actuellement 16669 films recensés, 2818 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
 
descriptif
fiche technique
fiche artistique
production
distribution
» tous les textes à propos de ce film
» les commentaires liés à ce film
» les liens autour de ce film
retour
 

Contre-histoire de la France Outre-mer 2/5 - La loi du plus fort
Xavier-Marie Bonnot, Dorothée Lachaud
Moyen | France | 2012

 

 

 

descriptif

Dans les îles d'esclavage, une société différente a vu le jour. Sans mythes, sans vraies racines, elle est sans doute la plus postmoderne de toutes… Trois grands textes disent cette évolution hors normes. Le Code noir qui règle la société plantationnaire. Le Discours sur le colonialisme d'Aimé Césaire, cri de nègre marron. Puis le Tout-Monde d'Édouard Glissant, penseur de la créolité… Trois textes qui disent comment le statut de l'homme noir a évolué, cet homme d'Afrique que la loi du plus fort n'a jamais anéanti.

Réalisation : Xavier-Marie Bonnot et Dorothée Lachaud
Ecriture : Xavier-Marie Bonnot et Dorothée Lachaud
Durée : 52 mn
Année de production : 2012
Production : Bonne Compagnie
Nombre d'épisodes : 5

Intervenants :
Aimé Césaire : poète, homme politique martiniquais
Alexandre Alaric : philosophe
Pierre Aliker : homme politique, ami d'Aimé Césaire
Raphaël Confiant : écrivain - Martinique
Jacky Dahomay : philosophe
Prosper Ève : historien - Université de La Réunion
Doris Garraway : historienne - Northwestern University Chicago
Jean-François Géraud : archéologue
Serge Letchimy : député et président du Conseil régional de Martinique
André Lucrèce : écrivain-sociologue
Jean-François Niort : historien du droit
Victor Permal : artiste, président du Cercle Frantz Fanon
Frédéric Régent : historien - Université Paris I Panthéon-Sorbonne
Victor Tisserand : proche d'Aimé Césaire
Roger Toumson : poète et enseignant - Université Antilles et Guyane
Laurent Valère : artiste créateur du mémorial Cap 110
Jean-Claude William : professeur en sciences politiques

Source:
http://la1ere.francetvinfo.fr/reunion/emissions/contre-histoire-de-la-france-outre-mer/actu/la-loi-du-plus-fort.html

http://www.assemblee-nationale.fr/histoire/esclavage/code-noir.pdf
Le CODE NOIR sur le site de l'Assemblée nationale


2013 | FRANCE Ô | mardi 23 avril 2013 | 22.50
2016 | FRANCE Ô | dimanche 08 mai 2016 | 15.45
* Diffusion de l'épisode 2


Les 4 autres épisodes

La position des missionnaires (épisode 3/5)

Deux hommes, deux prêtres, incarnent à eux seuls la présence de l'Eglise Outre-mer. Deux figures contrastées : le Père Chanel, missionnaire dans le Pacifique, tué à coups de hache par le Roi de Futuna. Le Père Labat, missionnaire dominicain, propriétaire d'esclaves, fabricant d'alcool et auteur d'un certain nombre de turpitudes coloniales. Le premier est resté un véritable martyre du Christ, le second préfigure ce qui ne tardera pas à devenir une institution : le clergé colonial. Deux visages d'une même Église qui a marqué à jamais les sociétés de l'Outre-mer.
* Diffusion de l'épisode 3 : FRANCE Ô | mardi 30 avril 2013 | 22.50

Les forçats du Pacifique (épisode 4/5)

La mémoire du bagne n'a retenu que le récit cruel d'Albert Londres, les destins tragiques de Dreyfus et de Seznec. Des chroniques bagnardes qui éclipsent l'autre grande réalité de la colonie pénitentiaire : son empreinte profonde sur la société. En Nouvelle-Calédonie, le destin des forçats a façonné toute une île. Les descendants des transportés n'ont plus honte de leurs anciens et s'approprient l'héritage de la "grande punition" car c'est leur identité. Un cas unique dans l'Histoire…Une histoire inédite.
* Diffusion de l'épisode 4 : FRANCE Ô | mardi 07 mai 2013 | 22.50

Pour un morceau de sucre (épisode 5/5)

