actuellement 18081 films recensés, 3124 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
rédacteur
Sitou Ayité
publié le
22/04/2007
films, artistes, structures ou événements liés à ce compte rendu de festival
les commentaires liés à ce compte rendu de festival
retour
 
L'année du Bénin
Festival Lagunimages 2007

C'est du 09 au 15 Avril 2007 que s'est déroulé le festival Lagunimages (Bénin). Ce festival qui en est à sa 4ième édition a été baptisé : L'année du Bénin.

L'ouverture du festival s'est déroulée au palais des congrès de Cotonou à 21 heures. Après le mot de l'organisatrice principale Mme Monique Mbéka Phoba, on a eu droit à d'autres brefs discours. Il s'agit notamment de Monsieur Kolawolé (responsable du Cirtef Cotonou), Monsieur Charles Mensah, président de la FEPACI (Fédération panafricaine des cinéastes). Cette phase a été bouclée par le discours de lancement de Monsieur Akala Akambi, directeur de la cinématographie du Bénin, représentant du ministre de la culture, de la jeunesse, des sports et des loisirs. Une petite fenêtre a été également consacrée aux partenaires du festival à savoir :
- areeba
- l'ambassade d'Allemagne
- le Cirtef-cotonou,
- le ministère de la culture, de la jeunesse, des sports et des loisirs,
- ministère français des affaires étrangères,
- le centre culturel français de Cotonou-Parakou,
- la TV5,
- la continental Bank-Bénin et
- le centre culturel allemand de Lomé.

Les festivaliers ont eu droit à l'avant-première de la série Les inséparables de Christiane Chabi-Kao. Une série de 3 épisodes de 26 minutes chacun qui raconte l'histoire d'une mère séparée de ses 2 enfants. La cérémonie d'ouverture a pris fin par un cocktail.

Le programme du festival est composé essentiellement de projections (11 documentaires, 3 séries, 2 téléfilms, 9 fictions) et d'un atelier télévisuel.

Le mardi 10 et le mercredi 11 avril 2007 ont été consacrés à l'atelier télévisuel dont le thème est : Le nouvel eldorado : l'Afrique investit dans ses images.
Cet atelier s'est déroulé à l'Infosec de Cotonou avec pour principaux invités :
- Charles Mensah, président de la FEPACI,
- Lambert Ndzana, président de l'APIC (association des producteurs indépendants du Cameroun), réalisateur de la série 3 filles, 2 garçons
- Christine Chabi Kao, réalisatrice de la série Les inséparables
- Clovis Agbahoungba, réalisateur de la série Allô cousin
- James Salanon, réalisateur de la série La relève d'Azizah

Tous auteurs de série télévisée, ces invités sont venus partager leurs expériences et déterminer un nouvel âge de la série télévisée en Afrique.
Le constat est que les novelas ont envahi les chaînes africaines et les Africains ont de plus en plus de difficultés à trouver des financements. Une nouvelle approche de solution émise au cours de cet atelier est la coproduction sud-sud. Tunde Kélani, responsable de la Mainframe film & Television Production au Nigéria et Abdel Hakim Amzat, responsable de Laha Productions au Bénin sont un exemple de coproduction sud-sud. Les oeuvres produites sont Abéni 1 et Abéni 2, 2 longs métrages fictionnels de 1h45 minutes chacun.
Cet atelier télévisuel a pris fin le 11 Avril avec un cocktail offert au centre culturel français de Cotonou en présence du directeur du CCF et de l'ambassadeur de France.

L'après-midi du vendredi 13 avril a été consacré à l'information sur :
- Entre la coupe et les élections, un film documentaire de Monique Mbéka-Phoba et de Guy Kabéya, diffusé le jeudi 12 avril à 21h45 au CCF et le vendredi 13 avril à 20h30 au cinéma Vog
- l'école ISMA (Institut supérieur des métiers de l'audiovisuel) avec Marie Constance Glèlè, responsable des études et professeur de diction à l'école ISMA
- la Berlinale Talent Campus avec Noellie Noudéou Houngnihin qui a raconté son expérience à ce festival et son projet de film Stolen childhood (L'enfance volée)) aux élèves de l'ISMA.

Le samedi 14 avril à 18 heures, Jean Pierre Békolo, étalon d'argent de Yennenga 2007 avec son film Les saignantes a donné une leçon publique de cinéma au CCF de Cotonou.

Le dimanche 15 avril, The narrow path (Chemin étroit) de Tunde Kélani est le film qui a clôturé ce festival.

Sitou Ayité

haut de page


   liens films

Abeni 2006
Tunde Kelani

Abeni 2 2006
Tunde Kelani

Narrow path (The) 2005
Tunde Kelani

Saignantes (Les) 2005
Jean-Pierre Bekolo Obama


   liens artistes

Amzat Abdel Hakim


Bekolo Obama Jean-Pierre


Kabeya Muya Guy


Kelani Tunde


Kolawole Emmanuel


Mensah Charles


Ndzana Lambert


Phoba MBEKA Monique


   liens structures

FEPACI (Fédération Panafricaine des Cinéastes)
Kenya | Nairobi

Lagunimages
Bénin | Cotonou

Laha Films Production (ex "Laha Production")
Bénin | COTONOU

Mainframe Movies
Nigeria | LAGOS

haut de page



   vos commentaires
vos commentaires sur ce compte rendu de festival :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page

 

 

 

 

?>