actuellement 18171 films recensés, 3168 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
 
filmographie
tous les textes à propos de cette personne
les liens autour de cette personne
retour
 

Tazi Mohamed Ben Abdelouahed
Peintre | Producteur/trice | Réalisateur/trice | Scénariste | Universitaire

 

Né le 15 janvier 1936 à Fès au Maroc, il étudie le cinéma à l'IDHEC de Paris et l'écriture de scénarios à Bordeaux. Il obtient son doctorat ès Sciences de l'Information et Communication à l'Université Stendhal, de Grenoble III. De retour au Maroc, il rejoint d'abord la RTM, puis le CCM et finalement l'Institut Supérieur de Journalisme à Rabat (en qualité d'enseignant chercheur).

Longs métrages : Vaincre pour vivre / Inticar al-hayat (avec Ahmed Mesnaoui, 1968), Amina (1980), Madame la guérisseuse / Lalla chafia (1982), Abbas ou Jouha n'est pas mort (1986).


BIOGRAPHIE

Mohammed B.A. TAZI, réalisateur et peintre, est né à Fès (Maroc) le 15 janvier 1936.


I - ETUDES SUPERIEURES :
- 1957 : C.A.V. de l'Ecole Normale Supérieure de Saint-Cloud : psychopédagogie audio-visuelle.
- 1960 : Institut des Hautes Etudes cinématographiques de Paris (I.D.H.E.C.) : Réalisation-Production -Régie.
- 1989 : Ecole Internationale de Bordeaux : Scénaristion de fiction pour le cinéma et la télévision.
- 1990 : Université Stendhal Grenoble III : Doctorat en Sciences de l'Information et Communication.


II - PRODUCTIONS :
Films de court-métrage :
"La Peste du Siècle". "Lalla Mimouna". " Rendez-vous à Casa". "El Jadida". "Escale à Rabat". " La Mosquée de Tinmel, Berseau des Almohades". " Un Bon Voyage". "24 programmes didactiques" d'une demi-heure chacun, coproduits par l'ONU et le MEN, et réalisés par Tazi.


Programmes de Télévision :
- Des dramatiques telles que "Témoin à charge" d'après un roman d'Agatha Christie adapté et réalisé par Tazi. Cette dramatique a eu la Médaille d'Or au Festival des Télévisions Arabes de Tunis ; "Cellule 49", avec Mohamed EL Basri et sa femme...
- De Grandes Enquêtes genre Dossiers de l'Ecran telles que : "La Tragédie des Bidonvilles", "Le Pétrole et ses problèmes", " Bénis Phosphates"?
- Des séries documentaires telles que : "Les Arts Plastiques dans le Monde et au Maroc", 36 épisodes filmés d'une demi-heure chacun ; "La Marocaine et la Vie Moderne", 24 épisodes ; "Les Petits Métiers", 12 épisodes?
- Divers et Multiples Programmes de Variétés tels que "Des Etoiles dans le Ciel du Maroc", avec Samira Bensaïd et son compositeur Ahmed Rachdi...


Films de long-métrage :
- "La Route du Kif" devenu "Alerte à la Drogue". Une coproduction maroco- italienne. Scénario de Tazi, coréalisé par lui-même et N. Zanchin.
- "Vaincre pour vivre", Scénario de Tazi, coréalisé par lui-même et Ahmed Mesnaoui.
- "Amina", Scénério et réalisation Tazi.
- "Lalla Chafia", Réalisation Tazi. Ce film a eu le Prix de la Critique Internationale au Festival de Valence en Espagne et le Prix d'Honneur au Festival de Santarem au Portugal.
- "Abbès ou Joha n'est pas mort, écrit et réalisé par Tazi.
- A partir de 1996, Tazi abandonne toutes ses autres activités pour se consacrer corps et âme à la peinture.

III - PEINTURE :
En réalité, Tazi n'a jamais abandonné son premier amour, la peinture. Parallèlement à ses autres activités, il a toujours peint et exposé au Maroc et ailleurs. Depuis 1968 surtout, date de sa première exposition individuelle à la Galerie du Centre Culturel Américain de
Rabat il n'a cessé de peindre et d'exposer ses ?uvres au moins une fois tous les deux ans pour recueillir les impressions et les observations des publics et des critiques.
Au Maroc, Tazi a exposé dans différentes villes, dont Rabat (plusieurs fois), Fès, Casablanca, Marrakech, Tanger, Agadir, Oujda? Comme ces expositions avaient souvent lieu dans des centres culturels, universitaires ou même sportifs, comme le Yacht-Club de Rabat ou l'Alliance Franco-Marocaine, Tazi s'abstenait de vendre ses tableaux sur place?Il a aussi participé à des expositions collectives avec des artistes locaux et internationaux.
A l'Etranger, il a surtout exposé à Nice et dans la région où habitent plusieurs membres de la famille de sa femme. Ainsi, dans une exposition intitulée "Grand Prix International des Arts Plastiques", organisée à Saint-Laurent du Var en Novembre 2001 par "l'Aigle de Nice", l'un des tableaux de Tazi a reçu le prix "Trophée des Amis du Peintre André Aubert". L'année suivante, deux autres de ses tableaux ont été sélectionnés pour participer à une exposition collective franco-japonaise qui a eu lieu en Mars 2002 à Nice. A cette occasion, un "Diplôme d'Honneur" a été décerné au peintre.

IV - CONCEPTION.
" Un peintre, pense Tazi, met toujours dans chacune de ses toiles un peu de son âme, et c'est cette étincelle que ceux qui contemplent l'?uvre finie cherchent à rencontrer, pour dialoguer avec l'artiste, à travers son ?uvre, d'âme à âme.
La peinture abstraite, en particulier, suspend le vol du temps et réduit l'espace à sa guise. Elle est avant tout l'art des signes qui expriment l'âme et ses états, par-delà l'espace et le temps ; autrement dit, un amateur de peinture dans le meilleur sens du terme peut très bien communiquer avec un peintre d'une autre époque. Et c'est cela qui est fantastique, extraordinaire."
Tazi
Source : http://www.artabus.com/tazi/

haut de page

 

 

 

filmographie

Amina 1998
Réalisateur/trice, Producteur/trice

Vaincre pour vivre 1968
Réalisateur/trice

Route du Kif (La) 1966
Réalisateur/trice

Lalla Chafia 1982
Réalisateur/trice, Scénariste

Abbas ou Jouha n'est pas mort 1986
Réalisateur/trice, Producteur/trice, Scénariste

haut de page

 

 

 

texte(s)
tous les textes à propos de Tazi Mohamed Ben Abdelouahed
   

 



Analyse
La question des générations dans le cinéma marocain
M'barek Housni
publié le 27/02/2008 20:02:35
 

 



Analyse
Le cinéma marocain, un cinéma émergent*
Ahmed El Ftouh
publié le 05/08/2007 02:08:31
 

haut de page

 

 

 

lien(s)
autour de cette personne proposé(s) par les internautes

soyez le premier à ajouter un lien sur cet artiste :
   
 
  ajouter un lien
   

haut de page

 

 

 

?>