actuellement 16418 films recensés, 2768 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
rédacteur
Aboubakar Sanfo
publié le
03/04/2013
» films, artistes, structures ou événements liés à cette critique
» les commentaires liés à cette critique



Abou Sanfo (Africiné)


Les responsables de Sobatè 2013, lors de la conférence de presse


Mamounata Nikiema, SG d'Africadoc Burkina


Conférence de presse des responsables de Sobatè 2013


La mort de Danton


La mort de Danton


Alice Diop (réalisatrice)


Sombras (Les Ombres), de Oriol Canals


28.01.2011, de Mahmoud Farag




Loci H. Kwene (Réalisateur)



retour
 
Africadoc Burkina : la 4e édition des Sobatè se tient du 9 au 13 avril 2013
Africadoc Burkina a tenu une conférence de presse ce mardi 2 avril 2013 à Ouagadougou. L'association a annoncé la tenue de l'édition 2013 de son festival de films documentaires "Les Sobatè - Rencontres documentaires de création de Ouagadougou" du 9 au 13 avril. Cette 4e édition se déroule sous le thème "Le documentaire de création : formation et qualité artistique".

"Les Sobatè sont un rendez-vous de professionnels, de cinéphiles, d'étudiants, de chercheurs, d'amateurs autour de projections, de débats, d'échanges sur le rôle et les enjeux des œuvres documentaires africains dans le développement du continent", a déclaré Mamounata Nikiéma, Secrétaire générale d'Africadoc Burkina, lors du point de presse.
Sont au programme de cette 4e édition - annoncée du 9 au 13 avril 2013 à Ouagadougou dans la capitale burkinabèe - des projections d'œuvres de documentaristes d'Afrique et d'ailleurs, une exposition-vente de films documentaires, et des ateliers de formations.



L'innovation cette année, c'est l'organisation des Ateliers Varan, en partenariat avec l'Institut Français. En effet, pour les Ateliers/Rencontres professionnelles de la 4e édition des Sobatè, "les Ateliers Varan déménagent à Ouagadougou pour partager 30 ans d'expérience dans le documentaire".
Créée par Jean Rouch, "cette école de cinéma unique qui a formé plus de mille professionnelles", propose "une pédagogie de formation au cinéma documentaire basée sur l'enseignement par la pratique et l'échange entre stagiaires". De l'avis des organisateurs du festival, les participants aux Rencontres professionnelles vont s'inspirer de la démarche créative de cette école de formation mobile.

Pour la 4e édition, Africadoc Burkina a choisi de réfléchir sur la question de la formation : "Le documentaire de création : formation et qualité artistique". Si l'on dénombre de plus en plus de productions africaines, constate l'association, "souvent, la qualité de la démarche artistique de ces films ainsi que la qualité technique des images et du son posent problème", analyse-t-elle.

Les débats tenteront de répondre à ces deux questions : quelles sont les préoccupations des peuples d'Afrique ? comment se porte la création documentaire africaine ?
"Les Rencontres Sobatè sont nées pour défendre un cinéma libre et pour valoriser l'expression artistique dans le cinéma africain", explique Mamounata Nikiéma.

"Sobatè" signifie en langue nationale bwamu "conviction" et les "Rencontres Sobatè" se veulent donc être des "Rencontres de la conviction".

A travers ce festival "sans compétition ni prix" lancé en 2010, l'association constituée "de jeunes documentaristes et des producteurs de films documentaires" entend promouvoir le documentaire de création.
La dernière édition a drainé un millier de cinéphiles et les organisateurs n'en espèrent pas moins cette année.


BA_La_mort_de_danton par Cinema_du_Reel

La mort de Danton, de la Sénégalaise Alice Diop, sera projetée à l'occasion de la cérémonie d'ouverture le 9 avril à 18h.
Les projections (gratuites) sont prévues à l'Institut français, à la Cité universitaire de Kossodo, ainsi qu'au siège de l'association des parents d'enfants encéphalopathes.

Aboubakar SANFO (ASCRIC-B)

haut de page


   liens films

28.01.2011 2012
Mahmoud Farag

Chant de la survie (Le) 2012
Loci Hermann Kwene

Colour Bar 2011
Roland Gunst

Défense d'aimer (Mamnoo El-Ekterab Aw El-Tasweer) 2012
May El Hossamy

Esclaves oubliés de Tromelin (Les) 2010
Thierry Ragobert

Laïcité Inch'Allah ! 2011
Nadia El Fani

Mahragan 2012
Omar Al Shamy

Mort de Danton (La) 2011
Alice Diop

Pendant la nuit 2012
Noha Al Maadawy

Rite, la Folle et Moi (Le) 2012
Gentille Assih

Sombras (Les Ombres) 2009
Oriol Canals

Taxi Sister 2011
Theresa Traoré Dahlberg


   liens artistes

Al Maadawy Noha


Al Shamy Omar


Assih Gentille


Bayala Laurentine


Bessini Rosalie Gladys


Canals Oriol


Diallo Soumaila


Diop Alice


El Fani Nadia


El Hossamy May


Farag Mahmoud


Gunst Roland


Kwene Loci Hermann


Mbog-Len Mapout Félix


Nikiema Mamounata


Ragobert Thierry


   évènements

02/04/2012 > 07/04/2012
festival |Burkina Faso |
Rencontres Sobaté 2012
3ème édition. Festival du Documentaire de création au Burkina Faso. Thème de l'édition 2012 : "Enjeux du documentaire de création en Afrique : nouvelles dynamiques…"

09/04/2013 > 13/04/2013
festival |Burkina Faso |
Rencontres Sobatè 2013
4ème édition. Festival du Documentaire de création au Burkina Faso.

   liens structures

Africadoc
France | Lussas

AFRICADOC Burkina
Burkina Faso

ASCRIC-B
Burkina Faso | OUAGADOUGOU

Ateliers Varan
France | PARIS

Institut français de Ouagadougou (Centre Culturel Français Georges-Méliès)
Burkina Faso | Ouagadougou 01

haut de page

   vidéos
   

 

Le rite, la folle et moi , de Gentille M. Assih
bande annonce

 
   


   vos commentaires
vos commentaires sur cette critique :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page