actuellement 18168 films recensés, 3168 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
 
filmographie
tous les textes à propos de cette personne
les liens autour de cette personne
retour
 

Touré Ali Farka
Auteur-compositeur/trice | Chanteur/euse | Compositeur | Guitariste

Fondation Ali Farka Touré : Chanteur/euse | Guitariste


droits réservés

 

Ali Farka Touré est originaire de Kanau, un village proche du fleuve Niger, à environ 65 km de Tombouctou. Il appartient à une famille noble de l?ethnie Djerma, elle-même issue de l?ethnie Songhaï. Son père était un militaire, il décède pendant la Seconde Guerre mondiale. Sa famille s?installe alors à Niafunké (250 km au sud-ouest de Tombouctou). Il ne fréquente pas l?école, il passe ses journées à travailler aux champs. Déjà, il s?intéresse à la musique, et plus particulièrement à certains instruments : le gurkel, petite guitare traditionnelle, le njarka, violon populaire, la flûte peul ou le luth ngoni à quatre cordes.
En 1956, il assiste au concert de Fodéba Keïta, musicien guinéen. Parallèlement à sa profession (il est chauffeur), il reprend des airs traditionnels. Il rencontre l?écrivain Amadou Hampâté Bâ avec qui il parcourt le Mali à la découverte des musiques traditionnelles. En 1960, Ali Farka Touré fonde et dirige son premier groupe, La Troupe 117 avec laquelle il parcourt le Mali à travers les festivals. En 1968, il effectue son premier voyage hors d?Afrique pour se rendre au festival international des arts à Sofia (Bulgarie). Il entre en 1970 dans l?orchestre de Radio Mali tout en travaillant comme ingénieur du son dans la même radio. En 1973, l?orchestre est dissous par le gouvernement.
Farka Touré commence alors une carrière solo en donnant des concerts dans toute l?Afrique de l?Ouest. Son premier disque "Farka" sort en 1976. Dans les années 1980, il effectue plusieurs tournées internationales en Europe, au Japon et aux États-Unis. Après quelques albums à succès, il enregistre en 1991 "The Source" avec le bluesman Taj Mahal et s?ouvre ainsi à la fusion de la World music. La sortie en 1993 de l?album "Talking Timbuktu" en duo avec Ry Cooder, le guitariste américain, le propulsera sur la scène internationale avec succès : il reçoit un Grammy Award pour cet album.
En 1996, un album en songhaï, en peul et en tamasheq qu?il intitule "Radio Mali" est publié. Il réunit des titres sélectionnés parmi de nombreuses bandes enregistrées et diffusées à la radio nationale malienne en 1973-1978. En 1997, Ali Farka Touré annonce qu?il veut se consacrer à l?agriculture dans son village, Niafunké. Son investissement principal sera de faire installer des pompes à eau puisant dans le Niger pour l?irrigation des champs alentour. Son investissement pour le développement local fera qu?il sera élu maire de la ville de Niafunké sur une liste de l?Union pour la république et la démocratie. En corollaire, il sort l?album intitulé "Niafunké", où il abordera à travers les chansons le travail de la terre, l?éducation, la justice et l?apartheid.
En 2005, Ali Farka Touré publie "In the Heart of the Moon", avec Toumani Diabaté. Cet album obtient le 8 février 2006 le Grammy Award du meilleur album traditionnel de musique du monde, offrant ainsi à Ali un deuxième Grammy Award. En avril 2005, il crée une fondation portant son nom qui a pour but d?organiser un festival biannuel de jazz à Niafunké et créer un centre de formation de jeunes artistes en instruments traditionnels locaux.
Ali Farka Touré décède le 7 mars 2006, au matin, à Bamako. Il souffrait d?un cancer depuis plusieurs années et était paralysé depuis quelques temps. Il est inhumé à Niafunké.
Selon sa maison d?édition, World Circuit, Ali Farka Touré venait de terminer le travail sur un dernier album en solo. Ce sera "Savane", album posthume, héritage d?Ali Farka Touré que Ry Cooder qualifie « d?absolument parfait ».
En 2002, Ai Du, morceau extrait de "Talking Timbuktu", est choisi pour faire partie de la bande originale du film L'AUBRERGE ESPAGNOLE de Cédric Klapisch. En 2008, un de ses morceaux a été utilisé pour le film ivoirien AMOUR & TRAHISON de Hervé Éric Lengani.

