actuellement 17679 films recensés, 2971 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
rédacteur
Charles Ayetan
publié le
18/01/2008
films, artistes, structures ou événements liés à cette analyse
les commentaires liés à cette analyse
retour
 
La couronne du "Python Royal" pour Daratt "Saison sèche" de Mahamat-Saleh Haroun
Festival Quintessence 2008 (OUIDAH, Bénin)

La 6ème édition du Festival International du Film de Ouidah, Quintessence 2008, vient de couronner le réalisateur Mahamat-Saleh Haroun du Tchad pour son troisième long métrage Daratt "Saison sèche" désormais "Python Royal", 1er Prix du festival. Ce film traite de la question de la violence dans nos sociétés, notamment des violences intercommunautaires, que le réalisateur a décidé de subjuguer dans le personnage du jeune Atim, pourtant mandaté d'une lourde "mission" de vengeance.
Parmi la dizaine de longs métrages en compétition, Sentence criminelle du Camerounais Prince Dubois Onana et Teranga blues du Sénégalais Moussa Sene Absa ont eu l'honneur de remporter respectivement le Prix du meilleur scénario (Python à Tête Noire) et le Prix du public (Python de Children). Dans la catégorie documentaire, le Python Papou a été décerné à Mourad Boucif pour son film La Couleur du sacrifice pendant que le court métrage La Citerne de Lassaad Oueslati de la Tunisie remporte le Python Pygmée.
Par ailleurs, deux films ont reçu une mention spéciale respectivement des jurys long et court métrages : il s'agit de Il va pleuvoir sur Conakry du Guinéen Cheick Fantamady Camara et Le Fleuve Niger se meurt du Nigérien Aborak Kandine Adam.

La fête du 7ème art
Les cinémas d'Afrique et du monde étaient donc en fête du 5 au 12 janvier dernier dans la ville historique de Ouidah. Au menu, trois ateliers, un master class, deux tables rondes et plusieurs dizaines de projections sur 13 lieux, de Ouidah à Porto-Novo en passant par Cotonou.
Plusieurs étudiants et professionnels du cinéma ont pris part aux ateliers "documentaire" avec la scénariste Isabelle Boni-Claverie, "écriture de scénario" avec le réalisateur Bonaventure Assogba et "comédie-actorat" sous la houlette de réalisateur Claude Balogoun.
La nouveauté de cette 6ème édition de Quintessence 2008 est la Master class animée par Pierre Constantin, Moussa Sène Absa, Prince Dubois Onana et le Délégué général de Quintessence, Jean Oudoutan. L'autre innovation, c'est la publication du quotidien d'information du festival "Quintessence Actu" animé par un groupe de journalistes béninois et togolais.
"Fiction et liberté" et "Documentaire et liberté" sont les thèmes des deux tables rondes qui ont meublé le rendez-vous cinématographique de Ouidah. La première a été animée par Elise Daubelcour-Zinkpe et Souayibou Varissou du Programme de Soutien aux Initiatives Culturelles Décentralisées (PSICD) du Bénin et la deuxième conduite par Christian Zossou et Wilfried Odoubourou.
Les divinités du Bénin célébrées chaque 10 Janvier depuis 1992 à l'occasion de la fête du Vodoun ont une fois encore drainé vers la plage de Ouidah son public d'adeptes et de touristes qui n'a sans doute pas manqué de vivre quelque peu cette fête du cinéma qu'est Quintessence. Après la cérémonie de clôture, l'équipe d'organisation à la tête de laquelle le Délégué général, Jean Odoutan, nous a confié sa satisfaction pour le succès de cette édition.

Charles Ayetan

Le Palmarès de Quintessence 2008

Long métrage :

Prix du Python Royal (Grand prix du festival) :
Daratt "Saison sèche", Mahamat-Saleh Haroun (Tchad), 95mn, 2006

Prix du Python de Children (Prix du public) :
Teranga blues, Moussa Sene Absa (Sénégal/France), 93mn, 2006

Prix du Python à Tête Noire (Prix du meilleur scénario):
Sentence criminelle, Prince Dubois Onana (Cameroun), 86mn, 2007

Prix spécial du Jury :
Il va pleuvoir sur Conakry, Cheick Fantamady Camara (Guinée/France) 113mn, 2007

Documentaire :

Prix du Python Papou (Prix du documentaire) :
La Couleur du sacrifice, Mourad Boucif (Belgique), 82mn, 2006


Court métrage :

Prix du Python Pygmée (Prix du court métrage) :
La Citerne, Lassaad Oueslati (Tunisie), 12mn, 2006

Mention spéciale :
Le Fleuve Niger se meurt, Aborak Kandine Adam (Niger), 7mn, 2006

haut de page


   liens films

Citerne (La) 2006
Lassaad Oueslati

Couleur du Sacrifice (La) 2006
Mourad Boucif

Daratt (Saison sèche) 2006
Mahamat-Saleh Haroun

Fleuve Niger se meurt (Le) 2006
Aborak Kandine Adam

Il va pleuvoir sur Conakry 2006
Cheick Fantamady Camara

Teranga blues 2006
Moussa Sène Absa


   liens artistes

Adam Aborak Kandine


Assogba Bonaventure


Balogoun Claude


Boni-Claverie Isabelle


Boucif Mourad


Camara Cheick Fantamady


Haroun Mahamat-Saleh


Odoutan Jean


Oueslati Lassaad


Sène Absa Moussa


   vnements

06/01/2007 > 10/01/2007
festival |Bénin |
Quintessence - Festival International du Film de Ouidah 2007
5ème édition de Quintessence.

08/01/2008 > 13/01/2008
festival |Bénin |
Quintessence - Festival International du Film de Ouidah 2008
6e édition

   liens structures

AJCC-Togo
Togo | LOMÉ

ICO (Institut Cinématographique de Ouidah)
Bénin | OUIDAH

Quintessence - Festival International du Film de Ouidah
Bénin | OUIDAH

haut de page



   vos commentaires
vos commentaires sur cette analyse :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page

 

 

 

 

?>