actuellement 18047 films recensés, 3098 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
publié le
04/12/2015
films, artistes, structures ou événements liés à
les commentaires liés à
retour
 
JCC 2015 - Leyla Bouzid est la Reine du Palmarès, Mohamed Mouftakir est Tanit d'Or
Tunis, 21-28 nov 2015 : Mouna Ndiaye, Nesrine el Zayat et Hassen Ferhani également primés
L'Orchestre des aveugles est Tanit d'Or. Leyla Bouzid (en photo) trône sur le palmarès. Mouna Ndiaye (L'oeil du cyclone) est la Meilleure actrice 2015. Hassen Ferhani récolte 2 Prix qui s'ajoute à son riche palmarès (le film est sélectionné au Maghreb des Films, jusqu'au 15 décembre 2015, à Paris). Notre collaboratrice de Nesrine El Zayat (Égypte) reçoit 10 000 dollars pour son film en cours.

La 26ème session des Journées Cinématographiques de Carthage - JCC 2015 a vécu. Une attaque criminelle a fait une quinzaine de victimes innocentes. Nos correspondants témoignent de la forte émotion qui a saisi les Tunisiens sur place et le reste du continent voire une bonne partie du globe. Néanmoins les habitants ont aussitôt fait montre d'un remarquable courage adamantin et les festivaliers (étrangers comme nationaux) ont affiché leur solidarité sans faille.

Dans ce contexte précaire, le nouveau directeur du festival, Ibrahim Letaïef, et son équipe ont décidé de maintenir les Journées Cinématographiques de Carthage - JCC 2015, avec l'assentiment des autorités. La peur ne doit pas changer de camp, car pour commettre d'aussi abominables crimes (surtout au nom d'une religion), il faut vraiment avoir peur de la vie. Les séances ont tenu compte du couvre-feu de 21h, pour cette première édition des JCC en année impaire (depuis sa création le festival était biennal, les années paires, en alternance avec le Fespaco à partir de 1972).

L'Orchestre des aveugles, du réalisateur Mohamed Mouftakir, dont la production a bénéficié d'un soutien de l'OIF, remporte le Tanit d'Or. A peine j'ouvre les yeux, de la réalisatrice tunisienne Leyla Bouzid est cité 4 fois dans le palmarès 2015 et rafle le Prix de la Critique. Maïmouna " Mouna " N'DIAYE décroche une nouvelle fois (après le Fespaco et Khouribga) le Prix de la meilleure actrice pour son rôle dans le film L'œil du cyclone, film soutenu par le Fonds Images de la Francophonie (OIF / CIRTEF). Autre film du Fonds de l'OIF : Zaineb n'aime pas la neige de la Tunisienne Kaouther Ben Hania qui reçoit 20 000 Dirhams Tunisiens (accordés par Assurance STAR).

Après plusieurs courts et moyens métrages où l'humour dialogue avec l'intelligence (dont une subtile balade dans l'Alger d'aujourd'hui et d'hier, à travers la figure de Don Quichotte), l'Algérien Hassen Ferhani est distingué pour Dans ma tête un rond-point (Fi rassi rond-point) une plongée dans les entrailles de la société par le biais des personnes qui gravitent aux abattoirs.

Les Tanits d'Or, d'Argent et de Bronze sont une récompense décernée par le Grand Jury pour les trois meilleurs films arabes ou africains des sections longs-métrages, courts-métrages et documentaires. Il a été inauguré un Prix Tahar Chériaa (du nom du fondateur de ce grand festival panafricain et panarabe) afin de récompenser les Premières Œuvres (les premiers longs métrages).

Dans la section TAKMIL (bourses d'aide à la finition) initiée l'année dernière sous la direction d'Annie Djamal , plusieurs prix ont été décernés. Il s'agit de soutiens financiers. C'est ainsi que l'Egyptienne Nesrin El Zayat (rédactrice à Africiné magazine et par ailleurs réalisatrice-scénariste) s'est vue octroyer 10 000 $ pour son film On the Fence, par l'Organisation de la Ligue arabe pour l'Education, la culture et la Science (Arab League Educational Cultural and Scientific Organization, ALECSO).
On the Fence est un film intime autour de trois jeunes femmes de différents âges qui racontent leur sentiment d'aliénation and de détachement de la société et de l'endroit où elles vivent.



