actuellement 16268 films recensés, 2747 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
rédacteur
Michel Amarger
publié le
07/04/2013
» films, artistes, structures ou événements liés à cette critique
» les commentaires liés à cette critique



Michel Amarger (Africiné)


Merzak Allouache, le réalisateur


Nabil Asli (Rachid, le repenti)


Adila Bendimered (Djamila)


Khaled Benaissa (Lakhdar)


Le Repenti


Le Repenti

retour
 
Le Repenti
Épines de la concorde nationale en Algérie
LM Fiction de Merzak Allouache, Algérie / France, 2012
Sortie France : 10 avril 2013

Le cinéma de Merzak Allouache fixe délibérément la situation de l'Algérie pour tenter d'éclaircir ce qui la fait régulièrement disjoncter. Écarté du pays après Bab El-Oued City, 1993, à cause des "années noires", il y revient dès 2000, pour L'autre monde qui montre l'action destructrice des intégristes. Puis il dénonce l'aspiration à l'exil clandestin qui frappe la jeunesse avec Harragas, 2009, avant de saisir les émois des jeunes Algériens dans Normal !, 2011. Cette fois, c'est la loi de "pardon et de concorde nationale", accordée aux intégristes ayant gagné le maquis pour revenir à la vie civile en déposant les armes, qui motive la réalisation de sa nouvelle fiction, Le Repenti, 2012.


LE REPENTI de Merzak Allouache - Bande-annonce par SDulacDistribution



Le héros, Rachid, est un jeune jihadiste qui descend des montagnes pour réintégrer son village après avoir pris le maquis. Il vient se rendre, abandonnant toute arme, pour bénéficier de l'amnistie promise par le gouvernement. Avec cette loi, diversement appréciée en Algérie, l'État tente de ressouder la société après les exactions d'une partie de la population, enrôlée les intégristes.
Rachid revient voir les siens, reprendre un travail. Il fait mine de se remettre dans la vie du village sans faire d'éclats, malgré les regards méfiants et hostiles. Tout en semblant filer doux, le jeune repenti laisser filtrer le doute. Entre ses silences et ses non-dits, se glisse la violence qu'il laisse surgir soudain contre ceux qui le remettent en cause. Mais un repenti doit aussi guider les forces de l'ordre qui veulent traquer les terroristes, repliés dans les montages. Rachid paraît s'y prêter jusqu'à un certain point. Un véritable point de chute pour Le Repenti.

En soulevant ces questions, Merzak Allouache construit une histoire épurée, axée sur la figure du repenti. La caméra le suit comme pour traquer les indices de sa rédemption ou de la manipulation possible. Autour des scènes tendues qui accompagnent les gestes du héros, le réalisateur algérien laisse respirer l'action. Les courses dans la campagne, les déplacements furtifs dans la nuit, les trajets en voiture font transpirer les latences où se glissent les doutes sur le véritable repentir de Rachid. Le temps s'étire alors comme pour désamorcer un suspens pourtant bien installé.



En centrant l'argument sur quelques personnages principaux, Merzak Allouache oriente ses acteurs vers un jeu retenu. Nabil Asli, Adila Bendimered, Khaled Benaissa campent des Algériens en butte avec la loi de concorde nationale qui paraît une arme à double tranchant. Éclairant l'ambiguïté de la repentance, le film peut alerter sur une loi qui semble une manière peut-être dangereuse, de régler les divisions semées dans le pays.
L'appui de l'équipe algérienne permet au cinéaste de transcender les conditions d'un tournage à budget modeste. Coproduit par la France, Le Repenti fait partie de la veine la plus libre et la plus efficace du cinéma de Merzak Allouache. Celle où il pénètre au cœur des problèmes brûlants de l'Algérie avec la souplesse et la sensibilité du temps présent.

Vu par Michel AMARGER
(Afrimages / RFI / Médias France)

haut de page


   liens films

Repenti (Le) | El Taaib 2012
Merzak Allouache


   liens artistes

Allouache Merzak


Asli Nabil


Benaïssa Khaled


Bendimerad Adila


   évènements

16/05/2012 > 27/05/2012
festival |France |
Festival de Cannes 2012
65e édition.

