actuellement 17143 films recensés, 2887 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
 
filmographie
» tous les textes à propos de cette personne
» les liens autour de cette personne
retour
 

Alloula Abdelkader
Acteur/trice | Adaptateur/trice | Dramaturge | Metteur/se en scène | Scénariste | Voix off

 

Abdelkader ALLOULA est né le 8 juillet 1939 à El Ghazaouet (Algérie).

Après des études secondaires à Oran, il commence le théâtre en 1956 avec la troupe Echabab. En 1962, il met en scène Les Captifs de Plaute avec l'Ensemble théâtral oranais. Il est appelé en 1963 à faire partie de la troupe naissante du Théâtre National Algérien (TNA) et participe à de nombreux spectacles : Les Enfants de la Casbah, Hassen Terro, Le Serment, Dom Juan, La Mégère Apprivoisée?
Il est également acteur au cinéma dans :
Les Chiens réalisé par Chérif EL HACHEMI en 1969, Ettarfa par Chérif EL HACHEMI en 1971, Tlemcen par Mohamed BOUAMARI en 1988, Djan Bou Resk par Abdelkrim BABA AÏSSA en 1990, Hassan Nia par Ghaouti BENDEDDOUCHE en 1990.
Il met en scène entre 1964 et 1968 plusieurs textes d'auteurs contemporains dont Rouiched, Tewfik El Hakim, Gorki, Cervantès?
Il écrit et met en scène pour le théâtre :
El Alleg (Les Sangsues) en 1969, El Khobza (Le Pain) en 1970, Homk Salim adapté du Journal d'un fou de Gogol en 1972, Lagoual (Les Dires) en 1980, El Ajouad (Les Généreux) en 1985, El Lithem (Le Voile) en 1989, Ettefah (Les Pommes) en 1992, Arlequin valet de deux maîtres en 1993 (adaptation de Carlo Goldoni) et devient un des auteurs majeurs de sa génération en Algérie.
En 1990, il adapte pour la télévision de nombreuses nouvelles dont Lila Maa Majnoun, Es Soltane Oual Guerbane, El Wissam, Echaab Fak, El Wajeb el Watani, (réalisateur : Bachir Bérichi.) et est également l'auteur de deux scénarios réalisés par Mohamed Ifticène : Gorinne en 1972 et Djalti en 1980. Il participe aux commentaires de deux films : Bouziane el Quali de Belkacem El Hadjadj (1983) et Combien je vous aime de Azzedine Meddour (1985).

Abdelkader Alloula est assassiné le 10 mars 1994 à Oran, à la sortie de son domicile, rue de Mostaganem.

haut de page

 

 

 

filmographie

Tlemcen 1988
Acteur/trice

Chiens (Les) 1969
Acteur/trice

Ettarfa 1971
Acteur/trice

Djan Bou Resk (Sous la cendre) 1990
Acteur/trice

Combien je vous aime 1985
Voix off

haut de page

 

 

 

texte(s)
tous les textes à propos de Alloula Abdelkader
   

 



Reportage/festivals
3è Festival International du Film Arabe d'Oran (23-30 juillet)
Cinéma, jus d'Oran
Azzedine Mabrouki
publié le 22/07/2009 20:07:39
 

haut de page

 

 

 

lien(s)
autour de cette personne proposé(s) par les internautes

soyez le premier à ajouter un lien sur cet artiste :
   
 
  ajouter un lien
   

haut de page

 

 

 

Evènements
   

 

15/03/2003
conférence-débat |France |
Abdelkader Alloula et sa place dans le théâtre algérien contemporain
Colloque suivi d'une soirée vidéo - Dans le cadre de l'événement "Autour d'Alloula"

 

 

19/05/2003 > 28/05/2003
festival |France |
Festival Regards Croisés
3e édition - consacrée cette année aux dramaturgies algériennes, dans le cadre de Djazaïr, une année de l'Algérie en France

 

 

06/11/2006 > 16/11/2006
représentation |France |
El Machina
d'Abdelkader Alloula, adaptation et mise en scène > Ziani Chérif Ayad

 

 

23/07/2009 > 31/07/2009
festival |Algérie |
Festival du film arabe d'Oran - FIFAO 2009
3ème édition

 
   


haut de page