actuellement 17013 films recensés, 2873 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
 
tous les films en rapport avec cet evenement
» tous les textes à propos de cet evenement
» les liens autour de cet evenement
retour
 

Festival Cinémas d'Afrique à Angers 2005
Le festival a lieu au printemps tous les deux ans. Pendant une semaine c'est la célébration des cinémas et des cultures d'Afrique.

2005-04-05 > 2005-04-09

festival

Angers
France
[envoyer un mail]
site : http://www.cinemasdafrique.asso.fr

 

Cinéma

Sélection des films
Courts et longs-métrages de toute l'Afrique
Fictions, documentaires
Support film et support vidéo
Sélection jeune public

Projections
Centre des Congrès : ouverture et clôture
Salles Gaumont Variétés
Projections compétition tous publics
Projections jeune public

Prix du public
Jury des spectateurs porteurs du passeport
Prix du court-métrage, prix du long-métrage

Jury étudiants
Une équipe de 90 étudiants de l'ISTIA prend en charge l'organisation de ce jury. Pendant toute la semaine du festival, les étudiants visionnent tous les films en compétition, débattent entre eux de ces films et décernent un prix du court-métrage et un prix du long-métrage

Rencontres avec les réalisateurs et artistes d'Afrique
Table ronde professionnelle
Conférences publiques
Mise en place d'un espace de rencontre permanent au centre-ville

Décentralisation du festival
A St Macaire en Mauges (49)
A Nantes
Aux Sables d'Olonne

projections de films jeune public
projections tout public de films de la sélection du festival.
ateliers de découverte artistique animés par les intervenants africains du festival.
exposition "Terres d'Afrique"


Table ronde professionnelle

Diversité des films d'Afrique

Chaque édition du festival Cinémas d'Afrique comporte un volet professionnel avec des rencontres autour d'un thème précis lié aux problèmes de la diffusion.

Pour l'édition 2OO5, nous souhaitons favoriser les liens entre cinéastes et professionnels de tout le continent, dans la mesure où les différentes aires du continent africain seront représentées.

Les participants

La table ronde rassemblera :
- les cinéastes invités au festival
- des professionnels de la diffusion en Afrique (Dakar)
- des professionnels français : exploitants de salle, médiateurs, associations.
- des organisateurs de festivals de films d'Afrique

Les thèmes abordés

- quelle est la situation du cinéma dans les différents pays représentés
- comment une meilleure diffusion des films peut-elle s'effectuer à l'intérieur du continent
- comment mieux faire connaître en France la diversité de la production en Afrique.

La "valise aux films"

Après la disparition de l'association Écrans Nord Sud (dont Cinémas d'Afrique était membre fondateur), l'accès en France aux films d'Afrique est devenu encore plus difficile. A l'occasion du festival Cinémas d'Afrique, un certain nombre de personnes viennent des quatre coins du pays pour y voir des films et rencontrer des cinéastes : responsables de salles, associations, ONG.
Or la sélection du festival est très restreinte et un grand nombre de films non sélectionnés méritent d'être diffusés, doivent être diffusés.
D'où l'idée de l'opération : la valise aux films.

Professionnels et associations
Tous les matins, pendant le festival, les professionnels et les associations qui souhaitent diffuser des films d'Afrique ont la possibilité de visionner les films réalisés par les cinéastes africains pendant les deux dernières années. Avec le visionnement vidéo, Cinémas d'Afrique met à leur disposition un fichier comportant les informations sur le film et le contact pour accéder à la copie.

Sans constituer un véritable marché du film, du fait que la distribution classique des films d'Afrique reste balbutiante, cette "Valise aux films" va permettre de faciliter l'accès aux films à tous ceux qui organisent des projections publiques. Un marché du film informel, pourrait-on dire.

Des films de tout le continent
Dans la valise aux films, on trouvera des films de tout le continent, tournés sur pellicule ou vidéo, fictions et documentaires, courts et longs métrages. En provenance de tous les pays d'Afrique. Seront disponibles tous les films que les ayants droit auront mis à la disposition de Cinémas d'Afrique.