09/06/2012 > 15/06/2012
festival |Algérie |
Rencontres cinématographiques de Bejaia 2012
10e édition.

23/08/2012 > 03/09/2012
festival |Canada |
Festival des Films du Monde de Montréal 2012
36ème édition

24/08/2012 > 28/08/2012
festival |France |
Festival du Film francophone d'Angoulême - FAA 2012
5ème édition : Hommage au cinéma Sénégalais + Focus Anne Fontaine + Bjoux de famille + Avant-premières + Compétition

28/09/2012 > 05/10/2012
festival |Belgique |
FIFF - Festival International du film francophone de Namur 2012

28/09/2012 > 30/09/2012
festival |France |
Printemps du cinéma arabe 2012
Deuxième édition

02/10/2012 > 07/10/2012
festival |Réunion (La) |
Festival international du film d'Afrique et des îles FIFAI 2012
10ème édition

12/10/2012 > 20/10/2012
festival |France |
Festival du film de Saint-Paul-Trois-Châteaux 2012
En route vers la 25ème édition ! (12 au 20 octobre 2012)

13/10/2012 > 20/10/2012
festival |Espagne |
FCAT 2012 - Festival du Cinéma Africain de Cordoue
9ème édition

19/10/2012 > 26/10/2012
festival |France |
Continent Afrique 2012 (Pau)
19ème édition. En présence des réalisateurs Tawfik Farès, Penda Houzangbe & Jean-Gabriel Tregoat et Alain Gomis. 10 Films dont 4 avant-premières.

31/10/2012 > 07/11/2012
festival |Allemagne |
Festival International du Film Francophone de Tübingen-Stuttgart 2012
29ème édition. Section Afrique : Jean-Marie Teno, modérateur.

07/11/2012 > 11/11/2012
festival |Éthiopie |
Colors of the Nile IFF - CNIFF 2012
1ère édition

08/11/2012 > 14/11/2012
festival |France |
Festival des cinémas d'Afrique du pays d'Apt 2012
10e édition. Plus de 35 films, de cinéastes africains, originaires de tout le continent seront diffusés.

16/11/2012 > 24/11/2012
festival |Tunisie |
Journées Cinématographiques de Carthage JCC 2012
24ème session

19/11/2012 > 26/11/2012
festival |France |
Festival du Film d'histoire 2012
23ème édition. Thème : "Les années 70. Le grand tournant".

28/11/2012 > 06/12/2012
festival |Égypte |
Festival International de film du Caire 2012
35ème édition.

25/01/2013 > 02/02/2013
festival |France |
Regards sur le cinéma du monde 2013
18e édition.

23/02/2013 > 03/03/2013
festival |Burkina Faso |
Cinéma Algérien au Fespaco 2013
« En compétition pour le YENNENGA d’Or » Le cinéma algérien sera fortement représenté à la 23ème édition du FESPACO

23/02/2013 > 02/03/2013
festival |Burkina Faso |
FESPACO 2013 (Festival Panafricain du Cinéma et de la télévision de Ouagadougou)
23e édition. Thème : "Cinéma africain et politiques publiques en Afrique".

15/03/2013 > 24/03/2013
festival |Liban |
Journées cinématographiques de Beyrouth (Ayam Beirut al Cinama'iya) 2013
7ème édition de la biennale du film arabe. at Metropolis Empire Sofil.

04/04/2013 > 21/04/2013
festival |France |
Panorama des cinémas du Maghreb et du Moyen-Orient 2013
Le 8e Panorama des Cinémas du Maghreb et du Moyen-Orient, c'est du 4 au 21 avril, une édition riche de films aussi variés par leur provenance que par leurs choix esthétiques et thématiques, en présence des réalisateurs.

15/05/2014
projection |France |
Ecrans d'Aflam Le Repenti, de Merzak Allouache
A 14h et 19h, Maison de la Région (61 La Canebière)

   liens structures

Baya films
Algérie | ALGER

Doc & Film International
France | PARIS

JBA Production
France | Paris

Sophie Dulac Distribution
France | PARIS

haut de page



   vos commentaires
vos commentaires sur cette critique :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page