actuellement 17171 films recensés, 2893 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
rédacteur
Hector Tovidokou
publié le
13/01/2017
» films, artistes, structures ou événements liés à cette analyse
» les commentaires liés à cette analyse



Hector Tovidokou (Africiné Magazine)


Kismath BAGUIRI, avec son trophée


De gauche à droite Ignace Yetchenou, le Directeur-adjoint de la Cinématographie Béninoise, Eric Nougloï, le Président du comité d'organisation et la lauréate Kismath Baguiri


Brice Brun, Président du jury, à la délibération, avec un membre de l'organisation


Kismath Baguiri, réalisatrice béninoise

retour
 
Rencontres de belles images africaines à Parakou (Rebi@p) 2016
Réalisatrice du film Health war, Kismath Baguiri remporte le grand prix


Au cours de la soirée de gala de la 5ème édition du festival international de cinéma dénommé "Les Rencontres de belles images africaines à Parakou (Rebi@p)" qui s'est déroulée le samedi 24 décembre 2016 dans les murs de l'Hôtel Le Moment, le film Health War de la réalisatrice Kismath Baguiri a décroché le grand prix du Festival, selon le verdict du jury composé de cinq membres, Brice Brun, le président, Gabriel Lafia, Blandine Sande, Cakpo Basile et Samuel Fagbedji.

Meilleure réalisation et meilleur montage, le film Health war ou "la lutte pour la santé" est une fiction court-métrage de 13 minutes qui porte sur la grève des agents de santé. Elle dénonce à travers le film, l'absence de service minimum lors de ces grèves.

Le prix de la meilleure image est revenu au film fiction de 14 mn Kindred Souls du réalisateur Teddy Attila. Le documentaire de 26 mn Kpangal, le mariage peulh du réalisateur Pascal Folikoué est lauréat du prix du meilleur son. Ayité Jean-Paul avec son film fiction de 12 mn Mon mari a décroché celui du meilleur scénario.
Le prix d'intervention sociale est revenu à Enfant Soleil (fiction, 13min) du réalisateur Ishaq Chewou. Quant à Assogba Félicien est lauréat du prix meilleur acteur, pour son interprétation dans Lokotoro (26 mn). Le prix spécial du jury est revenu au film inaugural du festival rebi@p 2016 du réalisateur Ignace Yetchenou avec son dernier film fiction de 52 mn intitulé Quand les fleurs se battent. Des trophées dénommés "Trophées Buffles" et des enveloppes financières constituent la nature de chaque prix.

Dans son discours, le délégué général du festival Eric Nougloï a d'abord remercié les partenaires sans lesquels l'événement n'aurait pu avoir lieu ; en priorité la Coopération Suisse qui est le premier soutien d'ailleurs, le réseau téléphonique MTN, le Centre National de la Cinématographie du Bénin etc. Il a ensuite confié que son souhait reste l'atteinte des objectifs qui ont suscité la mise en place de ce festival tout en saluant la présence des réalisateurs Aboubacar Assoumane, Justin Kpatcha, Ousmane Moussa, Fidèle N'Goran venus respectivement du Niger, du Togo, du Tchad et de la Côte-d'Ivoire. "Nous restons aussi convaincus que ReBI@P sera bientôt hissé au rang des grands festivals de cinéma africains à l'image du FEPACO", conclut-il.

Représentant le Ministre de la culture, le Directeur Adjoint de la Direction cinématographique du Bénin, Ignace Yetchenou a félicité le comité d'organisation pour son engagement à promouvoir le cinéma béninois en invitant des réalisateurs du Tchad, de la Côte-d'Ivoire, du Niger et du Togo quand on sait les coûts de transport aérien aujourd'hui dans un budget. Nous sommes les bâtisseurs de la nation par l'image et le son, a-t-il laissé entendre. Au nom de la Direction de la cinématographique du Bénin, il a promis faire de la salubrité dans la rupture, en faisant voter le code cinématographique qui sommeille dans les tiroirs de l'administration depuis des décennies. En conclusion, il a déclaré que les rideaux sont tombés pour les Rebi@p 2016, et que c'est un pas vers la grandeur dont le soutien de la Direction cinématographique du Bénin ne sera pas marchandé.


Discours du Président du jury

Aujourd'hui, nos populations expriment une très forte demande pour des images qui reflètent leur quotidien, leurs valeurs culturelles et leur vision du monde, quel que soit le support de fabrication et de diffusion utilisé.
L'objectif global des Rebi@p est sans nul doute la professionnalisation et la structuration du cinéma Béninois pour une relance qualitative et quantitative de la production d'images et une réactivation de notre marché cinématographique et audiovisuel vers l'érection d'une industrie cinématographique et audiovisuelle au Bénin. A Parakou, la plus grande métropole du Nord-Bénin, c'est désormais une tradition d'accueillir tous les ans, les Rebi@p, un festival de cinéma qui, à l'occasion de cette 5ème édition, a mis en compétition 16 films.
Le jury a mis trois jours, pour passer en revue tous les films afin d'apprécier la qualité et l'originalité des œuvres, un travail fait sur la base d'une grille élaborée par les membres. Sept (07) critères d'appréciation s'en dégagent : la réalisation ; l'image ; le son ; le montage ; le scénario ; le jeu des acteurs et l'intervention sociale de l'œuvre.
Pour le visionnage, le comité d'organisation du festival a mis à disposition du matériel de projection et d'amplification, dans un environnement isolé, conditions nécessaires pour une analyse objective et intégrale des films.
A l'issue des séances de visionnage des films en compétition, le jury a rencontré le directeur du Festival pour d'abord faire le point du travail en mettant l'accent sur la qualité des débats et l'autonomie de chaque membre. L'occasion a ensuite été saisie pour faire des propositions de modifications au sujet des prix à décerner. Pour des raisons internes au jury, un prix spécial dénommé "Prix spécial du Jury" a été décidé. Enfin, le jury a fait des propositions pour enrichir les prochaines éditions. Au-delà de son caractère festif, les Rebi@p ont fondamentalement fait l'état des lieux de l'audiovisuel au Bénin. Je remercie tous les festivaliers et les compétiteurs et bonne chance à tous.


Hector Tovidokou

haut de page


   liens films

Health war 2015
Kismath Baguiri

Kindred Souls 2016
Electio Teddy Attila

Kpangal, le mariage peulh 2016
Pascal Foli Folikoue


   liens artistes

Assogba Félicien M.


Baguiri Kismath


Chewou Ishaq


Nougloï Eric


Yechenou Ignace


   évènements

14/12/2016 > 24/12/2016
festival |Bénin |
REBIAP 2016 - Rencontres de belles images africaines à Parakou
5ème édition.

   liens structures

Art, Culture et Tourisme Sans Frontières (ACT-SF)
Bénin | Parakou

Association Bénin ciné média (ABCM)
Bénin | COTONOU

Bénin Prosper Production (BPP)
Bénin | Parakou

haut de page



   vos commentaires
vos commentaires sur cette analyse :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page