actuellement 16223 films recensés, 2741 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
 
tous les films en rapport avec cet evenement
» tous les textes à propos de cet evenement
» les liens autour de cet evenement
retour
 

RWANDA 1994 - Commémoration à Lille du génocide des Tutsis
LES HOMMES DEBOUT avec Bruce Clarke (à partir du 7 avril).
MÉMOIRES DE NOTRE TEMPS : REPRÉSENTATIONS D'UN GÉNOCIDE, LE RWANDA (16-18 avril)

2014-04-16 > 2014-04-18

cycle de cinéma

Lille
France
site : http://www.kdiffusion.com

 

RWANDA 1994
COMMEMORATIONS A LILLE DU GENOCIDE DES TUTSI

Le génocide des Tutsi n'est pas uniquement "une affaire rwandaise ou africaine", c'est un crime contre l'Humanité. Nous sommes tous concernés.

Le 7 avril 1994, au Rwanda, le génocide des Tutsi est en marche. Plus d'un million de personnes vont être exterminées dans l'indifférence générale en moins de cent jours.
Les Nations Unies décrète le 7 avril "Journée internationale de réflexion sur les génocides"

20 ans plus tard, à l'occasion des commémorations, Krysalide diffusion propose à Lille, avec la CRNPDC (Communauté des Rwandais du Nord-Pas de Calais) et l'AERL (Association des étudiants Rwandais de Lille), une série d'événements pour participer au devoir de mémoire, sensibiliser et ouvrir des espaces de réflexion et de discussions.

LES HOMMES DEBOUT avec Bruce Clarke
A partir du 7 avril | Palais des Beaux-Arts de Lille et Parc Jean-Baptiste Lebas | Arts Plastiques
"L'art contre l'oubli, l'art pour empêcher les yeux du monde de regarder ailleurs, l'art pour créer un pont de solidarité entre les victimes et le reste du monde." L'art comme vecteur d'un message humaniste permettant de rassembler les peuples, autour d'une image commune. Un événement international fait de lumière pour rendre hommage aux victimes et rappeler le droit à la dignité, un moment d'émotion et de recueillement.
Plus d'info : www.uprightmen.org

MÉMOIRES DE NOTRE TEMPS : REPRÉSENTATIONS D'UN GÉNOCIDE, LE RWANDA
Du 16 au 18 avril | Cinéma L'Univers | Cinéma
Trois soirées de rencontres et de discussions autour de films de fictions et documentaires réalisés par Luc de Heusch, Jacqueline Kalimunda, Jean-Christophe Klotz, et Joseph Karekezi.
Débats animés par Pascal Privet

Mercredi 16 Avril

L'ANTHROPOLOGIE AUDIOVISUELLE : Luc de Heusch

18h45
RWANDA : TABLEAUX D'UNE FÉODALITÉ PASTORALE
Belgique / Documentaire / 45 min, N&B, 1955 / Version originale française
Récit fondé sur les relations sociales entre paysans Hutus et pasteurs Tutsis vers 1900, d'après un scénario de Jacques Maquet. Ce film ethnographique reconstitue les relations sociales existantes entre paysans Hutus et éleveurs Tutsis au royaume du Ruanda (Rwanda) vers 1900, à l'époque où la colonisation n'avait pas encore fait sentir ses effets. Misago, un paysan pauvre perd sa vache et se rend à la cour du grand seigneur dont il est le client.

21h l'Univers | mercredi 16 avril, 18h45
UNE RÉPUBLIQUE DEVENUE FOLLE (RWANDA 1894-1994)
Belgique/ Documentaire /75 min, couleur et N&B, 1996/ Version originale française
Le cinéaste reconstitue le véritable visage de la société rwandaise, déformée par l'idéologie coloniale d'abord, celle du régime républicain ensuite. Il évoque tour à tour la tutelle belge, le drame de l'indépendance, la prise de pouvoir de Grégoire Kayibanda, la dictature du Juvénal Habyarimana, et la préparation du massacre de 1994…

Jeudi 17 Avril

L'IMPOSSIBILITÉ DE LA REPRÉSENTATION : Jean-Christophe Klotz (En présence du réalisateur)

18h45
KIGALI, DES IMAGES CONTRE UN MASSACRE
France / Documentaire / 94 min, couleur, 2006 / Version originale française
Juin 1994. Kigali, capitale du Rwanda, est livrée aux massacreurs des milices extrémistes hutus et de l'armée rwandaise. Lors de l'attaque d'une paroisse où sont retranchés une centaine de réfugiés, l'auteur, à l'époque reporter caméraman, est atteint d'une balle à la hanche. Dix ans plus tard, il retourne sur les lieux pour retrouver la trace des éventuels survivants et de ses éphémères "compagnons de route". A partir de ce fil conducteur, ce film propose une réflexion sur le traitement médiatique et politique de tels événements.

