actuellement 17694 films recensés, 2980 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
rédacteur
Espéra Donouvossi
publié le
20/03/2007
films, artistes, structures ou événements liés à cette analyse
les commentaires liés à cette analyse
retour
 
Le pragmatisme des bailleurs de fonds
Bulletin Africiné n°08 (FESPACO 2007), du Samedi 03 mars 2007

Traditionnellement, chaque bailleur de fonds fait sa conférence de presse durant le Fespaco. Cette année, la tendance est aux initiatives concrètes mais aussi aux mea-culpa.
Le Ministère français des Affaires Étrangères (MAE) a présenté le premier coffret DVD des étalons du Fespaco, symboliquement remis à Mme Aline Koala, ministre de la Culture du Burkina Faso. La numérisation des œuvres assure leur conservation, mais aussi une meilleure diffusion par les moyens internet ou sur support disque. La nouvelle agence Cultures France qui vient d'intégrer la Cinémathèque Afrique lance le chantier sur ses 1400 titres, dans le respect des droits.
Si le MAE développe son action tous azimuts, poursuivant son aide à la production, aux festivals et à la formation (par exemple notre atelier formation de formateurs), il admet aussi ses erreurs, notamment sur le programme Africa Cinémas que M. Boidin présente comme un échec au niveau du soutien aux salles de cinéma. On les voit effectivement fermer partout et une réunion d'urgence en réunissait les survivants au Fespaco pour envisager l'avenir. Réjouissants, les nouveaux fonds d'aide au court métrage et aux séries télé : la relève et le public.
Du côté belge, c'est Africalia qui affiche son pragmatisme : un DVD de films courts et la volonté de soutenir des initiatives structurantes et formatrices de terrain (comme notre atelier !). À l'occasion de ce Fespaco, Africalia soutient le professionnalisme en finançant des masterclasses à destination des jeunes réalisateurs.
Côté Union Européenne, l'année 2007 sera déterminante avec la mise en place d'un programme pour les États ACP (Afrique Caraïbes Pacifique) : production, distribution, exploitation, promotion, mise en réseau, formation.
Pragmatisme aussi à la Francophonie, comme le confirmait Abdou Diouf en début de festival (cf. Africiné n°3). C'est effectivement l'OIF qui peut le plus efficacement faire bouger les États africains pour l'instauration de politiques culturelles d'encadrement et de soutien.

Espéra Donouvossi (Bénin)

Article paru dans le Bulletin Africiné n°08 (FESPACO 2007), du Samedi 03 mars 2007, page 8.

haut de page





   liens artistes

Diouf (Président) Abdou


Koala Aline


   liens structures

Africalia
Belgique | Bruxelles

FESPACO
Burkina Faso | Ouagadougou 01

Ministère des Affaires étrangères (France)
France | Paris

haut de page



   vos commentaires
vos commentaires sur cette analyse :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page

 

 

 

 

?>