actuellement 18133 films recensés, 3152 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
rédacteur
Yvette Mbogo
publié le
05/10/2006
films, artistes, structures ou événements liés à cette critique
les commentaires liés à cette critique
retour
 
La mort au bout de l'aventure
Clandestins, de Denis Chouinard et Nicolas Wadimoff
Le film de Denis Chouinard et de Nicolas Wadimoff parle des risques encourus par l'immigration clandestine.

Six immigrants, dont deux hommes, deux femmes (une mère et sa fille atteinte de surdité) et un adolescent tsigane, tentent de quitter la France pour le Canada au prix d'une fortune et par le biais d'un passeur. Ils traversent la grille qui les mène directement au port. De là, ils réussissent à se faire enfermer dans un container en partance pour le Canada. Tous rêvent d'un eldorado où leur vie va changer positivement. "Là-bas, les soins médicaux sont gratuits", explique le jeune tsigane. "Ceux qui se sont moqués de moi auront honte quand je vais revenir au pays", pensent un autre. "Tu vas t'acheter une Mercedes et une Bmw", dit une autre. Mais les ennuis commencent. Le cargo tombe en panne en pleine mer et les provisions sont épuisées. Les incompréhensions entre les deux hommes se terminent en une sanglante bagarre et tout bascule au cauchemar. Un des bagarreurs développent un tétanos et en meurt.
Par les enchaînements des scènes bien que lents avec des images nettes, les coréalisateurs construisent tout l'univers du film dans le container. Les images en plongée décrivent l'écrasement des protagonistes face à un destin qui les domine. L'espace insalubre, plein de rats et d'insectes du container fait montre des difficultés des voyages d'aventures. Les couleurs grises, pourpres et sombres, la musique, pathétique avec l'orchestration d'un piano, montrent la tristesse et l'anxiété qui habitent toujours les clandestins durant leur parcours. La mer, tantôt calme, tantôt agitée est le reflet de l'incertitude qui hante le voyageur. En aventure, il n'y a pas d'acquis tant que l'on n'est pas arrivé à destination. La mort d'un clandestin est la manifestation du drame qui guette les clandestins de tout bord. Et l'on comprend par là même "l'illusion d'une terre promise". La lecture de la lettre du clandestin décédé par son amie "Je suis bien arrivé, tout se passe bien ici ; j'ai trouvé un emploi et une chambre. D'ici là, je viendrai te chercher avec nos deux enfants" peint le mensonge et l'illusion dans laquelle les clandestins font miroiter à leurs familles restées au pays. Le plus important étant de partir même s'il faut aller souffrir. Une fuite en avant qui donne toujours aux aventuriers la quête de la réussite même au prix de sa vie. "C'est injuste, c'est la faute des systèmes", lancé par un autre clandestin est le résultat des vices de formes dans l'obtention de visas par les pays riches. Pendant 1h 30 mn, le spectateur vit dans un suspens terrible et ne quitte l'écran des yeux que lorsqu'il voit apparaître le générique de fin. Il interpelle les dirigeants des pays pauvres à améliorer le cadre social des populations pour les dissuader de toute tentative d'immigration. Les pays industrialisés sont également responsables de toutes ces tentatives d'immigration périlleuses. Clandestins est un regard du monde dans sa globalité qui dit les choses telles qu'elles sont. Voyageurs sans papiers, sachez ce qui vous attend au bout de l'aventure !

Yvette MBOGO

Article écrit dans le cadre de l'Atelier de Critiques de Yaoundé - 10ème FENCAF (Festival Écrans Noirs).

haut de page


   liens films

Clandestins 1997
Nicolas Wadimoff, Denis Chouinard


   liens artistes

Balan Ovidiu


Chouinard Denis


Kouznetsov Anton


Maaskri Moussa


Maicanescu Simona


Rahman Hanane


Wadimoff Nicolas


   liens structures

Dschoint Ventschr Filmproduktion (DVF)
Suisse | ZÜRICH

Dune
France | PARIS

Films de la Cassine
France | PARIS

Morgane Films (Belgique)
Belgique | BRUXELLES

Motion International
Canada | MONTRÉAL (QUÉBEC)

Productions du Regard (Les)
Canada | MONTRÉAL (QUÉBEC)

Rialto Film (Suisse)
Suisse | ZÜRICH

RTS (Radio Télévision Suisse)
Suisse | GENÈVE 8

haut de page



   vos commentaires
vos commentaires sur cette critique :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page

 

 

 

 

?>