Le long récit de la France ultramarine débute avec des marins intrépides, des planteurs voraces, quatre millions d'hommes-machines, tous nègres, tous esclaves… Elle continue de nos jours dans ce qui est devenu le deuxième empire maritime au monde. Historiens, amiraux galonnés, écrivains en révolte, hommes politiques, descendants de colons et d'esclaves racontent cette aventure de la puissance. Une contre-histoire qui dit pourquoi le passé des vieilles colonies ne passe toujours pas…
* Diffusion de l'épisode 4 : FRANCE Ô | 10 mai 2013 | 22.50

Nos ancêtres les gaulois (épisode 1/5)
Au milieu du 19ème, la France devient un Etat nation. Il lui faut un mythe fondateur. Quelque chose qui disent aux Bretons, Auvergnats ou Provençaux, voilà qui tu es. Ce sera Vercingétorix, l'ancêtre héroïque, et ses compagnons les Gaulois. On supprime les langues régionales et on impose un modèle, l'école de la République. Et cette "mission civilisatrice" va s'exporter dans tout l'empire français grâce à une institution, l'école, et une langue, le français. De la Réunion à la Guyane en passant les Antilles ou le Pacifique, Nos ancêtres les Gaulois ont colonisé les esprits.
* Diffusion de l'épisode 1 : FRANCE Ô | mardi 16 avril 2013 | 22.50

Cette collection documentaire (5 x 52') raconte les vestiges d'un empire colonial avec ce qui fait la force des grands récits : une aventure humaine, épique et cruelle, toujours puissante, belle parfois, et qui a gardé le goût du sel et la douceur des horizons ultramarins. Trouver d'autres témoins, mêler aux voix des ultramarins des paroles venues d'horizons différents. Parce que l'Outremer français concerne la mondialité et que les "autres" qu'ils soient Américains ou Australiens, Haïtiens ou Africains l'observent différemment. Et cette différence n'en finit pas de nous étonner et de nous bousculer.

L'intention est de revisiter l'Outremer français de manière différente et proposer un regard documentaire de référence sur les DOM-TOM. Parce que l'histoire la plus lointaine dessine encore l'aujourd'hui des dernières miettes de ce que fut l'Empire colonial de la France. Ce qui reste de son orgueil mais aussi de sa part d'ombre.Une grève en Guadeloupe tourne à l'émeute. Un simple accident de la route entre un blanc et un noir, place de la Savane à Fort-de-France, enflamme la Martinique. Un musulman de la vallée des Arabes, en Nouvelle-Calédonie, se tourne vers l'Ouest pour regarder la Mecque. Mahomet en terre kanake ! L'Outremer français semble vivre son passé au quotidien. Il le vit à fleur de peau, quand le racisme et le souvenir de l'esclavage pourrissent les rapports sociaux aux Antilles. Il le vit dans les entrailles de l'histoire, quand les descendants des forçats kabyles nous parlent d'une immense entreprise de déportation, le bagne.L'histoire de l'Outremer français est souvent filmée sur le mode de la repentance ; un scénario en noir et blanc qui oublie les zones grises. C'est pourtant hors des contrastes faciles que l'histoire se fait humaine.

haut de page

 

 

 

fiche technique

pays
France

format
Moyen

catégorie
série documentaire

genre
historique

durée
52'

site web
http://education.francetv.fr/article/contre-histoire-de-la-france-outre-mer-o30800

haut de page

 

 

 

fiche artistique

Réalisateur/trice
Xavier-Marie Bonnot
Dorothée Lachaud

haut de page

 

 

 

production

Bonne Compagnie
9 rue du Château d'Eau
75010 Paris
France
tel.1 : +33 (0)1 80 18 15 30
fax : +33 (0)1 80 18 15 34

haut de page

 

 

 

distribution

- non renseigné -

haut de page

 

 

 

texte(s)
autour du film Contre-histoire de la France Outre-mer 2/5 - La loi du plus fort

- pas de texte lié -
   

haut de page

 

 

 

commentaire(s)

soyez le premier à ajouter un commentaire sur ce film :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page

 

 

 

lien(s)
autour du film proposé(s) par les internautes

soyez le premier à ajouter un lien sur ce film :
   
 
  ajouter un lien
   

haut de page