actuellement 16539 films recensés, 2790 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
rédacteur
Thierno Ibrahima Dia
publié le
29/06/2013
» films, artistes, structures ou événements liés à cette analyse
» les commentaires liés à cette analyse



Thierno I. Dia (Africiné)


Hans-Christian Mahnke, Programmateur du Ciné-club


Hakeem Kae-Kazim (Ade, arrière plan) et Fana Mokoena (Timothi, l'ancien patron, en 1er plan) dans Man on Ground


Akin Omotoso, réalisateur


Jesus and the Giant


Man on Ground


Man on Ground


Man on Ground


Man on Ground


Man on Ground


Man on Ground


Man on Ground


Man on Ground


Man on Ground


Akin Omotoso


Akin Omotoso, réalisateur





retour
 
AfricAvenir relève "Un homme à terre" (Man On Ground)
En hommage aux réfugiés, le partenaire d'Africiné organise la Première namibienne du dernier film de Akin Omotoso

Africiné soutient le travail du ciné-club (mensuel) "African Perspectives", en Namibie. Animé par Hans-Christian Mahnke, ce rendez-vous du cinéma offre plusieurs avant-premières de films africains, chaque mois.
Ce partenariat initié par Africiné est tout récent ; néanmoins, notre rédaction a toujours donné écho aux différentes programmations de ce ciné-club d'une grande régularité. La liste des films est impressionnante et traverse tout le spectre des cinémas africains.

Entre Douala, Berlin et Windhoek

AfricAvenir, structure interculturelle germano-camerounaise, a aussi une antenne à Windhoek, la capitale namibienne. Dirigée par Mr Mahnke, AfricAvenir Namibia s'investit dans la promotion du cinéma et particulièrement des Cinémas africains.

Il est important de souligner que le Président du bureau namibien de l'ONG AfricAvenir International e.V. (Douala/Berlin/Windhoek) a été Vice-Président de l'Association des Cinéastes de la Namibie (Filmmakers' Association of Namibia, FAN), en 2010-2011. Diplômé en Science Politique, il exerce comme producteur de cinéma.

Sur place, à Windhoek, AfricAvenir a su nouer des partenariats solides. Ainsi, il bénéficie du soutien de la Fondation FNB (First National Bank), de l'Ambassade de Finlande, du Centre Culturel Franco-Namibien, du Goethe-Centre Windhoek et de WhatsOnWindhoek.

Ce 29 juin 2013, à 19h00, AfricAvenir présente "Man On Ground " ("Un homme à terre", 2011, Fiction, 80 min) du réalisateur sud-africain Akin Omotoso.

Film autoproduit, avec un très petit budget, MAN ON GROUND a pu aboutir grâce au crowdfunding (financement participatif). En dépit de faibles moyens, le casting réunit néanmoins des acteurs majeurs : Hakeem Kae-Kazim (Ade, venu de Londres), Fabian Adeoye Lojede (Femi, le frère disparu), Fana Mokoena (Timothi, l'ancien patron de Femi), Thishiwe Ziqubu (Zodwa), Makhaola Ndebele (Vusi), Bubu Mazibuko (Lindiwe), Mandisa Bardill (Nadia), pour ne citer que ceux-là. On y parle plusieurs langues : anglais, yoruba, sotho et zoulou.



Le film (que nous n'avons pas encore vu) est l'histoire de Ade (courtier nigérian en bourse, basé à Londres), qui part sur les traces de son frère disparu. Ses recherches le conduisent dans les townships de Johannesburg. Quand les émeutes xénophobes éclatent (en 2008, à l'encontre des expatriés africains établis en Afrique du sud, en particulier les Nigérians), il est obligé de se réfugier dans le bureau du patron de son frère, où il découvre un terrible secret.
D'après son synopsis, le film analyse ce que le réalisateur appelle "les trois facettes de chaque histoire" : la tienne, la mienne et la vérité. Avec la croyance qu'aucun de ces 3 aspects n'est forcément un mensonge, mais que les mémoires partagées fonctionnent différemment.

Akin Omotoso, un homme de cinéma, multiculturel et multicartes

Acteur, scénariste, producteur et réalisateur Sud-Africain, Akin Omotoso est le fils du célèbre écrivain, dramaturge et universitaire nigérian, Kole Omotosho (auteur, entre autres de The Edifice, 1971, Fella's Choice, 1974, To Borrow a Wandering Leaf, 1978, Just Before Dawn, 1988.
Né à Ibadan (Nigéria), Akin Omotoso a étudié l'actorat à l'Université de Cape Town, en Afrique du Sud. Il y recevra le "Fleur Du Cap Most Promising Student Award" (Prix Fleur du Cap de l'Etudiant le plus Prometteur)".
Comme acteur, on le retrouve dans "A reasonable man" (1999) de son compatriote Gavin Hood où il donne la réplique à Pamela Nomvete et Vusi Kunene, ainsi que dans "Lord of War" (2005) avec Nicolas Cage. Il figure dans le casting de "Blood Diamond" (2006) aux côtés de Djimon Hounsou et Leonardo DiCaprio. Il est aussi un des acteurs principaux de "J'ai serré la main du diable" ("Shake Hands with the Devil", 2007) sur l'effroyable génocide hutu contre les Tutsis ainsi que les Hutus démocrates. Dans ce dernier film cité, Akin Omotoso interprète Paul Kagame, l'actuel président rwandais.

