actuellement 18129 films recensés, 3143 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
rédacteur
Espéra Donouvossi
publié le
24/07/2009
films, artistes, structures ou événements liés à ce compte rendu de festival
les commentaires liés à ce compte rendu de festival

Espéra Donouvossi


Durban 2009


Durban 2009 : Espera Donouvossi, avec de jeunes cinéphiles.




Madoda Ncayiyana


Izulu Lami (My secret Sky)


Izulu Lami (My secret Sky)


Madoda Ncayiyana


Souleymane Cissé (à Cannes 2009)


Afriques, mes Afriques, 2008, coffret 5 DVD : courts métrages d'Idrissa Ouédraogo - Yam Daabo (Le choix) - Samba Traoré - Le cri du coeur - Kini et Adams, paru le 20 octobre 2008, POM Films


Idrissa Ouedraogo, Yaoundé, 2009


Jean-Marie Teno


Le réalisateur Mama Keïta

retour
 
Durban International Film Festival 2009
Un Festival aux potentialités énormes

Le top est donné hier jeudi 23 juillet 2009 dans les deux salles du CineCentre de Suncoast. La 30ème édition du festival International de Film de Durban en Afrique du Sud présente cette année plus de 200 projections réparties dans plus de 20 salles de projections à Durban. Ce festival qui est le plus grand en Afrique du Sud confirme toute sa grandeur à travers le menu de cette 30ème édition. Cette année, le festival est meublé de plusieurs activités professionnelles comme les ateliers de travail dans tous les domaines de réalisation d'un film, le French Focus, Indian Vision, Africa in motion, Palestinian Perspectives and Wavescapes Surf Film Festival.

À travers sa deuxième édition de Talent Campus, le festival rassemble des jeunes cinéastes et étudiants en cinema selectionnes dans tous les coins de l"Afrique. Ces jeunes ont une grande occasion de rencontrer et d'échanger avec des réalisateurs reconnus dans le monde du bon cinéma en Afrique et dans le monde entier. Ils auront à discuter sur beaucoup de thèmes dont le principal porte sur "Roots and Shoots: Creating a New African Cinema" Autour de ce thème, il sera question de tracer de nouvelles pistes pour la jeune génération du métier qui créera une nouvelle vision du cinéma africain.

Beaucoup de cinéastes attendus et présents comme Jean Marie Teno, Mama Keita, Tunde Kelani, Cheick Omar Sissoko, Ramadan Suleman accompagnés d'une autre cinquantaine de professionnels du cinéma venus du monde entier entretiendront les quelques 40 jeunes retenus pour le Talent campus. Il sera essentiellement question d'une nouvelle approche basée sur une politique linguistique africaine. Comme l'ont fait Sembène Ousmane, Idrissa Ouédraogo, Souleymane Cissé et beaucoup d'autres cinéastes africains, les professionnels de ce Talent Campus entretiendront les jeunes talents sur la nécessité et l'importance de l'utilisation des langues africaines dans la réalisation des films.

Le talent campus est principalement soutenu par Goethe Institute d'Afrique du Sud, l'organisation allemande Botschaft, le département d'Économie et du développement de Kwazulu-Natal, la province hôte du festival et par la plus grande organisation qui soutient la mobilité des artistes en Afrique AMA Art Moves Africa. Il urge aussi de mentionner les remarquables actions des partenaires locaux et permanents du festival. Les allocutions d'ouverture montrent bien l'engagement des uns et des autres pour faire grandir plus ce festival et le porter loin.
"De la part du gouvernement et du département de l'Économie de Kwazulu Natal, nous donnerons la main aux organisateurs de ce festival pour l'amener loin car il est très important dans le sens ou cela permet la valorisation de notre héritage culturel et le développement de nos activités touristiques. Tout ceci contribue au développement économique de notre province" a fait entendre le représentant du département de l'Économie et du Développement du Kwazulu Natal. Une allocution qui ne sort pas du jamais entendu mais qui est permanent dans les discours politiques d'ouvertures des festivals en Afrique. Le manager général du festival Nashen Moodley confirmera très tôt ce soutien permanent des autorités locales qui se sont engagées depuis trois ans dans la bonne organisation de ce festival et dans beaucoup d'autres activités culturelles à Durban.
Comme pour souhaiter la bienvenue aux hôtes du festival sur la terre zouloue, le film d'ouverture est Izulu Lami (My secret Sky), une œuvre qui porte la caméra au cœur de la vie des enfants de rue de Kwazulu Natal. Réalisé par Madoda Ncayiyana, il dure 96 minutes. Le film projette des enfants qui ont enchanté toutes les salles de projection à travers la maîtrise de leurs rôles.

C'est l'histoire de Thembi et Kwezi, deux orphelins, qui quittent leur village pour aller vendre la natte artisanale fabriquée par leur mère défunte. Les difficultés rencontrées sur le chemin et en ville ajoutées aux astuces utilisées pour s'en sortir, ont émerveillé tout le public qui ne peut s'empêcher d'applaudir pour éprouver leur adhésion aux thèmes du film. Un film dramatique qui montre bien qu'à côté de la belle Durban, il y a des villages pas loin ou la misère sévit encore. Ce film renseigne aussi bien sur la vie des enfants de rue et sur les raisons qui font d'eux ceux qu'ils deviennent.
Le festival International de film de Durban dans sa programmation et par le thème retenu, montre bien que le cinéma africain a de l'avenir. Et ce film en dit plus quand il s'agit de faire jouer des jeunes dans ce film d'ouverture.

Ainsi du 23 Juillet au 2 Aout 2009, Kwazulu Natal vivra avec sur ses écrans de beaux films venus du monde entier.

Espera Donouvossi

haut de page


   liens films

Izulu Lami (Mon ciel secret) 2008
Madoda Ncayiyana


   liens artistes

Cissé Souleymane


Keïta (réalisateur) Mama


Kelani Tunde


Malinga Sibonelo


Mkhabase Sobahle


Moodley Nashen


Ncayiyana Madoda


Ouedraogo Idrissa


Sembène Ousmane


Sissoko Cheick Oumar


Suleman Ramadan


Teno Jean-Marie


   vnements

22/07/2009 > 02/08/2009
festival |Afrique du Sud |
Festival International du film de Durban 2009
30e édition

   liens structures

Berlinale Talent Campus
Allemagne | BERLIN

Center for Creative Arts (CCA-UKZN)
Afrique du Sud | DURBAN

Dv8 Films
Afrique du Sud | JOHANNESBURG - Rosebank

Goethe-Institut Johannesburg
Afrique du Sud | JOHANNESBURG

Vuleka Productions
Afrique du Sud | DURBAN

haut de page



   vos commentaires
vos commentaires sur ce compte rendu de festival :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page

 

 

 

 

?>