actuellement 18128 films recensés, 3143 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
 
descriptif
fiche technique
fiche artistique
production
distribution
tous les textes à propos de ce film
les commentaires liés à ce film
les liens autour de ce film
retour
 

Jaguar
Jean Rouch
Long | Ghana | 1953

 

 

 

descriptif

Cousins africains de Bibi Fricotin, Lam le berger, Illo le pêcheur et Damouré le cavalier séducteur quittent leur village à pied pour faire fortune au Ghana, puis reviennent avec des mensonges.
Exemple même d'un cinéma amical, quasiment familial, porté par une ciné-troupe appliquant au septième art les usages de l'écriture automatique et du free jazz, c'est évidemment Rouch lui-même qui s'évade, lui à qui tous les prétextes sont bons pour faire délirer le récit.

Trois amis, Lam le berger, Illo le pêcheur et Damouré, l'écrivain public, décident de se rendre à Accra pour y trouver fortune. Les trois amis partent à pied et, après avoir passé la frontière en fraude, ils prennent, suite aux conseils des génies, trois directions séparées. Illo devient pêcheur avec les Ewé et Lam marchand de parfums. Damouré arrive à Accra où il commence comme manœuvre pour devenir bientôt un homme à la mode, un "jaguar", qui vit la vie de la ville : courses, danses dans les rues, rites des Hauka. En ville il rencontre Illo, et ensemble ils partent à la recherche de Lam qui, avec son ami Douma, a ouvert une boutique. Un soir ils décident de rentrer au village, où ils distribuent en une journée ce qu'ils ont gagné en plusieurs mois. Ils n'ont plus rien, mais ils sont les rois du village. La vie a repris : Douma le mineur redevient cultivateur, Lam berger, Illo pêcheur et Damouré, le galant, essaye de séduire les filles du village.



premier long métrage de Jean Rouch.




1953 (sortie en 1967), 16 mm, Couleur, 89', France
Image : Jean Rouch
Montage : José Matarasso, Liliane Korb, Jean-Pierre Lacam
Production : Les Films de la Pléiade

The African cousins of Bibi Fricotin, Lam the shepherd, Illo the fisherman and Damouré the womanising horseman leave their village to make their fortune in Ghana, then return to tell lies.
The archetype of a friendly cinema, almost family made, born by a ciné-troop applying to the seventh art the practice of automatic writing and free jazz. Obviously it's Rouch himself who is travelling here, and for whom any pretext is an excuse to make the plot more delirious.

Three friends, Lam the herdsman, Illo the fisherman and Damouré, the public letter writer, decide to travel to Accra to make their fortune. The three friends leave on foot and after illegally crossing the border they part in three separate directions, as advised by the spirits. Illo becomes a fisherman with the Ewe and Lam a seller of perfumes. Damouré arrives in Accra, where starts out as a dockworker, before going on rapidly to become a man of fashion, a "jaguar", with a city lifestyle: the races, street dancing, Hauku cult rituals. In the city he meets Illo and they go off together in search of Lam who, with his friend Douma, has started a market stall. One evening they decide to go back to the village, where they hand out in one day what they have earned over several months. They have nothing left, but they are the lords of their village. Life returns to normal: Douma the miner becomes a farmer once again, Lam a herdsman, Illo a fisherman and Damouré, the dandy, tries to seduce the village girls.

haut de page

 

 

 

fiche technique

pays
Ghana

date de création
1953

format
Long

catégorie
fiction

genre
comédie dramatique

format de distribution
16 mm / Umatic / VHS

durée
130'

haut de page

 

 

 

fiche artistique

Directeur/trice de la photo
Jean Rouch

Producteur/trice
Pierre Braunberger

Réalisateur/trice
Jean Rouch

haut de page

 

 

 

production

Films de la Pléiade (Les)
Laurence Braunberger, Gérante
3, rue Hautefeuille
75006 PARIS
France
tel.1 : +33 1.40.46.97.98
fax : +33 1.40.46.89.88
[envoyer un mail]

haut de page

 

 

 

distribution

Cinémathèque Afrique (Institut Français)
Véronique JOO AISENBERG, Responsable
8-14, rue du Capitaine Scott
75015 PARIS
France
tel.1 : +33 1 53 69 83 27
fax : +33 1 53 69 32 52
[envoyer un mail]

Films du Jeudi (Les)
3 rue Hautefeuille
75006 PARIS
France
tel.1 : +33 1 40 46 97 98
fax : +33 1 40 46 89 88
[envoyer un mail]

haut de page

 

 

 

texte(s)
autour du film Jaguar
   

 

Critique
7ème Art au Niger
Le meilleur hommage à rendre à Damouré Zika
Maman Sani Soulé Manzo
publié le 10/04/2009 22:04:11
 

haut de page

 

 

 

commentaire(s)

soyez le premier à ajouter un commentaire sur ce film :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page

 

 

 

lien(s)
autour du film proposé(s) par les internautes

soyez le premier à ajouter un lien sur ce film :
   
 
  ajouter un lien
   

haut de page

 

 

 

Evènements
   

 

17/08/2008 > 23/08/2008
festival |France |
Etats généraux du film documentaire de Lussas 2008
20ème édition

 

 

25/05/2010
soirée |France |
Maquis Documentaire Clap Noir 2010 - Mardi 25 mai
Pour le meilleur et pour l'oignon de Sani Magori (Niger, 2009) et Jaguar de Jean Rouch, Niger France, 1967

 

 

12/10/2010 > 20/10/2010
festival |France |
Rencontres Ethnologie et Cinéma 2010
14ème édition. Thème : AFRIQUE, TERRE D'ECHANGES

 
   


haut de page

 

 

 

?>