actuellement 18047 films recensés, 3098 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
 
tous les films en rapport avec cette structure
tous les textes à propos de cette structure
les liens autour de cette structure
retour
 

FDATIC
Opérateur culturel | bailleur de fonds

Ministère de la Culture
Palais de la Culture "Moufdi Zakaria" Plateau de Annassers
BP 100 Alger
Mr Hadj Tahar - direction du cinéma
Tel : +213 21 29 10 10
Mr Oulebsir - direction de la coopération et des échanges
Tél : +213 21 29 49 52
ALGER
Algérie
tel.1 : +213 21 29 49 52
tel.2 : +213 21 29 10 10
[envoyer un mail]
site : http://www.m-culture.gov.dz/mc2/fr/fdatic.php

 

Fonds de Développement des Arts, des Techniques et de l'Industrie Cinématographiques

L'intérêt que l'Etat porte aux activités cinématographiques se manifeste très tôt puisqu'en 1968, et par ordonnance N°68-612 du 15 Novembre 1968, est crée le Fonds de Développement de l'Art, de la Technique et de l'Industrie Cinématographique (FDATIC).

Ce Fonds est destiné :
* Au soutien à la production et à la diffusion du film algérien (80°/°),
* À l'enrichissement des archives filmées (12°/°)
* À l'organisation des manifestations cinématographiques (8°/°)

Un décret exécutif fixe les modalités de fonctionnement du Fonds et arrête les conditions d'octroi de subventions et prêts aux bénéficiaires.

Tout postulant au concours financier du FDATIC doit déposer auprès de la Commission nationale de lecture et de l'aide aux projets audiovisuels (Ministère de la Communication et de la Culture), au moins 3 mois avant la date prévue pour le commencement des prises de vues

Une demande comportant :
* Le titre provisoire du film
* Les conditions techniques prévues pour sa réalisation
* Le nombre de jours de studio, d'extérieur et de décors matériels envisagés
* Le lieu des extérieurs et décors naturels
* La date prévue pour le début des prises de vue
* Un synopsis donnant une information précise sur la nature du sujet et de l'importance du film
* Le ou les contrats des auteurs et des réalisateurs
* La liste énonciative des emplois techniques envisagées et celles nominatives des techniciens et principaux interprètes pressentis
* La liste des rôles et emplois pour lesquels est prévu le recours aux services participants étrangers
* Un devis faisant apparaître les principaux postes de dépenses
* Un plan de financement accompagné de toutes justifications utiles, dont un document certifiant la réalité de l'apport personnel du producteur du producteur
* L'indication du numéro d'immatriculation du film au registre public de la cinématographie ou la copie certifiée conforme de l'autorisation prévue à l'article 11 de l'ordonnance N°68-612 de 15 novembre 1968 susvisée

Le cas échéant, la justification de l'inscription au registre public de la cinématographie du ou des contrats de coproduction

Il faut savoir qu'une fois l'agrément reçu, le versement de la subvention se fait en 3 tranches :
* 40°/° à la signature de la convention et ce, afin de permettre aux bénéficiaire d'entamer la production du film
* 30°/° au début du tournage du film
* 30°/° en fin de tournage

La Commission nationale de lecture a eu, depuis son installation en 1992, à examiner 165 sujets ou scenarii dont 49 ont été déclarés éligibles au financement partiel par le FDATIC.

* 16 films de long métrage ont été produits
* 5 films ont bénéficié, à ce jour, d'un financement partiel (une ou deux tranches)
* 5 films font l'objet d'un titre de perception par les services du trésor public


Fonds publics disponibles :
100 millions DZD (€1.067.600) /
provenant du budget de l'Etat via le fonds de développement des arts, des techniques et de l'industrie cinématographiques (FDATIC) géré par le Ministère de la culture.

Public funding available:
DZD 100 million (€1.067.600)
coming from the state budget through the Fund for the development of arts, techniques and the cinema industry (FDATIC) managed by the Ministry of culture

haut de page

 

 

 

film(s) lié(s)

Certifiée Halal 2015
bailleur de fonds

Madame courage 2015
bailleur de fonds

Oranais (L') 2014
bailleur de fonds

Abd el Kader 2014
bailleur de fonds

Loubia Hamra (Haricots Rouges) 2013
Production

Harraga Blues - حرّاقة بلوز 2012
bailleur de fonds

Kedach ethabni (Combien tu m'aimes) 2011
bailleur de fonds

Quelques jours de répit (A Few Days of Respite) 2011
bailleur de fonds

Garagouz (Marionnettes) - قراقوز 2010
bailleur de fonds

Inland (Gabbla, Dans les terres) 2008
bailleur de fonds

Mimezrane ou la fille aux tresses 2007
bailleur de fonds

haut de page

 

 

 

personne(s) liée(s)

Président/e
Ahmed Béjaoui

haut de page

 

 

 

texte(s)
autour de la structure FDATIC
   

 



Critique
Certifiée Halal
Embrouilles aux mariages en Algérie
Michel Amarger
publié le 11/05/2015 14:05:26
 

 



Analyse
Le cinéma algérien est schizo
Samir Ardjoum
publié le 31/03/2014 14:03:08
 

 



Critique
Yema
Fertiliser une Algérie aride
Michel Amarger
publié le 20/08/2013 13:08:17
 

 



Critique
Yema by Djamila Sahraoui (Algeria 2012)
What goes around comes around
Narjès Torchani
publié le 28/03/2013 21:03:34
 

 



Critique
Yema, by Djamila Sahraoui
A magnificent act of defiance
Katarina Hedrén
publié le 09/03/2013 11:03:35
 

 



Critique
Yema, de Djamila Sahraoui
On récolte ce que l'on sème
Narjès Torchani
publié le 08/03/2013 23:03:40
 

 



Entretien
Interview de Jean-Marie MOLLO OLINGA avec Djamila Sahraoui, Réalisatrice de Yema (Mère)
"Je partage mon paradis perdu retrouvé avec les spectateurs"
Jean-Marie Mollo Olinga
publié le 07/01/2013 13:01:07
 

 



Critique
Yema, de Djamila Sahraoui
Souffrir pour ceux qu'on aime
Jean-Marie Mollo Olinga
publié le 27/12/2012 15:12:01
 

 



Analyse
Images algériennes, année zéro
FESPACO 2011
Samir Ardjoum
publié le 15/05/2011 16:05:31
 

 



Reportage/festivals
Fonds d'aide au cinéma (FDATIC)
Comment accéder au financement ?
publié le 01/07/2007 00:00:00
 

haut de page

 

 

 

lien(s)
autour de la structure proposé(s) par les internautes

soyez le premier à ajouter un lien sur cette structure :
   
 
  ajouter un lien
   

haut de page

 

 

 

Evènements
   

 

04/08/2013
projection |Algérie |
Harraga Blues, de Moussa Haddad
Première à la Wilaya de Biskra, à 22h (salle Atlas). Projection suivie d'un débat en présence du réalisateur et de l'équipe du Film.

 
   


haut de page

 

 

 

?>