Cinémas d'Afrique et le jeune public

Écoles, collèges et lycées

Cinémas d'Afrique, toute l'année, travaille avec les enseignants, leur permet de se préparer au festival, et met à leur disposition des dossiers pédagogiques.

Le CDDP et la BDP proposent aux enseignants et aux bibliothécaires une journée de préparation au festival.
Une journée de sensibilisation aux cinémas d'Afrique sera organisée dans des lycées.

Projections tous les matins au Gaumont Variétés du 4 au 9 avril 2005 : programme par niveau

Programme 1, à partir de 5 ans (GS, CP, CE, CM) :
46 minutes
- "Bilakoro" de Issa Traoré de Brahima, Burkina Faso, 1989, 15', VOSTF
- "Le crapaud chez ses beaux parents" de Kibushi Njate Wooto, R.D.Congo, 1992, 8',VF
- "L'œuf" de Moustafa Dao, Burkina Faso, 1995, 20', VF

Programme 2, à partir de 9 ans (CM, 6ème, 5ème, 4ème)
70 minutes
- "La petite vendeuse de soleil" de Djibril Diop Mambéty, Sénégal, 1998, 44', VOSTF
- "L'exposé" d'Ismaël Ferroukhi, France /Maroc, 1993, 26', VF

Programme 3, à partir de 14 ans (4ème, 3ème, 2nde, 1ère, Term)
92 minutes
- "Sia, le rêve du Python" de Dani Kouyaté, Burkina Faso, 2002, 92', VOSTF.


Université : un jury de 90 étudiants

Cinémas d'Afrique travaille avec des enseignants de l'ISTIA (Université d'Angers) en organisant un programme destiné aux étudiants.

Travail en amont du festival : découverte des films d'Afrique, projections et rencontre avec les responsables du festival.

Les étudiants animent les rencontres publiques avec les réalisateurs invités.

Organisation d'un jury étudiant : organiser le jury, débattre sur tous les films de la sélection et décerner deux prix (long-métrage et court-métrage). L'organisation de ces prix est entièrement réalisée par les 90 étudiants y compris la recherche de financement.

Ateliers de découverte artistique

A partir de la mi-mars jusqu'à la fin du festival.

Pour adultes et jeune public :
Atelier chant du Bénin en langue kotokoli avec Falila Taïrou (Bénin/France).

Le kotokoli est une langue rare du Bénin, parlée par quelques milliers de personnes seulement. Cet atelier débutera par une présentation rapide du pays par l'intervenante, originaire du Bénin, accompagnée de la projection de quelques diapositives prises dans le pays en août 2002 à l'occasion de la préparation de l'atelier. Les participants découvriront et apprendront au moins deux chants avec l'intervenante grâce à un enregistrement réalisé avec des enfants et adultes du Bénin. Ils enregistreront avec elle leur version des chants pour la reprendre en classe et repartiront avec les textes et leur traduction.

- Atelier couleurs naturelles avec Boubacar Doumbia (Mali).

La pratique de teinture faite à partir de plantes est toujours vivace au Mali : indigo, n'galama, m'peku, wolo sont autant de plantes qui permettent de donner des tons variants du bleu au jaune en passant par le brun. Boubacar Doumbia, instigateur du conservatoire des teintures naturelles de Ségou, au Mali, proposera une découverte de ces teintures par la pratique. Ils seront amenés à teindre des bandes de coton, puis à créer en pratiquant le pochoir, le dessin à main levé afin de concevoir des écharpes avec lesquelles ils repartiront.

- Atelier motifs avec Lamine Maïga (Burkina Faso)

Artisan batikier, Lamine Maïga est originaire de Bobo Dioulasso au Burkina Faso. Il invitera les participants à découvrir l'art du batik et de la création de motifs à partir de cire et de teinture. Après une présentation et des démonstrations par Lamine Maïga chacun pratiquera la teinture par réserves.


