actuellement 18167 films recensés, 3167 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
rédacteur
Bawéla Bassim-na
publié le
21/11/2007
films, artistes, structures ou événements liés à cette critique
les commentaires liés à cette critique
retour
 
Drame d'un amour passionné
L'honneur des femmes, de Paul Kobhio (Cameroun)

Prix de la critique cinématographique de l'association camerounaise de journalistes critiques de films au festival de court métrage de Yaoundé en 2004, L'honneur des femmes du Camerounais Paul Kobhio est un psychodrame qui peint la femme moderne dans son rôle de maîtresse ou de deuxième bureau. Le flash-back inséré par le réalisateur est révélateur.

En effet, Alain est père d'une famille de trois enfants, et sa mère s'oppose à son nouveau mariage : "Je dis non, et c'est non !", fulmine celle-ci dans ce flash-back.

Alice, la concubine d'Alain, est issue d'une famille aisée. Elle consacre tout son temps et son énergie à son amant qu'elle finit par voir s'éloigner. "Je t'ai offert tout ce dont tu avais besoin", confiera-t-elle désorientée à son bien aimé peu avant son volt face. Les efforts du féticheur que va consulter Alice suffiront-ils pour faire changer d'avis à Alain, son amoureux ?

Déshéritée, et face aux limites manifestes du tradipraticien, Alice fait recours à la violence symbolisée par l'alcool et surtout le révolver, qui finit par crépiter. Bang….

Cette fiction du Camerounais Paul Kobhio retrace les tribulations d'une femme amoureuse qui décide de prendre son destin en main. Tous les moyens sont-ils bons pour atteindre ses fins ? Le décor vif, le paysage, (…) dénotent l'espoir que nourrit Paul Kobhio, qui en appelle à la raison des hommes pour rétablir le sexe dit "faible" dans son droit de femme au foyer.

Alice, l'actrice principale, comme une "reconnaissance" aux femmes, s'est adjugé le titre de meilleur comédien, au festival de court métrage de Yaoundé, en 2004.
L'honneur des femmes a été diffusé sur TV5.

Bawéla B. (Togo)

haut de page


   liens films

Honneur des femmes (L') 2004
Paul Kobhio


   liens artistes

Barth Tony Yolande


Kobhio Paul


   liens structures

Films Terre Africaine (Les)
Cameroun | Yaoundé

haut de page



   vos commentaires
vos commentaires sur cette critique :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page

 

 

 

 

?>