actuellement 16412 films recensés, 2767 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
rédacteur
Sitou Ayité
publié le
30/04/2009
» films, artistes, structures ou événements liés à ce compte rendu de festival
» les commentaires liés à ce compte rendu de festival

Sitou Ayité


Christiane Chabi-Kao


Christiane Chabi-Kao




Claude Balogoun

retour
 
Festival Lagunimages (23 au 26 avril au Bénin)
Le fixage, un métier plein d'avenir dans le cinéma

Ce samedi 25 avril 2009 se déroulait à 15 heures à l'ISMA (Institut Supérieur des Métiers de l'Audiovisuel) en présence des étudiants, l'atelier ayant pour thème "le métier de fixeur". Cet atelier avait pour but d'informer les futurs professionnels du 7ème art sur ce nouveau métier.

L'atelier a démarré par l'intervention du réalisateur Béninois vivant en France Atisso Médessou qui a expliqué en quoi consistait le métier. Il a expliqué que le fixeur est un médiateur autochtone qui facilite le travail du réalisateur étranger ou émigré, en lui permettant d'avoir des contacts, des lieux nécessaires dans sa production avant qu'il ne débarque pour le tournage. Il a ensuite parlé de sa propre expérience en tant que réalisateur avec l'émission "toutes les télés du monde" diffusée sur Arte. Les étudiants ont eu droit à la projection de cette émission. Pour Atissou Médessou, il est plus pratique et plus "économique" en tant que réalisateur vivant à l'étranger de faire appel à un fixeur dans une production. Pour le tournage de cette émission, le réalisateur avait comme fixeur Christiane Chabi Kao avec qui il a travaillé pendant un mois, ce qui a de loin réduit positivement les jours de tournage. Atisso Médessou a terminé son intervention avec ce slogan "les besoins des uns peuvent devenir les emplois des autres"

La 2ème intervention, plus brève est celle de Joel Chabi Kao qui a partagé son expérience en tant que fixeur sur le film documentaire Un trône pour deux. Il a parlé des inconvénients qu'il a rencontrés sur ce tournage. Il a encouragé les étudiants à explorer ce domaine. Il a terminé sur le principal ennemi du fixeur qui est le temps.

L'atelier s'est bouclé par l'intervention du réalisateur Claude Balogoun qui a donné des conseils pratiques aux étudiants désireux d'embrasser cette carrière de fixeur. Pour lui, la réussite de la mission de fixeur dépend de la qualité de son carnet d'adresse et de sa facilité à régler les problèmes. Le métier de fixeur se positionne à la place de solution à tous les problèmes du réalisateur d'où une parfaite maîtrise du sujet. La franchise, la patience, l'honnêteté, la communication sont les principaux atouts de ce travail.

Sitou Ayité (Togo)

haut de page





   liens artistes

Balogoun Claude


Chabi Kao Christiane


Medessou Atisso Hervé


   évènements

23/04/2009 > 26/04/2009
festival |Bénin |
Lagunimages 2009
5ème édition

   liens structures

AJCC-Togo
Togo | LOMÉ

Lagunimages
Bénin | Cotonou

haut de page



   vos commentaires
vos commentaires sur ce compte rendu de festival :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page