actuellement 16268 films recensés, 2749 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
rédacteur
Hector Tovidokou
publié le
07/05/2009
» films, artistes, structures ou événements liés à
» les commentaires liés à
retour
 
13ème édition du Festival "Écrans noirs"
Bassek Ba Kobhio annonce une soixantaine de films dans cinq sections
Une soixantaine de films sont annoncés pour cette 13ème édition du Festival "Écrans noirs" qui démarre du 30 mai au 06 juin 2009à Yaoundé. "Il y aura cinq sections dans la compétition cette année : le long métrage de fiction, le court métrage, les premiers téléfilms, le documentaire et le scénario.

Une soixantaine de films, cinq catégories et deux sections. C'est le nombre et la répartition des films qui seront en compétition à la 13ème édition du Festival "Écrans Noirs", a annoncé le promoteur Bassek Ba Kobhio, au cours d'une conférence de presse mardi dernier. Placé sous le thème "Cinéma et économie", il s'agira pour les festivaliers de débattre sur l'exploitation des oeuvres cinématographiques dans un contexte de paupérisation. Ce sera un colloque à l'issue duquel les travaux seront publiés par les services culturels de l'ambassade de France au Cameroun. Les films se regrouperont en deux grandes sessions : compétition pour les films africains et le monde noir, et la section hors compétition pour les autres films. Elle s'étoffera également d'autres innovations, le documentaire et le prix "7 jours pour un film".

Programmation

Quant à la programmation, plusieurs films de qualités sont annoncés. Parmi les longs métrages, on compte "Coeur de lion" du Burkinabè Boubakar Diallo, "Le fauteuil" du Burkinabé Missa Hébié, "L'absence" de Mama Keita, tous nominés par le jury officiel du Fespaco. Quelques habitués en quête de récompense sont par ailleurs de retour. Il s'agit de Mweze Ngangura avec son film "Tu n'as rien vu à Kinshasa", l'Ivoirien Sidiki Bakaba et son "Il nous faut l'Amérique" et le Sénégalais Mansour Sora Wade avec "Les feux de Mansaré".

La participation camerounaise est assurée par Jean Marie Teno avec son récent documentaire "Lieux Saints" et la très controversée Osvalde Lewat qui, avec son cinquième film intitulé "Une histoire de nègres", met la programmation à rude épreuve. Bassek Ba Kobhio a laissé entendre que le film qui met en cause "L'Opération épervier" au Cameroun et qui cite nommément certains hauts cadres militaires cause des problèmes. Certains des mis en cause seraient en train de porter plainte contre la réalisatrice et ne partageraient pas les révélations troublantes de ce film par rapport à cette opération mains propres décidée par le président de la République.

À côté de cela, le Goethe Institut projettera dans le cadre de "la rétrospective Jean Pierre Bekolo" l'ensemble du répertoire du cinéaste. L'autre moment de cette semaine consistera en des ateliers organisés avec les soutiens de quelques partenaires.
Les journalistes suivront l'atelier de critique de cinéma au Goethe institut de Yaoundé pendant qu'un atelier de coproduction sera organisé avec les producteurs venus d'Allemagne qui aboutira sur plusieurs projets de films.
Une résidence d'écriture de scénarii est prévue pour palier l'une des défaillances du cinéma africain.

Un hommage sera rendu au producteur égyptien Youssef Chahine décédé le 27 juillet 2008 et l'écran d'honneur reviendra à Idrissa Ouédraogo, le réalisateur burkinabé étalon de Yennenga et grand prix du jury au festival de cannes. Il donnera d'ailleurs en public une grande classe de cinéma le 31 mai 2009 à 11 heures au Boulevard du 20 mai à Yaoundé qui servira en même temps de village du festival et de théâtre principal de projections en soirée.

D'autres projections sont prévues dans les centres culturels français, allemand et britannique ainsi que dans les universités et à la Cnps, au Hilton Hotel et au restaurant L'Awalé. Quelques-unes se feront aussi dans les villes de Douala et de Bamenda.

Hector Tovidokou

haut de page


   liens films

Absence (L') 2009
Mama Keïta (réalisateur)

Coeur de Lion 2009
Boubakar Diallo

Fauteuil (Le) 2009
Missa Hébié

Feux de Mansaré (Les) 2009
Mansour Sora Wade

Il nous faut l'Amérique
Sidiki Bakaba

Lieux saints 2009
Jean-Marie Teno

Tu n'as rien vu à Kinshasa 2009
Mweze Dieudonné Ngangura

Une affaire de nègres 2008
Osvalde Lewat


   liens artistes

Ba Kobhio Bassek


Bakaba Sidiki


Bekolo Obama Jean-Pierre


Chahine Youssef


Diallo Boubakar


Hébié Missa


Keïta (réalisateur) Mama


Lewat Osvalde


Ngangura Mweze Dieudonné


Ouédraogo Idrissa


Teno Jean-Marie


Wade Mansour Sora


   évènements

30/05/2009 > 06/06/2009
festival |Cameroun |
Ecrans Noirs 2009
13ème édition

   liens structures

AMIP (Audiovisuel Multimedia International Productions)
France | Paris

Doc & Co
France | PARIS

Ecrans Noirs
Cameroun | Yaoundé

FASO Films.com
Burkina Faso | Ouagadougou

Films du Dromadaire (Les)
Burkina Faso | OUAGADOUGOU

Films du Raphia (Les)
France | Meze

Films Sud
Belgique | Bruxelles

Films Terre Africaine (Les)
Cameroun | Yaoundé

Kaany Productions
Sénégal

Kinterfin
France | Montreuil

Marofilms
Guinée | CONAKRY

Raphia films
Cameroun | Douala

Waza images
Cameroun | Yaoundé

haut de page



   vos commentaires
vos commentaires sur :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page