haut de page

 

 

 

filmographie

Arrivants (Les) 2010
Compositeur

Ali Farka Touré - Le Miel n'est jamais bon dans une seule bouche 2002
Guitariste

Du Mali au Mississippi 2003
Guitariste

Bamako Sigi-Kan (Le Pacte de Bamako) 2001
Acteur/trice

Sabriya - Le carré de l'échiquier 1997
Compositeur

Une visite à Ali Farka Touré 2000
Acteur/trice

Vendredi noir 1999
Compositeur

Une lueur d'espoir 2012
Compositeur

111 Rue de la poste 2011
Compositeur

Messagers (Les) 1980
Acteur/trice

Yelema II 1997
Compositeur

Salafistes 2015
Compositeur

Festival in the Desert: The Tent Sessions 2003
Acteur/trice

haut de page

 

 

 

texte(s)
tous les textes à propos de Touré Ali Farka
   

 



Critique
Une lueur d'espoir, de Baba Dia, Sénégal
Comment surmonter son handicap
Adama Aïdara Kanté
publié le 19/08/2013 19:08:30
 

 



Critique
Kinshasa Symphony
Rythmes classiques au Congo
Michel Amarger
publié le 12/09/2011 11:09:06
 

 



Critique
Retour à Gorée, de Pierre-Yves Borgeaud
Youssou Ndour remix
Michel Amarger
publié le 27/03/2008 14:03:24
 

 



Reportage/festivals
Mais où sont les films sénégalais ?
Edition Spéciale JCC 2006
Mohamadou Mahmoun Faye
publié le 17/11/2006 05:11:08
 

 



Reportage/festivals
Memorable Meditarrean Cultural Night in Tunis
Edition Spéciale JCC 2006
Tunde Oladunjoye
publié le 15/11/2006 15:11:27
 

 

texte(s) sur le site Africultures.com



Analyse
Musiques Métisses
Un modèle français
Soeuf Elbadawi
publié le 06/08/2014 12:08:54
 

 



Critique
A l'ombre de Mah Damba
les confidences du producteur
Soeuf Elbadawi
publié le 06/06/2011 18:06:42
 

 



Portrait
Ali Farka Touré For Ever
Soro Solo
publié le 14/03/2006 10:22:49
 

haut de page

 

 

 

lien(s)
autour de cette personne proposé(s) par les internautes

soyez le premier à ajouter un lien sur cet artiste :
   
 
  ajouter un lien
   

haut de page

 

 

 

Evènements
   

 

01/11/2002 > 03/11/2002
rencontre/réunion |Mali |
Rencontres Africalia de Bamako - 2002
Professionnels de la culture, artistes et penseurs africains vont se retrouver afin d'aborder ensemble les questions afférentes au problèmes de la coopération culturelle Nord/Sud.

 

 

25/06/2003 > 06/07/2003
festival |États-Unis |
Mali on the National Mall in Washington, D.C.
Mali is part of the 2003 Smithsonian Folklife Festival in Washington, D.C.

 

 

20/10/2007 > 21/10/2007
rencontre/réunion |Belgique |
Ali Farka Touré en fil rouge d'un week-end retraçant les origines du blues du Mali au Mississippi
Deuxième volet du triptyque autour de l'héritage musical du Mali

 

 

05/01/2008
programme |Burkina Faso |
Proramme de Janvier du CCF

 

 

29/05/2010
concert |France |
Toumani Diabaté
Un concert hommage à l'étoile du Mali disparue en 2006, Ali Farka Touré. Dans le cadre des Rencontres africaines de Pessac.

 

 

05/06/2010
projection |France |
Mali sur seine
Portrait exceptionnel du chanteur Boubacar Traore

 

 

07/11/2011 > 15/12/2011
festival |France |
Africolor en images 2011
Thème 2011 : Migrances.

 
   


haut de page

 

 

 

?>