actuellement 16411 films recensés, 2767 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
rédacteur
Noureddine Mhakkak
publié le
04/08/2009
» films, artistes, structures ou événements liés à ce compte rendu de festival
» les commentaires liés à ce compte rendu de festival

Noureddine Mhakkak




Ata (France, Turquie), de Çagla Zencirci et Guillaume Giovanetti


Youssef Gabriel CHAHINE (يوسف جبريل شاهين)


Hassan Skalli


Le Jardin de Jad, de Georgi Lazarevski


Mémoire d'une femme, de Lassaad Oueslati


Lassaad Oueslati


Tangerine, Irene von Alberti


Irene von Alberti


Un fiancé pour Yasmina, de Irene Cardona


Irene Cardona


Hakim Belabbès


Kamel Ben Ouanès


La Chine est encore loin, de Malek Bensmaïl.


Malek Bensmaïl


Mustapha Elmessenaoui


Jillali Ferhati


Maï Masri


Khalil Damoun


Zakia Tahiri

retour
 
15ème édition du Festival international du cinéma méditerranéen de Tétouan 2009
Diversité et richesse des films représentés

Une fois de plus, le Festival international du cinéma méditerranéen de Tétouan (Maroc) a exprimé désir de continuité et forte présence permanente, à travers des films globalement bien choisis, comme toujours depuis sa création en 1985.
Ils traitent le commun entre les pays méditerranéens tels le problème de la migration, le mariage blanc, les traditions face à la modernité, la cause des femmes et le problème de la prostitution chez les femmes pauvres. Sans oublier le regard occidental subjectif vers la réalité orientale changeante. La tenue de cette 15ème édition conforte l'existence de ce rendez-vous cinématographique. Le comité d'organisation a réussi à le consolider et il est devenu l'un des plus importants festivals de cinéma au Maroc. Cette édition 2009 s'est déroulée du 28 mars au 04 avril, c'est-à-dire pendant huit jours remplis d'art et du cinéma.

Le festival a rendu hommage au cinéma espagnol, un cinéma méditerranéen qui a commencé ces dernières années à connaître du succès à l'échelle mondial. On peut citer comme exemple le fameux film Un fiancé pour Yasmina de la réalisatrice espagnole Irene Cardona. Elle a traité le problème de l'immigration avec une grande ouverture d'esprit puisqu' il a donné une autre vision au mariage blanc en le regardant comme un moyen de survie pour le migrant clandestin.

Ce festival permet d'avoir un aperçu général du cinéma méditerranéen, y compris, bien sûr, la production marocaine.
Le festival n'est pas que dans la rupture : il s'offre le luxe de montrer des regards orientalistes traditionnels qui ne voient l'Orient que dans sa globalité, sous une vision des "Mille et une nuits" tel le film Tangerine réalisé par l'Allemande Irene Von Alberti. Ce long métrage montre d'une façon superficielle la souffrance de la femme marocaine à travers une comparaison avec la femme allemande.

L'œuvre du réalisateur égyptien Youssef Chahine a été à l'honneur, à travers une table ronde réservée à l'analyse de ses films. Elle était animée par le critique de cinéma Mustapha Elmasnaoui (Maroc), avec comme participants l'acteur égyptien Mahmoud Hemeida, le critique marocain Khalil Damoun et bien d'autres. En Outre, un autre hommage été rendu à l'acteur marocain Hassan Skalli.
Les films sélectionnés (longs et courts métrages, films documentaires et films de fiction) ont reflété l'esprit artistique de la Méditerranée.

Le jury pour la fiction (longs et courts métrages) a été présidé par le grand réalisateur marocain Jilali Ferhati, avec Zakia Tahiri (réalisatrice, Maroc), Robert Alazraki (directeur de la photographie, France), Bassam Alkousa (comédien, Syrie), Azusena Pomeda Rodriguez (réalisatrice, Espagne), Elfi Reiter (Critique, Italie) et Yasmina Nini Faucon (productrice, France).
Ce jury a choisi dans la catégorie long-métrage Sonetaula du réalisateur italien Salvatore Mereu, pour le grand Prix de la Ville de Tétouan, avec une mention spéciale du jury récompensant l'interprétation admirable de l'ensemble des acteurs. Le film Snow, de la réalisatrice bosniaque Aïda Begic a reçu le prix spécial du Jury et le Prix pour la première œuvre. Tandis que le prix d'interprétation masculine est revenu à Cosmine Selesi pour son rôle dans le film Change de Nicolae Margineanu (Roumanie), le prix d'interprétation féminine est allé à Aica Damgace pour son rôle dans le film My Marlon and Brando, de Hussein Karabey (Turquie).
Dans la catégorie court métrage, le grand prix de la Ville de Tétouan a été décerné au film français Ata, co-réalisé par Çagla Zencirci et Guillaume Giovanetti; tandis que le prix spécial du Jury a été décerné à Una vida mejor (Luis Fernandez Reneo, Espagne).

Le jury du film documentaire était présidé par le cinéaste marocain Noureddine Gounnajar et composé de Mai Masri (réalisatrice, Liban), Kamal Ben Ouanès (critique, Tunisie), Mohamed Annakar (critique, Maroc) et Michel Serceau (critique, France).
Le Grand Prix de la ville de Tétouan a été attribué au film Le jardin de Jad, du réalisateur français Georgi Lazarevski ; et le prix spécial du jury a été décerné au film La Chine est encore loin, du réalisateur algérien Malek Bensmail. Ces mains-là du Marocain Hakim Bellabès a aussi été primé. Deux mentions spéciales ont été données aux films Mémoire d'une femme de Lassaad Oueslati (Tunisie) et Bienvenue à Hébron du réalisateur suédois Terje Carlsson.

Ainsi, ce festival du cinéma méditerranéen a pu montrer la richesse, la diversité et l'efficacité du film méditerranéen et bien sûr quelque fois ses faiblesses (quand l'imaginaire étale sa pauvreté), avec des films qui ont pu attirer un grand public qui aime le cinéma.

Noureddine MHAKKAK

haut de page


   liens films

Ata (Père) 2007
Çagla Zencirci, Guillaume Giovanetti

Chine est encore loin (La) 2008
Malek Bensmaïl

Hazihi al-ayady (Ces mains-là) 2008
Hakim Belabbès

Jardin de Jad (Le) 2007
Georgi Lazarevski

Mémoire d'une femme 2008
Lassaad Oueslati

My Marlon & Brando 2008
Huseyin Karabey

Tangerine - الطنجاوية 2007
Irene Von Alberti

Un fiancé pour Yasmina 2008
Irene Cardona


   liens artistes

Belabbès Hakim


Ben Ouanès Kamel


Bensmaïl Malek


Cardona Irene


Carlsson Terje


Chahine Youssef


Damoun Khalil


Elmessenaoui Mustapha


Ferhati Jillali


Giovanetti Guillaume


Gounajjar Nour Eddine


Hemeida Mahmoud


Karabey Huseyin


Lazarevski Georgi


Masri Maï


Oueslati Lassaad


Skalli Hassan


Tahiri Zakia


Von Alberti Irene


Zencirci Çagla


   évènements

28/03/2009 > 04/04/2009
festival |Maroc |
Festival International du Cinéma Méditerranéen de Tétouan (FICMT 2009)
15ème édition

   liens structures

Association Marocaine des Critiques de Cinéma (AMCC) ::: الجمعية المغربية لنقاد السينما
Maroc | TANGER

haut de page



   vos commentaires
vos commentaires sur ce compte rendu de festival :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page