actuellement 17101 films recensés, 2880 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
 
filmographie
» tous les textes à propos de cette personne
» les liens autour de cette personne
retour
 

Azabal Lubna
Acteur/trice


© Abdelwahed Didi

 

Comédienne belge.

Après avoir démarré sa carrière au théâtre, Lubna Azabal apparait en 1997 dans le court métrage de Vincent Lannoo "J'adore le cinéma" aux côtés d'Olivier Gourmet. Après "Les Siestes Grenadine" de Mahmoud Ben Mahmoud, elle est remarquée par André Techiné qui la dirige dans "Loin" en 2001.
[Titre de prédilection puisque André Techiné l'engage dans Loin en 2001, le film qui la révèle. Son interprétation de Sarah tiraillée par sa relation avec Serge (Stéphane Rideau) et sa volonté de fuir au Canada sur fond de trafic de haschich au Maroc, annonce des débuts plus que prometteurs à cette jeune actrice.
En 2002 elle tient le haut de l'affiche d'Un monde presque paisible de Michel Deville dans le rôle d'une jeune femme juive qui a survécu à la guerre et qui reprend le travail dans un atelier de confection.]

Elle enchaine ensuite notamment avec les tournages de "Une minute de soleil en moins" sous la direction de Nabil Ayouch et "Viva Laldjérie" de Nadir Moknèche. Tony Gatlif la choisit alors pour le rôle féminin principal de "Exils" face à Romain Duris (Compétition Officielle au Festival de Cannes en 2004). En 2007, elle est à l'affiche de la première réalisation de Jalil Lespert, le film choral "24 mesures", sélectionné en Compétition au FIFF. Elle connait également une carrière internationale en jouant dans "Paradise Now" de Hany Abu Assad ainsi que dans "Mensonges d'État" de Ridley Scott en 2008. Le réalisateur québécois Denis Villeneuve la dirige en 2010 dans "Incendies", Prix du public au FIFF. Ce film à la carrière internationale impressionnante lui permet de remporter le Prix Jutra, le Prix Génie et le Magritte de la Meilleure actrice. On la retrouve de nouveau chez Jalil Lespert dans "Des vents contraires" en 2011 puis dans "La Marche" de Nabil Ben Yadir pour lequel elle remporte le Magritte de la Meilleure actrice dans un second rôle en 2015. Elle sera bientôt à l'affiche de "Ma révolution" de Ramzi Ben Sliman et de "Ustica" de Renzo Martinelli.
Elle est Présidente du Jury Courts métrages, au Festival International du Film Francophone de Namur 2015.

Source :
www.fiff.be/fr/Films/Les-Jurys/Jury-Courts-metrages

Belgian Actress.

2005
PARADISE NOW
Hany Abu-Assad
> (Suha)

2004
CHANGING TIMES
André Téchiné

2003
EXILES
Tony Gatlif

2003
25 DEGREES IN WINTER
Stéphane Vuillet

2002
VIVA ALGERIA
Nadir Mokneche

2002
ALMOST PEACEFUL
Michel Deville

2002
ARAM
Robert Kechichian

2001
FAR
André Téchiné

2000
PURE FICTION
Marian Handwerker

2000
LES SIESTES GRENADINES
Mahmoud Ben Mahmoud

haut de page

 

 

 

filmographie

Lola Pater 2017
Acteur/trice

Ma révolution 2016
Acteur/trice

Rock the Casbah 2013
Acteur/trice

Goodbye Morocco 2012
Acteur/trice

Hommes libres (Les) 2011
Acteur/trice

Paradise Now 2005
Acteur/trice

Temps qui changent (Les) 2004
Acteur/trice

Viva Laldjérie 2003
Acteur/trice

Siestes grenadines (Les) 1999
Acteur/trice

Loin 2001
Acteur/trice

Une minute de soleil en moins 2002
Acteur/trice

Exils [réal: Tony Gatlif] 2004
Acteur/trice

24 mesures 2007
Acteur/trice

I Am Slave 2010
Acteur/trice

Incendies 2010
Acteur/trice

haut de page

 

 

 

texte(s)
tous les textes à propos de Azabal Lubna
   

 



Critique
Ma révolution
La révolution tunisienne en figuration
Michel Amarger
publié le 01/08/2016 13:08:55
 

 



Critique
Rock the casbah
Partitions familiales au Maroc
Michel Amarger
publié le 24/09/2013 16:09:45
 

 



Critique
Viva Laldjérie, de Nadir Moknèche
Tout montrer, tout dire ?
Seltana Hamadouche
publié le 30/10/2009 00:10:13
 

 

texte(s) sur le site Africultures.com



Critique
Goodbye Morocco, de Nadir Moknèche
Le noir destin des femmes arabes
Olivier Barlet
publié le 06/01/2013 23:01:16
 

haut de page

 

 

 

lien(s)
autour de cette personne proposé(s) par les internautes

soyez le premier à ajouter un lien sur cet artiste :
   
 
  ajouter un lien
   

haut de page

 

 

 

Evènements
   

 

26/10/2012 > 03/11/2012
festival |France |
Cinémed 2012 - Festival international du Cinéma Méditérranéen de Montpellier
34ème édition

 

 

13/02/2013 > 13/04/2013
cycle de cinéma |France |
Sortie de "Goodbye Morocco"
Un film de Nadir Moknèche

 

 

07/02/2014 > 15/02/2014
festival |Maroc |
Festival National du Film de Tanger 2014
15ème edition

 

 

02/10/2015 > 09/10/2015
festival |Belgique |
FIFF - Festival International du film francophone de Namur 2015
30ème édition

 
   


haut de page