actuellement 18201 films recensés, 3175 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
rédacteur
Marcel Kpogodo
publié le
27/12/2019
films, artistes, structures ou événements liés à cette critique
les commentaires liés à cette critique



Marcel Kpogodo est rédacteur à Africiné Magazine


Nènèb Bépé, coréalisateur martiniquais


Christophe Agelan, coréalisateur martiniquais


Scène du film


Scène du film


Scène du film


Scène du film


L'actrice Ingrid JEAN-BAPTISTE (Carmen / Lara)


L'acteur Mehdi Giguet (Grégoire)












Africiné Magazine, the World Leader (Africa & Diaspora Films)

retour
 
Goyave, de Nènèb Bépé et Christophe Agelan
Quand la musique joue l'attraction amoureuse
Goyave a été projeté dans le milieu de la matinée du 25 février 2019, au Ciné Burkina avec, comme toile de fond, l'attraction sentimentale par la musique.


Goyave est un court-métrage de fiction de 28 minutes. Coréalisé en 2018 par les Martiniquais Nènèb Bépé et Christophe Agelan.

Il raconte une histoire d'amour entre deux personnages émanant de deux milieux sociaux différents de la Martinique. Le premier s'appelle Grégory (incarné par Mehdi Giguet) et appartient à la famille des Deauville.
C'est un Blanc, plus précisément un "béké" ("goyave", en créole), descendant des anciens propriétaires terriens esclavagistes, qui veulent préserver leur pureté raciale. Mais, amoureux de la musique noire de son milieu, il se délecte des morceaux de Lara, que diffuse souvent le transistor d'Yvette, la gouvernante de la maison. Lara, c'est Carmen (Ingrid Jean-Baptiste), une femme de peau noire qui est une chanteuse de profession. La rencontre des deux protagonistes se fait dans le contexte d'une grève générale qui secoue le pays.




Mourant, le père de Grégory demande à son fils de régler une dette auprès d'une femme mystérieuse. Entre temps, à cause du mouvement de débrayage, une pénurie des produits de première nécessité s'installe. En panne sèche, Carmen, est secourue par Grégory qui la transporte et la ramène dans son quartier, un haut lieu de prostitution. La musique joue un rôle important dans Goyave : elle établit un lien entre les deux personnages et, au-delà, entre deux communautés qui se regardent en chiens de faïence.

La vie des Martiniquais, qui se trouvent peu ou prou cantonnés dans des communautés étanches va être bouleversée par l'épisode de la grève générale qui paralyse l'île. Les réalisateurs usent de cette crise d'où naît l'amour de Grégory et Carmen comme d'un moyen subtil qui met la petite histoire d'un homme et d'une femme amoureux dans la grande histoire de deux races condamnées à vivre ensemble.

Marcel Kpogodo (Bénin)

Article paru dans Africiné Magazine, No4, Samedi 02 mars 2019, page 08 /// 26è FESPACO

Ce magazine est publié par la Fédération Africaine de la Critique Cinématographique (FACC / AFFC). La publication a été rendue possible au Fespaco 2019 grâce au soutien de l'OIF, Africalia Belgium, le Goethe-Institut et l'Ascric-B. Il est réalisé par un collectif de 43 journalistes provenant de 22 pays.

Directeur de Publication : Khalil Demmoun

Comité de Rédaction
Sid-Lamine Salouka
Abraham Bayili
Ahmed Shawky
Robert Mukondiwa
Fatou Kiné Séne
Pélagie N'Gonana
Charles Ayetan
Yacouba Sangaré
Espéra Donouvossi

LES 43 PARTICIPANTS À L'ATELIER DE LA CRITIQUE AU FESPACO 2019
1. Abou ADAM (Côte d'Ivoire)
2. Anita AFATCHAO (Togo)
3. Charles AYETAN (Togo/ Bureau FACC)
4. Marco Ibrahima Sory BAH (Guinée Conakry)
5. Alceny Saïdou BARRY (Burkina-Faso/ASCRIC-B)
6. Abraham BAYILI (Burkina-Faso/ASCRIC-B)
7. Eugénie BILLA (Burkina-Faso /ASCRIC-B)
8. Aboubakar CISSÉ (Burkina-Faso /ASCRIC-B)
9. Rodéric DÉDÉGNONHOU (Bénin)
10. Khalil DEMMOUN (Maroc, Bureau FACC)
11. Espéra DONOUVOSSI (Bénin/ Bureau FACC)
12. Sahar EL ECHI (Tunisie)
13. Salimata FOFANA (Mali)
14. Falila GBADAMASSI (France / Diaspora)
15. Cornélia GLÉLÉ (Bénin)
16. Youssoufa HALIDOU HAROUNA (Niger), Commissaire Facc
17. Victor KABRÉ (Burkina-Faso /ASCRIC-B)
18. Polly KAMUKAMA (Ouganda)
19. Annick Rachel KANDOLO (Burkina-Faso /ASCRIC-B)
20. Alassane KÉRÉ (Burkina-Faso /ASCRIC-B)
21. Marcel KPOGODO (Bénin)
22. Renate LEMBA MUKOKO (RD Congo)
23. Aïssatou LY (Sénégal)
24. Nadege MBABAZI (Rwanda)
25. Josué MÉHOUENOU (Bénin)
26. Mwenda MICHENI (Kenya)
27. Souley MOUTARI (Niger)
28. Robert Garikai MUKONDIWA (Zimbabwe)
29. Ruth MYGNOLET SANDZOU (Gabon)
30. Yero Hamel N'DIAYE (Mauritanie)
31. Pélagie NG'ONANA (Cameroun/Bureau FACC)
32. Chinyere OKOROAFOR (Nigéria)
33. Aliou OURO TCHITCHIRI (Togo)
34. Fatoumata SAGNANE (Guinée / Commissaire FACC)
35. Sid-Lamine SALOUKA (Burkina-Faso/ Formateur)
36. Yacouba SANGARÉ (Côte d'Ivoire / Bureau FACC)
37. Annick SEDSON (Madagascar)
38. Fatou Kiné SÈNE (Sénégal/ Bureau FACC)
39. Ahmed SHAWKY (Egypte)
40. Rachel SOMÉ (Burkina-Faso /ASCRIC-B)
41. Pierre Patrick TOUKO (Cameroun)
42. Franklin UGOBUDE (Nigéria)
43. Patrick Hervé YOBODE (Bénin)

Mise en page : Korotimi Sérémé
Impression : IGIP +226 70 15 15 80

Goyave, de Nènèb Bépé et Christophe Agelan

haut de page


   liens films

Goyave 2019
Nènèb Bépé, Christophe Agelan


   liens artistes

Agelan Christophe


Bépé Nènèb


Giguet Mehdi


Jean-Baptiste Ingrid


   vnements

23/02/2019 > 02/03/2019
festival |Burkina Faso |
FESPACO 2019 (Festival Panafricain du Cinéma et de la télévision de Ouagadougou)
26e édition. Cinquantenaire.

   liens structures

Africalia
Belgique | Bruxelles

Alchimist Pwod
Martinique | FORT DE FRANCE

Alchimist Pwod
Martinique | FORT DE FRANCE

Association Bénin ciné média (ABCM)
Bénin | COTONOU

Goethe-Institut
Allemagne | Munich

Organisation internationale de la francophonie (OIF)
France | PARIS

haut de page



   vos commentaires
vos commentaires sur cette critique :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page

 

 

 

 

?>