Le palmarès 2015 complet

Compétition officielle Longs Métrages


  • Tanit d'or : L'orchestre des aveugles - Mohamed Mouftakir - Maroc


  • Tanit d'argent : The endless river - Oliver Hermanus - Afrique Du Sud


  • Tanit de bronze : A peine j'ouvre les yeux - Leyla Bouzid - Tunisie / France / Belgique


  • Prix du jury : Much Loved - Nabil Ayouch - Maroc


  • Prix du meilleur scénario : Letter to the king - Hisham Zaman - Irak


  • Prix du meilleur acteur : Adlane DJEMI pour son rôle dans le film Madame courage - Algérie


  • Prix de la meilleure actrice : Maïmouna " Mouna " N'DIAYE pour son rôle dans le film L'œil du cyclone - Burkina Faso



  • Compétition officielle Courts Métrages


    • Tanit d'or : Diaspora - Alaeddin Abou Taleb - Tunisie


    • Tanit d'argent : Terremère - Aliou Sow - Sénégal


    • Tanit de bronze : Lmuja - Omar Belkacemi - Algérie



    Compétition De La Première Œuvre


    Compétition Officielle Documentaire



    Carthage Ciné-Promesses


    • Tanit d'or : Cevirmen - Kayis Emre - Turquie


    • Prix du jury CNCI : Discipline - Christophe M. Saber - Egypte


    • Mention spécial du Jury : Despertar - Medina del Valle Marta - Espagne



    Prix parallèles


    Prix pour la section TAKMIL (bourses d'aide à la finition)


    • Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) : 10 000 € Un assiégé comme moi de Hala Abdalla (Syrie)


    • Assurance STAR 20 000 DT : Zaineb n'aime pas la neige de Kaouther Ben Hania (Tunisie)


    • Centre National du Cinema et de l'Image (CNCI) : 15 000 DT : Hedi de Mohamed Ben Attia (Tunisie)


    • SANAD : 10 000 € Egyptian Jeanne d'Arc de Iman Kamel (Egypte)


    • l'Arab League Educational Cultural and Scientific Organization (ALECSO) : 10 000 $ On the Fence de Nesrine El Zayat (Egypte)


    • l'European Union National Institutes for Culture (EUNIC) : 9 000 € Tounsa de Ridha Tlili (Tunisie)


    • Centre National de la Cinematographie francais (CNC) : 10 000 € Un assiégé comme moi de Hala Abdalla (Syrie)

    Thierno I. Dia

    haut de page


       liens films

    A peine j'ouvre les yeux - على حلّة عيني 2015
    Leyla Bouzid

    Dans ma tête un rond-point 2015
    Hassen Ferhani

    Discipline 2014
    Christophe M. Saber

    Madame courage 2015
    Merzak Allouache

    Much Loved 2015
    Nabil Ayouch

    Necktie Youth 2015
    Sibs Shongwe-La Mer

    Orchestre des aveugles (L') - جوق العميان 2014
    Mohamed Mouftakir

    Puits (Le) | البئر 2015
    Lotfi Bouchouchi

    Rivière sans fin (La) | Endless river (The) - نهر بلا نهاية 2015
    Oliver Hermanus

    Terremère - الأرض الأم 2015
    Aliou Sow

    Zaineb n'aime pas la neige (Zaineb takrahou ethelj) 2016
    Kaouther Ben Hania


       liens artistes

    Al-Abdallah Hala


    Allouache Merzak


    Ayouch Nabil


    Belkacemi Omar


    Ben Attia Mohamed


    Ben Hania Kaouther


    Bouzid Leyla


    El Zayat Nesrin


    Fahdel Abbas


    Ferhani Hassen


    Hermanus Oliver


    Kamel Iman


    Mouftakir Mohamed


    N'Diaye Maïmouna


    Saber Christophe M.


    Shongwe-La Mer Sibs


    Tlili (Ayan Ken) Ridha


       vnements

    21/11/2015 > 28/11/2015
    festival |Tunisie |
    Journées Cinématographiques de Carthage - JCC 2015
    26ème édition

    haut de page



       vos commentaires
    vos commentaires sur :
       
     
      ajouter un commentaire
       

    haut de page

     

     

     

     

    ?>