Pour adultes :
- Atelier création de costumes sous la direction de Kandioura Coulibaly, créateur malien de costumes de films. Réalisés avec des tissus et des couleurs naturels, ces costumes serviront lors de la soirée d'ouverture, pour la mise en scène des "Apparitions".


Conférences et rencontres

Conférence : la teinture et les plantes tinctoriales
Faire créer son vêtement pour une cérémonie est une pratique courante en Afrique de l'Ouest. Hier, seules les couleurs végétales étaient utilisées, mais aujourd'hui la chimie du pétrole s'est imposée, surtout en ville.

L'objectif de cette rencontre est de valoriser les savoir-faire traditionnels, de promouvoir les initiatives et la recherche autour des couleurs naturelles et de rendre compte de la créativité et de la diversité des costumes.
Intervenant : Boubacar Doumbia créateur du conservatoire des plantes tinctoriales à Ségou (Mali).
En partenariat avec l'Institut Municipal.


Conférence témoignage : l'atelier N'Domo à Ségou (Mali)
Après avoir formé des jeunes en difficulté aux techniques du bogolan et de l'indigo, Boubacar Doumbia les a organisés en coopérative de production.
Les règles économiques et commerciales sont simples mais rigoureuses. Une caisse commune et une épargne individuelle ont permis à ces jeunes en difficulté de stabiliser leur situation, de se marier, de construire une maison.
Un exemple d'intégration économique réussie, appuyée sur des pratiques culturelles, sans aide ni subventions.
Intervenant : Boubacar Doumbia créateur de l'atelier N'Domo à Ségou (Mali).
En partenariat avec la Maison Pour Tous de Monplaisir.

Table ronde sur le Zimbabwe
Au cours de cette table ronde, les trois cinéastes du Zimbabwe invités au festival auront la parole pour présenter leur pays de manière subjective. Chacun, selon sa sensibilité, aura choisi un thème et nous dira ce qu'il souhaite faire connaître de son pays. Puis un échange s'ouvrira avec le public.


Atelier "Charte du Don"
En partenariat avec l'OCIA et la Ville d'Angers, une rencontre des associations impliquées dans le jumelage Bamako-Angers afin de finaliser une "Charte du Don".


Animations

- Soirée d'ouverture et de clôture, au Centre des Congrès :
La soirée d'ouverture aura lieu le 5 avril avec une courte mise en scène, les "Apparitions", sur le thème du voyage initiatique d'un jeune Africain qui part découvrir le monde. A cette occasion le public pourra découvrir une dizaine de costumes africains réalisés sous la direction de Kandiura Coulibaly (costumes de création et costumes traditionnels).

La soirée de clôture se déroulera le samedi 9 avril, avec un concert de musique d'Afrique du Nord.

Par ailleurs, chaque projection de 20H sera précédée d'une animation musicale.


- Marché d'artisanat africain
Au centre-ville, le samedi 9 avril, artistes, artisans et commerçants présenteront une sélection d'œuvres et d'objets de toute l'Afrique.


- Interventions musicales dans les bus de la COTRA (Compagnie de bus de l'agglomération d'Angers).

- Exposition "Kids with Cameras"
Des enfants d'un quartier d'Harare (Zimbabwe) ont réalisé des photos de leur cadre de vie sous la direction de photographes professionnels. Le résultat de leur travail sera exposé à Angers, à la Maison Pour Tous de Monplaisir, après avoir été présenté à la National Gallery d'Harare.

haut de page

 

 

 

film(s) lié(s)

Sia, Le rêve du python

Petite vendeuse de soleil (La)

Oeuf (L')

Exposé (L')

Crapaud chez ses beaux-parents (Le)

Bilakoro


haut de page

 

 

 

personne(s) liée(s)

Réalisateur/trice
Jean-Michel Kibushi
Issa TRAORÉ de BRAHIMA
Djibril DIOP Mambéty
Ismaël Ferroukhi
Dani Kouyaté

haut de page

 

 

 

texte(s)
autour de l'événement
   

haut de page