actuellement 18081 films recensés, 3124 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
rédacteur
Hector Tovidokou
publié le
23/01/2007
films, artistes, structures ou événements liés à ce compte rendu de festival
les commentaires liés à ce compte rendu de festival
retour
 
La Belge Marion Hänsel remporte le trophée "Python royal"

Commencée depuis le samedi 06 janvier 2007, la 5ème édition du festival international du film de Ouidah dénommée"Quintessence" a pris fin le mercredi 10 janvier 2006. Au total, une trentaine de films étaient en compétition dans les catégories longs-métrages, courts-métrages et documentaires. Au finish, le Béninois Francis Zossou, Pascale Obolo du Cameroun, l'Espagnol Javier Fesser, le Congolais Zeka Laplaine, ont reçu des trophées et la Belge Marion Hänsel part avec le plus grand prix du festival.

Si le vent soulève les sables, tel est le titre du film long-métrage de la Belge Marion Hänsel qui lui a valu le "Python royal", le plus grand prix du festival Quintessence 2007. Ce réalisateur est primé par un jury international présidé par le comédien-réalisateur français Richard Bohringer. Le trophée "Python papou" est attribué à la réalisatrice Pascale Obolo de Trinidad avec son film documentaire Calypso@dirty Jim's. Le réalisateur béninois Francis Zossou a reçu le trophée"Python children" décerné par le public avec son film Héritages, la sorcière". Le trophée "Python pygmée" de la catégorie court-métrage est revenu à l'Espagnol Javier Fesser avec son film Binta et la grande idée. Celui du "Python à tête noire" de la catégorie meilleur scénario a été remporté par Zéka Laplaine avec son film Kinshasa Palace. Enfin, le prix Henry Duparc créé cette année et qui récompense le meilleur film de comédie est attribué aux co-réalisateurs Marc Picavez et Massaër Dieng avec leur film Bul Déconné !. Plusieurs autres films ont reçu des mentions, notamment Congo river du Belge Thierry Michel, Bè Kunko du Guinéen Cheik Fantamady Camara et Juste un peu d'amour de la Béninoise Jemina Catraye.

L'édition qui a posé des problèmes

La 5ème édition du festival international du film de Ouidah, dénommé "Quintessence" 2007, comparativement aux années antérieures, a connu quelques problèmes sur le plan organisationnel. D'abord, les trophées n'ont pas pu être fabriqués pour des raisons techniques. Ensuite, les conditions d'hébergement et de restauration des festivaliers en formation ont été très critiques. Les réalisateurs n'ont pas reçu les trophées. Le délégué général Jean Odoutan a reconnu les insuffisances liées à l'organisation de Quintessence 2007. Ce qui l'a même poussé à lancer un appel de candidature à son poste, histoire de donner l'occasion à d'autres de prendre en mains le Festival. Signalons qu'il y a aussi une très faible médiatisation du Festival.

Hector Tovidokou

haut de page


   liens films

Bè Kunko (Nos problèmes) 2004
Cheick Fantamady Camara

Binta et la grande idée 2004
Javier Fesser

Bul Déconné ! 2004
Massaër Dieng, Marc Picavez

Calypso@dirty Jim's 2005
Pascale Obolo

Congo River 2005
Thierry Michel

Héritages, la sorcière 2006
Francis Zossou

Juste un peu d'amour 2006
Jemima Catrayè

Kinshasa Palace 2006
Zeka Laplaine

Si le vent soulève les sables 2006
Marion Hänsel


   liens artistes

Bohringer Richard


Camara Cheick Fantamady


Catrayè Jemima


Dieng Massaër


Fesser Javier


Hänsel Marion


Laplaine Zeka


Michel Thierry


Obolo Pascale


Odoutan Jean


Picavez Marc


Zossou Francis


   liens structures

BAC Films
France | Paris

Cinéart-Cinélibre
Belgique | Bruxelles

Fortissimo Film Sales
Pays-Bas | AMSTERDAM

ICO (Institut Cinématographique de Ouidah)
Bénin | OUIDAH

Libération Films
Belgique | BRUXELLES

Man's Films
Belgique | BRUXELLES

Quintessence - Festival International du Film de Ouidah
Bénin | OUIDAH

haut de page



   vos commentaires
vos commentaires sur ce compte rendu de festival :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page

 

 

 

 

?>