actuellement 16270 films recensés, 2749 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
rédacteur
Mariama Sylla Faye
publié le
07/10/2015
» films, artistes, structures ou événements liés à cet entretien
» les commentaires liés à cet entretien

La regrettée Khady Sylla


Mariama Sylla

retour
 
Elégie pour Khady Sylla, magicienne du cinéma

Khady, la fille de l'eau, ma sœur jumelle. Deux années sont passées, si vite. Tu disais qu'on peut "s'habituer à la douleur", moi je te réponds que la douleur " s'habitue à nous". Nous ne pouvons pas oublier. Tant mieux ! La douleur est là, insidieuse. Elle surgit quelque fois avec violence.
J'aurais tant aimé, ce 8 octobre, m'enfermer dans une salle sombre avec toi pour regarder peut être le dernier film de Godard, Adieu au langage, mais Dakar a vomi ses salles depuis si longtemps que cela devient presque saugrenu d'y parler de cinéma.
Peut-être qu'un jour ton combat ne sera pas vain. Que ton indignation au sein du collectif que nous avions mis sur pied il y a quelques années aura servi à retrouver ce pénombre qui nous permet de voyager dans le temps et dans l'espace.



Cette semaine, les Lionnes du basket ont remporté la coupe d'Afrique des nations et le président Macky Sall leur a promis monts et merveilles. "Kou def lou reuy am lou rey", disent les Wolofs ("celui qui accomplit une prouesse est récompensé à sa juste valeur").
Pourtant toi, Khady, tu as amené le Sénégal vers les plus hautes cîmes du cinéma. Tes œuvres ont voyagé un peu partout dans le monde : Hollywood, Taipei, New-York, Ouagadougou, Le Cap, Sydney…). Mais tu ne fais pas partie du système dit Lmd (lutte, musique, danse) érigée en modèle au Sénégal. C'est peut-être pourquoi, durant toute ta carrière et ton parcours de romancière et de cinéaste, aucune autorité ne t'a célébrée ou félicitée, jusqu'à ton décès survenu le 8 octobre 2013. Hélas, ainsi va le Sénégal du système Lmd !

T'en fais pas Khady, un jour les dignes héritiers de Senghor, les enfants du système Esc (Education, santé, culture) renverseront la tendance. En attendant, Khady, fille de l'eau, repose en paix près de Kawasara, l'eau translucide qui nous sépare de la soif. Éternellement.

Mariama Sylla Faye

haut de page


   liens films

Bélier (Le)
Khady Sylla

Bijoux (Les) 1997
Khady Sylla

Ce qu'il reste de la folie 2014
Joris Lachaise

Colobane Express 1999
Khady Sylla

Monologue de la muette (Le) 2008
Khady Sylla, Charlie Van Damme

Revolution won't be televised (The) 2015
Rama Thiaw

Une fenêtre ouverte 2005
Khady Sylla

Une simple parole 2013
Khady Sylla, Mariama Sylla Faye


   liens artistes

Sylla Khady


   liens structures

Guiss-Guiss Com
Sénégal | DAKAR

haut de page



   vos commentaires
vos commentaires sur cet entretien :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page