actuellement 18106 films recensés, 3140 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
rédacteur
Rodéric Dèdègnonhou
publié le
15/01/2013
films, artistes, structures ou événements liés à cette critique
les commentaires liés à cette critique

Le Python Royal


Rodéric Dèdègnonhou (Africiné)


"La ville des photographes"


"The city of photographers"


Sebastián Moreno, réalisateur de "The city of photographers"


Moussa Sène Absa, Président du Jury 2013


"Qarantina"




"Si tu veux revoir ta mère", de Xavier Douin




Bons baisers de la colonie : Nathalie et Suzanne.




Un bon bain chaud


"Le Camp"


"Yoole"


"Yoole"






Winter Vacation (Han jia)


Winter Vacation (Han jia)


Li Hongqi





retour
 
Clôture du 11ème Festival international du film de Ouidah - Quintessence
Grand Prix 2013 : "The city of photographers" de Sébastien Moreno

Les rideaux sont tombés sur les manifestations socioculturelles de Quintessence, édition 2013. La 11ème édition du festival international du film de Ouidah "Quintessence" a connu son épilogue dimanche 13 janvier 2013, dans l'amphithéâtre de l'Institut Régional de Santé Publique (Irsp). C'est là où le long-métrage "The city of photographers" ("La Ciudad de los Fotógrafos", 2006, documentaire, 1h20) du réalisateur chilien Sébastien Moreno a été choisi pour le Grand Prix 2013 du festival : "Le Python Royal".

Même si les rideaux sont tombés sur les manifestations socioculturelles du festival international du film de Ouidah - Quintessence édition 2013, cela n'en demeure pas moins vrai que c'est l'exultation totale au niveau du réalisateur chilien, Sébastien Moreno dans sa carrière. Avec le long-métrage intitulé "The city of photographers (La ville des photographes)", Sébastien Moreno a remporté le grand prix de la 11ème édition du festival international du film de Ouidah - Quintessence, en présence d'un public très ému.

"The city of photographers" retrace les moments forts du régime de Pinochet. Le film fait tourne autour d'une équipe de reporters-photographes plongée dans le quotidien du Chili et l'agitation qui gagne partout. Interrogeant la mémoire historique nationale, le réalisateur Sébastien Moreno fait descendre sa caméra dans la rue. Au milieu des sanglantes émeutes et des protestations, des photographes intrépides vont apprendre leur métier et créer leur propre langue.
Pour eux, la prise de photos est une façon d'être libres, une alternative pour continuer à vivre, une manière d'être plus que de simples spectateurs mais plutôt des acteurs essentiels. Pinochet avait le pouvoir et les armes à feu, mais ces photographes avaient les lentilles et les éclairs. Leur caméra était l'arme du peuple. Durant 80 minutes, les spectateurs ont pu comprendre que les photographes (re)présentent le passé d'oppression et affreux.



"Nous avons choisi ce film par la qualité du sujet abordé, les couleurs mises en jeu, le montage du scénario et enfin la particularité de puiser cette histoire vraie. Le film retrace les moments terribles de la capitale chilienne au cours des années 80", a indiqué M. Moussa Sène Absa, président du jury long-métrage. Il justifie ainsi la décision des membres du jury.
En absence du réalisateur chilien, Sébastien Moreno, le grand prix du festival "Le python royal" a été remis à l'un des festivaliers afin de remettre le trophée au lauréat.

Le Bénin s'est également distingué au palmarès de la 11ème édition de Quintessence", en recevant le Prix du Meilleur téléfilm, grâce à "Mon Mari" de Prince Ogoudjobi. Ce trophée dénommé "Le Python à lèvres blanches" a été rendu au réalisateur béninois Bonaventure Assogba.

Le Prix du meilleur scénario ("Le python à tête noire") est revenu au réalisateur Oday Rasheed de l'Irak, pour son long-métrage "Qarantina".

Quant au Prix du Meilleur film d'animation ("Le python Tapis"), il a été remporté par le couple de réalisateurs formé par Julie Rembauville et Nicolas Bianco-Levrin. Le prix couronne leur film d'animation "Merci mon chien" (une production franco-canadienne, par Folimage et l'Office National du Film du Canada).





Le long-métrage "Last train home" du réalisateur Lixin Fan a reçu le Prix du public ("Le python de Children"), tandis que le prix du court-métrage "Le python pygmée" a été décerné au réalisateur Xavier Douin grâce au film "Si tu veux revoir ta mère".





Avec "Bons baisers de la colonie", la réalisatrice Nathalie Borgers (Belgique) a eu la distinction du Python Papou qui récompense le Meilleur documentaire de la compétition.
Le Français Antoine Desrosières a récolté quant à lui le prix du Meilleur moyen métrage ("Le python vert") avec "Un bon bain chaud".



Trailer Le Camp from bruno tracq on Vimeo.



Après la remise de plusieurs certificats de gratitude à toutes les délégations présentes à Quintessence 2013, trois films ont reçu chacun une mention spéciale. Il s'agit de "Yoole, Le sacrifice" de Moussa Sène Absa (Sénégal, 2011) et "Le camp" de Jean Frédéric de Hasque (Belgique/Bénin, 2012), pour le jury Documentaire (Anne Brunet-Apithy, la présidente, avec Mama Keïta, Landry Hinnou, Alfred Fanonougbo et Adrien Castello).
"Winter Vacation" de Li Hongqi (Chine/Canada, 2010) a eu la Mention spéciale du Jury Long Métrage présidé par Moussa Sène Absa, avec Sylvain Treuil, Dorothée Dongon Evalagnon, Monique Villain et Jean Frédéric de Hasque).





Selon M. Jean Odoutan, délégué général du festival Quintessence, l'édition 2013 du festival a drainé vingt-six mille (26.000) spectateurs. L'organisateur recense plus de soixante (60) projections dans les villes de Ouidah, Porto-Novo, Cotonou et Parakou.

Rodéric Dèdègnonhou,
journaliste à l'Agence Bénin Presse

haut de page


   liens films

Bons baisers de la Colonie 2011
Nathalie Borgers

Camp (Le) 2012
Jean-Frédéric de Hasque

Qarantina - كرنتينة 2010
Oday Rasheed

Un bon bain chaud 2012
Antoine Desrosières

Yoole 2010
Moussa Sène Absa


   liens artistes

Assogba Bonaventure


Bianco-Levrin Nicolas


Borgers Nathalie


de Hasque Jean-Frédéric


Desrosières Antoine


Dognon Dorothée


Keïta (réalisateur) Mama


Odoutan Jean


Ogoudjobi Prince


Rasheed Oday


Rembauville Julie


Sène Absa Moussa


   vnements

09/01/2013 > 13/01/2013
festival |Bénin |
Quintessence - Festival International du Film de Ouidah 2013
11ème édition

   liens structures

Association Bénin ciné média (ABCM)
Bénin | COTONOU

Cargo Films
France | PARIS

ICO (Institut Cinématographique de Ouidah)
Bénin | OUIDAH

ONF | NFB
Canada | Saint-Laurent (Québec)

Quintessence - Festival International du Film de Ouidah
Bénin | OUIDAH

haut de page



   vos commentaires
vos commentaires sur cette critique :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page

 

 

 

 

?>