actuellement 18202 films recensés, 3176 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
rédacteur
Zouhour Harbaoui
publié le
09/09/2005
films, artistes, structures ou événements liés à cette critique
les commentaires liés à cette critique
retour
 
Récit-voyage initiatique
Cinéma du sud face à la mondialisation, Moktar LADJIMI
Cinéma du sud face à la mondialisation, Moktar Ladjimi, Tunisie, 2005, 60 min, Documentaire.

"Malgré la diversité de leurs situations, les cinémas du Nord pour la plupart comme ceux du Sud sont confrontés à des problèmes majeurs dans ce nouveau contexte de la mondialisation des images et des échanges"; voici la problématique qui a poussé Moktar Ladjimi à réaliser un film documentaire de 60 minutes intitulé Cinémas du Sud face à la mondialisation. Le but de ce documentaire a été de situer la position exacte du cinéma du Tiers-monde du point de vue de la production, de la distribution et de la diffusion, mais aussi des modalités de l'écriture filmique, en essayant d'apporter les solutions adéquates.



Pour ce faire, Moktar Ladjimi s'est rendu dans différentes villes du monde : Cannes, Amiens, Nantes (France), Rio de Janeiro (Brésil), Ouagadougou (Burkina Faso) et de faire quelques prises à Tunis et à Pusan (Corée du Sud).



Ce voyage initiatique doit mettre en relief, entre autres, les cultures de masse du nord au sud, la menace que subissent les vieux cinémas, et les villes du Sud et du nord face aux enjeux de la globalisation.



Plusieurs grands noms du cinéma mondial ont eu leurs mots à dire. Il s'agit de Serge Toubiana (France), Mohsen Malhmabaf (Iran), Lakhdar Hamina (Algérie), Ahmed Salah (Égypte), Wan Chao (Chine), Ilda de Santiago (Brésil), Lai-Miu-Suet (Hong Kong), Bassek B. Kobhio (Cameroun), Joseph Gaï Ramaka (Sénégal), Costa Gavras (Grèce) et Youssef Chahine (Égypte).

Zouhour HARBAOUI
Tunisie

haut de page


   liens films

Cinéma du sud face à la mondialisation 2006
Moktar Ladjimi

Fatma 2001
Khaled Ghorbal


   liens artistes

Ba Kobhio Bassek


Chahine Youssef


Gaï Ramaka Joseph


Ghorbal Khaled


Ladjimi Moktar


Lakhdar-Hamina Mohamed


haut de page



   vos commentaires
vos commentaires sur cette critique :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page

 

 

 

 

?>