actuellement 17685 films recensés, 2972 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
 
filmographie
tous les textes à propos de cette personne
les liens autour de cette personne
retour
 

Scialom Marc
Directeur/trice de la photo | Monteur/se | Réalisateur/trice | Scénariste | Universitaire


D. R.

 

L'enseignement et le journalisme m'ont d'abord tenté. Simultanément j'ai essayé (pendant près de quinze ans) de faire des films. Il n'y en a guère eu que deux ou trois - à peine des ébauches.
Le moins inabouti a été un court-métrage en 35 mm sur Dante, Exils, produit en 1966 par Argos-Films et qui a obtenu un Lion d'argent à Venise en 1972.


Quant au plus ambitieux (qui fut aussi le moins bien reçu à l'époque), ç'a été un long-métrage en 16mm tourné à Marseille, Lettre à la prison (1970).
Après 1970, ayant rencontré décidément trop de difficultés dans le cinéma, je suis revenu à l'enseignement. Doctorat d'Etat obtenu tardivement : j'avais plus de quarante ans.
J'ai été chargé de cours à la Sorbonne, puis maître de conférences d'italien à l'Université de Saint-Etienne. Entre autres travaux universitaires, j'ai rédigé une traduction de la Divine Comédie publiée par Le Livre de Poche (1996, 3 rééditions). Mais depuis longtemps je me voulais aussi romancier.
La retraite (1999) m'en laisse enfin le loisir. 

J''avais déjà publié, en 1967, un court roman intitulé Loin de Bizerte (Mercure de France). Et cette année-ci j'ai, en cours d'achèvement, un second roman qui sera plus ample."


Chronologie détaillée
1952 : Baccalauréat.
1957 : Obtention d'une Licence et d'un D.E.S. d'italien (Université d'Aix-en-Provence)
1959-1962 : Professeur au Collège Paul Cambon (Tunis).
1963-1964 : Rédacteur au journal "La Presse", quotidien tunisien de langue française.
1965-1970 : Professeur dans différentes écoles secondaires privées (Paris).
1967 : Publication au Mercure de France de Loin de Bizerte, roman décrivant le trouble profond d'un enfant juif vivant à Tunis en juillet 1961, en pleine crise franco-tunisienne de Bizerte.
1971-1985 : Ingénieur d'études à l'Université de Paris IV-Sorbonne.
1978 : 0btention d'une Licence de Lettres Modernes (Université de Paris IV-Sorbonne).
1979 : 0btention d'un D.E.A. de Littérature Comparée (Université de Paris IV-Sorbonne).
1984 : Soutenance d'une thèse de Doctorat d'Etat sur Les anti-traducteurs, aspects de la Divine Comédie en français pendant l'entre-deux-guerres, suivis d'un répertoire chronologique et raisonné des traductions françaises du poème (XVe-XXe siècles), mention Très Honorable (Université de Paris IV-Sorbonne).
1985-1988 : Chargé de cours à l'Université de Paris IV-Sorbonne.
1985-1999 : Publication de divers articles scientifiques dans des revues françaises et étrangères (Italie, Suisse).
1988-1999 : Maître de conférences d'italien à l'Université Jean Monnet (Saint-Etienne).
1994 : En collaboration, traduction française du Décaméron de Boccace (Le Livre de Poche, "Bibliothèque Classique").
1996 : Traduction française de La Divine Comédie de Dante, in Dante, OEuvres complètes, traduction nouvelle sous la direction de C. Bec, Paris, Le Livre de Poche, "Classiques/ Modernes", "La Pochothèque".
2006 : Achèvement prévu d'un roman intitulé La machine réalité.


Filmographie

1957 :
 En silence (16mm/35mn). Djerba (Tunisie). Moyen-métrage produit par le Secrétariat Tunisien à l'Information.
1958 :
 Opérateur de prises de vues pour divers courts-métrages produits par l'Office Tunisien du Tourisme et Danoral International Films (New-York).



1964-1965 : 
Chargé d'études à l'Institut Pédagogique National, Département de la Télévision Scolaire (Paris), chef d'une série d'émissions pédagogiques.



1966 : 
Exils (35mm/18mn) court-métrage inspiré de la Divine Comédie de Dante, co-produit par Argos-Films et le Service de la Recherche de l'O.R.T.F. 
Obtention du Label de qualité pour ce film.



1969 : 
La parole perdue (16mm / 8mn) Court-métrage d'animation.



1969-1970 :
 Lettre à la prison (16mm/70mn) Un long-métrage tourné en majeure partie à Marseille, dans lequel est décrit le sentiment de perte d'identité d'un Tunisien récemment débarqué en France.



1972 : 0btention d'un Lion d'argent à la Biennale de Venise pour Exils.



2008 : 
Restauration de "Lettre à la prison". 
Avant première au FID Marseille 2008. Mention spéciale du prix du GNCR.

haut de page

 

 

 

filmographie

Lettre à la prison 1969
Réalisateur/trice, Scénariste, Directeur/trice de la photo, Monteur/se

Exils [réal: Marc Scialom] 1966
Réalisateur/trice

Parole perdue (La) 1969
Réalisateur/trice

En silence 1957
Réalisateur/trice

Citronnier (Le) [réal: Marc Scialom] 2010
Réalisateur/trice

haut de page

 

 

 

texte(s)
tous les textes à propos de Scialom Marc
   

 



Critique
Lettre à la prison, de Marc Scialom
De la genèse à la régénération
Mohamed Nasser Sardi
publié le 17/04/2010 07:04:10
 

 

texte(s) sur le site Africultures.com



Critique
Lettre à la prison
de Marc Scialom
Olivier Barlet
publié le 02/12/2009 16:12:50
 

haut de page

 

 

 

lien(s)
autour de cette personne proposé(s) par les internautes

soyez le premier à ajouter un lien sur cet artiste :
   
 
  ajouter un lien
   

haut de page

 

 

 

Evènements
   

 

20/01/2010 > 25/01/2010
manifestation |Tunisie |
Migrations et Exils
Cycle de projection à Tunis

 

 

09/06/2012 > 15/06/2012
festival |Algérie |
Rencontres cinématographiques de Bejaia 2012
10e édition.

 
   


haut de page

 

 

 

?>