actuellement 18081 films recensés, 3124 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
rédacteur
Mohammed Bakrim
publié le
04/02/2008
films, artistes, structures ou événements liés à cette critique
les commentaires liés à cette critique
retour
 
Présence africaine
Festival international du court métrage de Clermont-Ferrand 2008

C'est le Cannes du court métrage qu'abrite la ville de Clermont-Ferrand (France) du 1er au 9 février 2008. C'est en effet le plus grand rendez-vous international entièrement consacré à ce format dit court qui est l'origine même du cinéma. Clermont-Ferrand a réussi à offrir au court métrage non seulement une plate-forme professionnelle mais c'est devenu au fil des ans, une vraie fête du cinéma avec un grand engouement du public. Les organisateurs ont d'ailleurs décidé à l'occasion de la célébration du 30ème anniversaire du festival, de rendre un hommage au public de la ville qui a toujours répondu présent avec enthousiasme aux différentes sections du festival. Ils sont près de deux millions à avoir accompagné l'évolution du festival durant ces trente ans. Le secret de la réussite de toute manifestation cinématographique réside dans l'intérêt suscité chez les professionnels et surtout dans l'engagement du public de la ville concernée. À Clermont-Ferrand, la preuve en est fournie chaque année.

Pour cette édition, les inscriptions ont été très nombreuses reflétant la dynamique du court métrage à travers le monde au marché du film, plus de 5000 films ont été inscrits ! Le festival lui-même comporte trois sections : une compétition dite nationale entièrement dédiée aux courts métrages français. Cette année ce sont 59 films qui ont été retenus sur près de 1300 inscrits. Il y a en outre la compétition internationale avec 75 films venant de 47 pays. Le Maroc sera très présent notamment au marché avec plus d'une vingtaine de films et en compétition officielle avec le film de Hamid Basket, Le Dernier cri. On a appris par ailleurs auprès des organisateurs, que le festival de Clermont-Ferrand prépare pour sa prochaine édition, une grande rétrospective du court métrage marocain contemporain qui est en train de vivre une grande dynamique de production. La troisième grande section du Festival est le Labo voit la participation de 42 films venant de 17 pays. C'est une section futuriste en quelque sorte dédiée à l'expérimental et aux innovations. La cérémonie d'ouverture organisée vendredi dans la soirée fut d'ailleurs sous le signe de l'innovation technologique avec des projections en 3D.

Le jury de la compétition internationale est présidé cette année par Martin Dubreuil, acteur et réalisateur québécois. On y retrouve entre autres, la cinéaste tunisienne, Moufida Tlatli.

L'Afrique sub-saharienne est présente cette année grâce notamment à une section spéciale intitulée Regards d'Afrique, inaugurée en fait depuis 1990. C'est un programme qui propose huit films dont pratiquement six sont des documentaires. Ce qui est révélateur d'une certaine tendance formatée par une demande émanant d'institutions ou de médias du nord. Les deux "fictions" proposées sont Humanitaire de Adama Roamba (Burkina Faso-France). Un récit sur les drames des réfugiés africains cantonnés dans des camps sans espoir de retour ou de retrouvailles. L'autre fiction de ce Regards d'Afrique est Tout à refaire (France_Mali) de Sadio Doucouré. C'est l'histoire de Mamad, qui réside en France avec sa famille et qui se retrouve suite à un contrôle de routine embarqué dans un voyage de retour dans un pays dont il ne comprend pas la langue !

À signaler en outre qu'en compétition officielle, l'Afrique est représentée par le Maroc, l'Egypte et l'Afrique du sud (Sindiswa de Grant Angus).

À Clermont-Ferrand
Mohammed Bakrim

haut de page


   liens films

Dernier cri (Le) - Akhir Sarkha 2008
Hamid Basket

Humanitaire 2007
Adama Roamba

Sindiswa 2006
Grant Angus

Tout à refaire 2007
Sadio Doucouré


   liens artistes

Basket Hamid


Doucouré Sadio


Roamba Adama


Tlatli Moufida


   vnements

01/02/2008 > 07/02/2008
festival |France |
Festival International du Court Métrage de Clermont Ferrand 2008
30e édition

   liens structures

Engraineurs (Les)
France | PANTIN

Morocco Movie Group
Maroc | CASABLANCA

haut de page



   vos commentaires
vos commentaires sur cette critique :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page

 

 

 

 

?>