actuellement 17101 films recensés, 2880 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
 
descriptif
fiche technique
fiche artistique
production
distribution
» tous les textes à propos de ce film
» les commentaires liés à ce film
» les liens autour de ce film
retour
 

Albertine et Dorcas
Albertine & Dorcas
Colette Piault
Court | Côte d'Ivoire | 1972

 

 

 

descriptif

Le travail et la vie quotidienne de deux femmes à Abidjan

Résumé:
Tourné en Côte d'Ivoire en 1966, ce film se propose de montrer comparativement le travail quotidien de deux femmes à Abidjan.

Albertine, mère de famille, habite le quartier d'Adjamé. Elle prépare et vend de l'atchéké (semoule de manioc). Cette activité, plutôt traditionnelle, s'intègre au rythme de sa vie familiale.

Dorcas, célibataire, vit à Treichville. Elle est caissière dans une quincaillerie. Chaque jour elle quitte son environnement familial pour se rendre en taxi à son travail. Son rythme est celui d'une salariée. Son activité s'intègre plus au monde urbain moderne.

Albertine et Dorcas est un premier film, un essai.



Afrique, Côte d'Ivoire...
"Albertine et Dorcas", mon premier film, fut tourné en Afrique, en Côte d'Ivoire, par moi seule avec une caméra Beaulieu mécanique à ressorts (durée maximale du plan, 10" et durée de la bobine 3'). Je posais la caméra pour enregistrer le son en essayant de me souvenir des images enregistrées... Ce film ne s'intègre pas dans une étude approfondie. En fait, en 1966, je travaillais comme ethnologue sur un autre terrain, chez le prophète Atcho, à Bregbo, participant à une étude collective et multidisciplinaire sous la direction de Jean Rouch [...]. Il avait lui-même filmé "Monsieur Albert prophète" et tournait des éléments sur une fête annuelle que j'étudiais. Je venais d'achever une initiation au cinéma ethnographique au Musée de l'Homme et souhaitais expérimenter mon savoir tout neuf. Ne pouvant filmer sur le terrain où je travaillais, j'ai choisi de faire un film sur le travail comparé de deux femmes dans deux quartiers d'Abidjan en les suivant au cours de leur journée. Généralement choquée par l'intrusion agressive que constituaient les voix des ethnologues à travers les commentaires de leurs films et par ailleurs, le film n'ayant pu être tourné en son synchrone, je ne disposais pas des voix des protagonistes en direct.

J'ai alors choisi de laisser une jeune africaine qui connaissait la Côte d'Ivoire commenter librement les images tout en les regardant et nous avons monté ses commentaires en voix off. Ainsi le film a gardé une certaine homogénéité. J'ai aussi enregistré une des femmes chantant avec son fils.

Colette Piault

Réalisateur : Colette PIAULT

Pays : Côte d'Ivoire
Durée du film : 20'
Langue : commentaire en français

Date de réalisation : 1972

Distribution : Les Films du Quotidien, http://www.lesfilmsduquotidien.fr
Antropologue : Colette Piault

Production : CNRS (LP 18), CFE, Les Films du Quotidien, avec l'aide du Musée des Arts et Traditions Populaires

Image : Couleur
Montage : Madeleine Dedieu et Anne-Marie Berreby

Format de diffusion : Beta, VHS, DVD
Format original : 16mm

"Albertine and Dorcas" was filmed in the Ivory Coast in 1966.
The project consists of making a comparison between the daily work of two women in Abidjan.
Albertine, the mother of a family, lives in Adjamé's neighborhood. Her work consists of preparing, and then selling "achéké" (manioc semolina). Her rather traditional occupation is integrated into the rhythm of her family life.

Dorcas, single, lives in Treichville and works as a cashier in a hardware store. Each day she leaves her family environment by taxi to go to her work. Her rhythm is that of wage-earner. Her occupation is more integrated into the modern urban world. This is the filmmaker's first film, a first attempt


20', 1972, 16mm, color
commentary in french

Director, Camera & Sound : Colette Piault
Editing : Madeleine Dedieu et Anne-Marie Berreby
Commentary by Ayaba-Soly
Songs sung by Albertine and Antonin

Production : CNRS (GR 16), CFE, Les Films du Quotidien, with the help of Musée des Arts et Traditions Populaires

Distribution : Les Films du Quotidien
VHS or DV PAL

haut de page

 

 

 

fiche technique

pays
Côte d'Ivoire

format
Court

catégorie
documentaire

genre
société

format de distribution
16 mm / BETACAM / DVD / VHS

durée
20'

site web
http://www.lesfilmsduquotidien.fr/eng/film01.html

haut de page

 

 

 

fiche artistique

Réalisateur/trice
Colette Piault

haut de page

 

 

 

production

Films du Quotidien (Les)
5 rue des Saints Pères
75006 PARIS
France
tel.1 : +33 1 42 60 25 76
fax : +33 1 42 61 67 92
[envoyer un mail]

haut de page

 

 

 

distribution

Documentary Educational Resources (DER)
101 Morse Street
MA 02472 WATERTOWN
États-Unis
tel.1 : +1 617-926-0491
tel.2 : +1 (800)-569-6621
fax : +1 617-926-9519
[envoyer un mail]

SFAV
UPJV - Chemin du Thil
80025 AMIENS cedex 1
France
tel.1 : +33 3 22 82 73 98
[envoyer un mail]

Films du Quotidien (Les)
5 rue des Saints Pères
75006 PARIS
France
tel.1 : +33 1 42 60 25 76
fax : +33 1 42 61 67 92
[envoyer un mail]

haut de page

 

 

 

texte(s)
autour du film Albertine et Dorcas

- pas de texte lié -
   

haut de page

 

 

 

commentaire(s)

soyez le premier à ajouter un commentaire sur ce film :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page

 

 

 

lien(s)
autour du film proposé(s) par les internautes

soyez le premier à ajouter un lien sur ce film :
   
 
  ajouter un lien
   

haut de page