actuellement 18081 films recensés, 3124 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
rédacteur
Hector-Victor Kabré
publié le
01/12/2015
films, artistes, structures ou événements liés à cette critique
les commentaires liés à cette critique
retour
 
Capitaine Thomas Sankara, du Suisse Christophe Cupelin
Portrait d'un révolutionnaire

"Quand le peuple se met debout, l'impérialisme tremble". C'est l'une des répliques extraite du film Capitaine Thomas Sankara diffusé pour la première fois au cours du Fespaco 2015 au ciné Neerwaya, en présence du réalisateur suisse Christophe Cupelin à 22h30. C'était le lundi 02 Mars 2015. Un documentaire de 90 minutes, pour résumer la vie d'un acteur politique qui a duré quatre ans.



Le beau monde qui assiste à la projection de ce film tant attendu semble suivre un cours de sciences politiques. Thomas Sankara est un personnage qui axe sa politique sur l'Homme. Nourrir, instruire, soigner, vêtir sont les quatre angles fondamentaux de la Révolution du 04 Août 1983 [date de la prise de pouvoir par Thomas Sankara et Blaise Compaoré, ndlr]. La salle a certainement retenu cette leçon qui ressort des nombreuses entrevues qui rythment le développement de ces archives en images et en sons.

Entretien après projection

Au vu de l'engouement constaté et de l'ambiance pendant la diffusion. Il est donc nécessaire de donner la parole au réalisateur du film. Christophe Cupelin fait remonter son envie de tourner un film sur le héros du 04 Août, à partir d'un séjour qu'il a effectué au pays des Hommes intègres, en 1985 dans la ferveur de la Révolution. L'enthousiasme du public qu'il a noté dans la salle de projection fait qu'il ne croit pas à ce qu'il a vu et entendu, c'est "un rêve" dit-il.
Néanmoins, il reste humble quand on lui demande s'il a fait un grand film sur un grand homme. En un mot, "ce n'est pas à moi de le dire", est sa réponse. Par dessus tout, le film Capitaine Thomas Sankara dans la Révolution actuelle [chute du président Blaise Compaoré, chassé du pouvoir par des manifestations populaires, le 31 octobre 2014 après 27 ans de pouvoir, ndlr] établit une transition entre deux générations de révolutionnaires et de cinéphiles.

Hector Victor KABRÉ, Burkina Faso

Article écrit dans le cadre de l'opération spéciale Fespaco 2015 du magazine Africiné, sous l'égide de l'ASCRIC (affiliée à la Fédération Africaine de la Critique Cinéma, FACC), en collaboration avec plusieurs quotidiens burkinabès.

haut de page


   liens films

Capitaine Thomas Sankara 2012
Christophe Cupelin


   liens artistes

Cupelin Christophe


Kuti Fela


Sankara Thomas


   vnements

28/02/2015 > 07/03/2015
festival |Burkina Faso |
FESPACO 2015 (Festival Panafricain du Cinéma et de la télévision de Ouagadougou)
24e édition. Thème : Cinéma africain : production et diffusion à l'ère du numérique''.

07/10/2016 > 12/10/2016
festival |France |
Continent Afrique 2016 (Pau)
23ème édition. Au Cinéma Le Méliès de Pau. Un évènement soutenu par Africiné Magazine.

   liens structures

AfricAvenir International
Cameroun | Douala IVè

Akka Films
Suisse | Bernex

ASCRIC-B
Burkina Faso | OUAGADOUGOU

Cineworx
Suisse | Basel

Doc & Film International
France | PARIS

Laïka Films
Suisse | Genève 11

Pubneeré
Burkina Faso | Ouagadougou

Vendredi
France | PARIS

haut de page

   vidos
   

 

Capitaine Thomas Sankara
bande annonce

 

 

Interview de Christophe Cupelin | Capitaine Thomas Sankara
entretien

 
   


   vos commentaires
vos commentaires sur cette critique :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page

 

 

 

 

?>