actuellement 18088 films recensés, 3138 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
 
filmographie
tous les textes à propos de cette personne
les liens autour de cette personne
retour
 

Kilifeu
Militant/e | Rappeur/se

Collectif Y'en A Marre : Fondatrice/teur


Courtesy Rama Thiaw, 2012

 

Mbessane Landing SECK de son vrai nom, il vient d'une longue lignée de griots poètes qui accompagnait successivement des rois wolofs,
comme le résistant Lat DIOR, puis de chefs spirituels comme l'anticolonialiste Cheick Ahmadou BAMBA. A ce titre, il fait partie de
la seule lignée de griot qui a le droit d'être enterrée dans la ville
sainte de Touba; son grand-père et son père y sont ensevelis.

KILIFEU perd sa mère très jeune puis à 12 ans, c'est son père qui décède. Élevé par ses soeurs et tantes, il se retrouve néanmoins chef de famille, ses grands frères ayant fondé leurs propres familles. Responsable à 14 ans de 5 frères et soeurs sans compter les cousins, Kilifeu quitte l'école pour travailler à l'usine d'huile d'arachide de Kaolack. Il trouve au sein de la famille "restreinte" de Thiat (deux parents, deux enfants), son meilleur ami, une stabilité qui lui permet de faire des "pauses" dans sa nouvelle vie.

D'après Thiat, Kilifeu est un artiste, car c'est inné chez lui de chanter, de danser, de composer, en un mot de créer. Tandis que Thiat se définit plus comme un artisan, car ce n'est qu'au prix d'un travail conséquent qu'il peut atteindre la même qualité que celle de Kilifeu.
Kilifeu fredonne, chante, tout le temps. La musique est partie intégrante de sa vie, que se soit au quotidien, dans son métier, ou dans ses gestes liés au sacré. Contrairement à Thiat, il est croyant et pratiquant. Il appartient à la confrérie des Bayes Fall, Pères Fall, ceux qui portent des patchworks de tissus et chantent des poèmes religieux jusqu'à la transe pour louer le Seigneur.
Mais Kilifeu n'est pas un prosélyte.

De nature timide et réservée il se métamorphose lorsqu'il est sur scène lors de ses concerts. C'est un être loyal et d'une extrême générosité. Son sourire, sa beauté et sa grande taille longiligne en ont fait l'idole des jeunes femmes mais aussi des jeunes hommes qui imitent son look, toujours très étudié. Elu à maintes reprises meilleur rappeur du Sénégal, il se définit plus comme un combattant plutôt qu'un intellectuel militant.
Devenu mari et père, Kilifeu partage son temps entre ses activités et sa famille, sans jamais oublier ses responsabilités. Son caractère simple et social le rend accessible à tous.

Source :
2013, Dossier du film THE REVOLUTION WON'T BE TELEVISED
réalisé par Rama Thiaw

haut de page

 

 

 

filmographie

Revolution won't be televised (The) 2016
Acteur/trice

Boy Saloum : la révolte des Y'en a marre 2013
Acteur/trice

haut de page

 

 

 

texte(s)
tous les textes à propos de Kilifeu
   

 



Analyse
JCC 2014 : Rama Thiaw reçoit le Prix de l'OIF pour finir un documentaire
Aboubacar Demba Cissokho
publié le 06/12/2014 23:12:23
 

 



Reportage/festivals
Ciné droit libre 2013 : "Où va l'Afrique ?"
Aboubakar Sanfo
publié le 29/06/2013 11:06:18
 

haut de page

 

 

 

lien(s)
autour de cette personne proposé(s) par les internautes

soyez le premier à ajouter un lien sur cet artiste :
   
 
  ajouter un lien
   

haut de page

 

 

 

Evènements
   

 

22/06/2013 > 29/06/2013
festival |Burkina Faso |
Ciné Droit Libre - Ouagadougou 2013
thème de cette 9ème édition : "Où va l'Afrique ?"

 
   


haut de page

 

 

 

Vidos
   

 

The Revolution won't be televised
extrait

 

 

Boy Saloum
bande annonce

 
   


haut de page

 

 

 

?>