21h
LIGNES DE FRONT
France / Fiction / 92 min, couleur, 2008 / Version originale française
Paris, avril 1994. Antoine Rives, journaliste indépendant, tourne un reportage sur les rapatriés du Rwanda. Il rencontre alors Clément, étudiant rwandais d'origine hutue dont la fiancée tutsie, Alice, a disparu. Antoine le convainc de repartir avec lui au Rwanda à la recherche d'Alice, et de le laisser filmer son périple. Un "pacte" qui s'avère très vite intenable face au chaos dans lequel ils vont se trouver plongés. Une traversée de l'horreur dans laquelle Antoine perd ses illusions sur son métier de journaliste et se demande jusqu'à quel point il peut filmer et exposer la tragédie humaine au reste du monde.

Vendredi 18 Avril

REGARDS RWANDAIS : Jacqueline Kalimunda & Joël Karekezi (En présence des cinéastes)

18h45
HOMELAND (Jacqueline Kalimunda)
Rwanda / Documentaire / 90 min, couleur, 2005 / Version originale sous-titrée français
En 1994, Jacqueline Kalimunda a vingt ans. Son père est enlevé par des hommes devant chez lui, au Rwanda, il est depuis porté disparu. Dix ans plus tard, la réalisatrice entreprend un voyage à travers le Rwanda jusqu'à la région de naissance de son père.
C'est ce voyage à travers "Homeland" qu'elle filme, sous forme d'une quête personnelle ponctuée de rencontres, avec des survivants que la réalisatrice interroge. Ainsi la présence de Jacqueline Kalimunda dans le film est à la fois écoute de l'autre et introspection. Sa démarche est ouverte et progressive, s'appuyant sur des questionnements personnels pour répondre à l'histoire, et aussi sur la parole des témoins. "Homeland" est un voyage à travers le Rwanda, une rencontre avec deux générations de rwandais. Un retour dans le temps qui entrelace récits intimes et histoire pour questionner la récurrence de la violence, la fatalité et la cruauté.

21h
IMBABAZI, LE PARDON (Joël Karekezi)
Rwanda / Fiction / 83 min, couleur, 2012 / Version originale sous-titrée français
Quand Manzi, qui a participé à perpétrer le génocide au Rwanda, est libéré après une peine de prison de 15 ans, son ancien meilleur ami, Karemera est révolté. Malgré les efforts de réconciliation dans tout le pays, Karemera veut la justice pour les crimes que Manzi a commis contre sa famille. Karemera est incapable de pardonner à Manzi. Il tente de trouver des preuves qui pourraient impliquer Manzi dans la planification du génocide des Tutsis. Une véritable réconciliation est
elle possible ? Quel prix sommes-nous prêts à payer pour la paix ?

INFOS PRATIQUES
· Cinéma l'Univers | 16 Rue Georges Danton, Lille | Métro : Porte de Valenciennes

Cinémondes, le festival international du film indépendant de Lille, est soutenu par :
La DRJSCS, la Région Nord-Pas de Calais, la Ville de Lille, la Communauté Urbaine Lille Métropole, lille 3000
"Dans le cadre du Printemps 2014 à Saint Sauveur".

haut de page

 

 

 

film(s) lié(s)

Imbabazi : Le Pardon [Joel Karekezi, LM]

Lignes de front

Kigali, des images contre un massacre

Homeland

Une république devenue folle (Rwanda 1894-1994)

Rwanda, tableaux d'une féodalité pastorale


haut de page

 

 

 

personne(s) liée(s)

Directeur/trice de festival
Dominique Olier

Plasticien/ne
Bruce Clarke

Réalisateur/trice
Joel Karekezi
Jacqueline Kalimunda
Luc De Heusch
Jean-Christophe Klotz

haut de page

 

 

 

texte(s)
autour de l'événement
   

 



Analyse
Génocide au Rwanda, quand le cinéma dit l'indicible
Thierno Ibrahima Dia
publié le 11/04/2014 10:14:00
 

haut de page