hitler se cache une affaire d'État où des hommes d'affaires, y compris un proche de l'avocate Tou, sont impliqués.

Comme au théâtre, les deux célèbres comédiens Maïmouna et Fargas, qui avaient déjà joué ces rôles sur le plancher, font, là encore, un coup de théâtre qui problématise l'Être de l'enfant soldat. Un enfant soldat peut-il réellement guérir de son traumatisme ? Hélas ! C'est au moment où l'on croyait Hitler Mussolini revenu à la vie normale, que la bête qui sommeillait en lui, se réveilla, au cours d'une danse de Salsa imaginaire.
Est-ce à dire que l'enfance de cet homme scellera-t-elle définitivement son existence ? Sera-t-il à vie le fils de son enfance qui est son père ? Peut-être que non, si l'on avait suivi la mise en garde du travailleur de la Force internationale, le chauffeur qui a embarqué Hitler Mussolini du champ de bataille au camp militaire. De tels hommes, a-t-il prévenu, ont besoin d'un long suivi psychologique.
Assurément avec ce film, le cinéma burkinabè fait un grand pas en avant. Comme Ezra de Newton Aduaka, L'œil du cyclone participe des grands films qui fonctionnalisent avec beaucoup d'inspiration artistique les réalités actuelles du continent. Comédiens de théâtre, Maïmouna et Fargas ont su apporter à l'art cinématographique, la présence du corps à travers une mise en scène qui confère à L'œil du Cyclone une chaleur authentiquement africaine.

Justin OUORO, Burkina Faso

haut de page


   liens films

Oeil du cyclone (L') 2014
Sékou Traoré


   liens artistes

Assandé Fargass


Guyot Axel


Lemoine Christophe


Marquès Luis


N'Diaye Maïmouna


Traoré Sékou


   évènements

28/02/2015 > 07/03/2015
festival |Burkina Faso |
FESPACO 2015 (Festival Panafricain du Cinéma et de la télévision de Ouagadougou)
24e édition. Thème : Cinéma africain : production et diffusion à l'ère du numérique''.

29/04/2015 > 03/05/2015
festival |Canada |
Vues d'Afrique : les Journées du cinéma africain et créole de Montréal 2015
31e édition

27/06/2015 > 04/07/2015
festival |Burkina Faso |
Ciné Droit Libre - Ouagadougou 2015
11ème édition

04/09/2015 > 06/09/2015
festival |France |
Festival International de Films de la Diaspora Africaine (FIFDA) 2015
La 5ème édition du Festival International de Films de la Diaspora Africaine (FIFDA) aura lieu du 4 au 6 septembre dans deux salles à Paris. Le festival comprend 14 films dont 8 inédits en France, 1 première Parisienne et deux films primés à FESPACO.

03/02/2016
projection |Sénégal |
"L'oeil du Cyclone" de Sékou Traoré - Institut français de Dakar
à 18h30.

06/02/2016
projection |Sénégal |
"L'oeil du Cyclone" de Sékou Traoré - Institut français de Dakar
à 20h30. Tarifs : 3000 fcfa | adhérents : 2000 fcfa.

   liens structures

Abissia Productions
Burkina Faso | Ouagadougou

ACP Films
Belgique | Bruxelles

ASCRIC-B
Burkina Faso | OUAGADOUGOU

Films de l'Avalon (Les)
France | PARIS

Organisation internationale de la francophonie (OIF)
France | PARIS

Secrétariat du Groupe des Etats ACP
Belgique | Bruxelles

haut de page



   vos commentaires
vos commentaires sur cette critique :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page