actuellement 16925 films recensés, 2862 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
rédacteur
Fatou Kiné Sène
publié le
27/02/2017
» films, artistes, structures ou événements liés à cette critique
» les commentaires liés à cette critique



Fatou Kiné Sène (magazine Africiné)




Poster Fespaco 2017

retour
 
Fespaco 2017 : L'agenda de la délégation sénégalaise
Forte présence, avec six films en compétition


Participation de qualité est le maitre mot de la délégation sénégalaise arrivée en force à Ouagadougou à 24heures de l'ouverture de la 25ème édition du Festival panafricain de cinéma de Ouagadougou (Fespaco) qui se déroule du 25 février au 4 mars. Le Sénégal présente six films en sélection officielle dans plusieurs catégories et avec deux générations de réalisateurs.







Le trio des aînés est un habitué avec plusieurs participation et des prix glanés déjà à cette manifestation panafricaine du cinéma. Ce sont Alain Gomis avec son film Félicité (Grand Prix du jury avec l'Ours d'argent à la Berlinale) est le seul en lice des vingt films longs métrages fictions ; Moussa Touré avec Bois d'ébène et Ousmane William Mbaye avec Kemtiyu - Séex Anta qui a déjà glané pas mal de prix dans le monde.

Le trio restant n'est composé que de jeunes réalisateurs qui font leur baptême de feu au Fespaco. Il s'agit de Fatou Touré dans la catégorie court métrage avec son film La Promesse déjà primé à Clap ivoire (concours de jeunes réalisateurs de l'Uemoa à Abidjan). Les attentes de la réalisatrice sont : "[faire des] rencontres, voir des films, gagner, mais on en fait pas une obsession", Tundu Wundu d'Abdoulahad Wone pour les séries Tv et A travers les barrières de Ndiaga Fall de Sup'imax dans la compétition des films d'école.






Dirigé par le directeur de la cinématographique du Sénégal, M. Hugues Diaz, le comité de pilotage de la participation sénégalaise compte rendre visible le travail de ces réalisateurs en les accompagnant sur le plan technique pour une bonne projection de leurs films lors des différentes séances au programme. Il sera aussi à leur côté pour une visibilité médiatique et la rencontre d'éventuels partenaires.

Les films hors compétition aussi auront droit au même regard. Il s'agit de Kennen, l'autre de Cheikh Diallo sélectionné dans le Panorama, Sembène! de Samba Gadjigo et Jason Silvermann ainsi que Destin commun, hommage à 3 éclaireurs du 7ème art de Stéphane Vieyra (fils de Paulin Soumanou Vieyra) dans la catégorie Hommage. La sculpture de Paulin Vieyra en buste, au siège du Fespaco, a été inaugurée ce dimanche 26 février.

La journée du Sénégal figure en bonne page dans cet agenda. Elle est prévu le mardi 28 février d'abord au stand du Sénégal au Mica (marché africain du cinéma et de l'audiovisuel). Il est prévu une conférence de presse sur le cinéma sénégalais. C'est l'occasion de mieux faire connaître le Fonds de promotion de l'industrie cinématographique et de l'audiovisuel (FOPICA). Doté en 2015, les fruits du Fopica sont visibles dans cette 25ème édition du Fespaco avec deux films. Ce sont Félicité (Cent millions de francs Cfa) de Alain Gomis et Kemtiyu (d'Ousmane William Mbaye) qui ont bénéficié des fonds.
Il y a ensuite l'exposition hommage aux pionniers du cinéma sénégalais (Ousmane Sembène, Paulin Soumanou Vieyra, Ababacar Samb Makharam, Safy Faye, etc). Inauguration du buste de Paulin Soumano Vieyra au siège du Fespaco. Maguette Diop fera la présentation dédicace de son livre "Cinéma Sénégalais, Sembène Ousmane le précurseur et son legs" publié il y a une semaine par L'Harmattan Sénégal. Ce livre documente et archive les différentes étapes du 7ème art sénégalais voire africain avec la biographie de pionniers outre les organismes s'activant autour du cinéma : Fepaci, Cinéséas, les pôles de cinéma en Afrique, etc.

S'alignant sur le thème de la Formation aux métiers du cinéma de cette 25ème édition du Fespaco, le Sénégal a embarqué des structures de formation tels que Institut Sup'Imax, Académie des métiers (ex Média Centre de Dakar), Ciné-banlieue et Ciné-Ucad afin qu'elles assistent au colloques. Le Sénégal n'a pas d'école publique de formation aux métiers du cinéma. Celles qui existent sont des initiatives privées.
Ce programme est établi par le comité de pilotage auquel prend part l'Association sénégalaise de la critique cinématographique (Ascc), l'Association de la presse culturelle sénégalaise (Apcs), des cinéastes et comédiens, etc.

Fatou Kiné SÈNE

haut de page


   liens films

Bois d'ébène 2016
Moussa Touré

Destin commun, Hommage à 3 éclaireurs du 7ème Art 2017
Stéphane Soumanou Vieyra

Félicité 2017
Alain Gomis

Kemtiyu - Séex Anta 2016
Ousmane William Mbaye

Promesse (La) [dir. Fatou Touré] 2016
Fatou Touré Ndiaye

Sembene! 2015
Samba Gadjigo, Jason Silverman

Tundu Wundu (saison 2) 2016
Abdoulahad Wone


   liens artistes

Diaz Hugues


   évènements

25/02/2017 > 04/03/2017
festival |Burkina Faso |
FESPACO 2017 (Festival Panafricain du Cinéma et de la télévision de Ouagadougou)
25e édition. Thème : Formation et métiers du cinéma et de l'audiovisuel.

   liens structures

Direction de la cinématographie (Sénégal)
Sénégal | DAKAR

Films PSV (Les)
Sénégal

haut de page



   vos commentaires
vos commentaires sur cette critique :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page