Akin Omotoso a réalisé plusieurs courts métrages fiction : "Gathering the Scattered Cousins" (2006), "Rifle Road" et "Jesus and the Giant" (2008). Avec son documentaire Wole Soyinka: Child of the Forest ("Wole Soyinka : enfant de la forêt"), il a consacré, en 2009, un portrait au Prix Nobel de Littérature. Son premier long métrage date de 2003 : God is African ("Dieu est africain"). Son second, Man on Ground ("Un homme à terre"), a fait sa Première Mondiale au Festival de Toronto, en 2011. Après le 8ème Festival de Dubai (DIFF 2011), il a été sélectionné, en autres, à la Berlinale 2012 et au Festival International de Durban en Afrique du Sud, la même année, en juillet (DIFF 2012). Le film a été aussi projeté en novembre 2012, à Cinema Africa! 2012 - le Festival du cinéma africain de Bayreuth, en Allemagne - où l'homme de cinéma était présent, avec le cinéaste mozambicain João Ribeiro.



Un homme à terre ("Man on Ground") a raflé plusieurs prix : celui du Meilleur Film (Jozi Film Festival), le Prix "Best Ensemble Cast" au Monaco Charity Film Festival 2012, le Prix du Meilleur film sud-africain au 10ème Festival Continental Film Festival, en 2012. Avec sept nominations aux African Academy Movie Awards 2012 (Nigéria), il a eu le prix Spécial du Jury, celui du Meilleur Film et le Trophée de la Meilleur actrice.
Dans le pays de son père, il a aussi décroché 5 prix : Meilleur Producteur, Meilleur Réalisateur, Meilleur Directeur de la Photographie, Meilleur Monteur et le Best Indigenous Film Award qui récompense le Meilleur Film national aux African Audio Visual Awards (TAVAs) qui tenait sa quatrième édition à Lagos, en 2012. Sans compter les 4 prix (dont celui de meilleur réalisateur) obtenus cette année aux Africa Magic Viewers' Choice Awards 2013, toujours à Lagos, Nigeria.



En honneur de la Journée Mondiale des Réfugiés

Cette séance du 29 juin a été rendue possible grâce à l'appui financier de l'Ambassade finnoise. Par la projection-débat d'aujourd'hui, AfricAvenir souhaite honorer la Journée Mondiale des Réfugiés (20 Juin, de chaque année). ce qui explique la participation spéciale de Dr. Lawrence Mbangson, Responsable du HCR (Haut Commissariat aux réfugiés, Agence des Nations Unis) en Namibie. Dr. Lawrence Mbangson discutera avec le public à l'issue de la projection qui a lieu au Centre Goethe de Windhoek. Ce Centre culturel allemand est sis au 1-5, rue Fidel Castro. L'entrée est à 30 dollars namibiens (30 Na$).

La (prochaine) séance de juillet (plus précisément le 27, toujours à 19h00) sera également une Première namibienne : Rwagasore. Life, Struggle, and Hope, long métrage coréalisé par Justine Bitagoye et Pascal Capitolin (Burundi, 2012, documentaire, 67 min). La projection est prévue toujours au Goethe Centre de Windhoek.

Thierno I. DIA

www.facebook.com/FilmmakersAssociationOfNamibia

haut de page


   liens films

A reasonable man 1999
Gavin Hood

Blood Diamond 2006
Edward Zwick

Gathering the Scattered Cousins 2006
Akin Omotoso

God is African 2003
Akin Omotoso

In the Shadow of a Saint (Dans l'ombre d'un Saint) 2007
Akin Omotoso

J'ai serré la main du diable 2008
Roger Spottiswoode

Jesus and the Giant 2008
Akin Omotoso

Lord of War 2005
Andrew Niccol

Man on Ground 2011
Akin Omotoso

Wole Soyinka: Child of the Forest 2009
Akin Omotoso


   liens artistes

Mahnke Hans-Christian


Omotoso Akin


Omotoso Kole


Soyinka Wole


   évènements

08/09/2011 > 18/09/2011
festival |Canada |
Festival International du Film de Toronto (TIFF, 2011)
36ème édition

07/12/2011 > 14/12/2011
festival |Émirats arabes unis |
8th Dubai International Film Festival - DIFF 2011
8ème édition

09/02/2012 > 19/02/2012
festival |Allemagne |
Berlinale 2012 (62st Internationale Filmfestspiele Berlin)
62ème festival de Berlin

19/07/2012 > 29/07/2012
festival |Afrique du Sud |
Festival international du Film de Durban (DIFF) 2012
33ème édition

11/11/2012 > 22/11/2012
festival |Allemagne |
Cinema Africa! 2012

29/06/2013
projection |Namibie |
„African Perspectives": AfricAvenir presents "Man On Ground" by Akin Omotoso, South Africa 2011, 80 min
Namibian Premiere. 19h00 @ Goethe Centre, Windhoek. Entrance is 30,- Nam$. Q-and-A after the screening with Dr. Lawrence Mbangson, Resident Representative of the UNHCR in Namibia.

   liens structures

1 take media
Afrique du Sud | JOHANNESBURG

AfricAvenir International
Cameroun | Douala IVè

Association Sénégalaise de la Critique Cinématographique (ASCC)
Sénégal | DAKAR

Chris Don Productions
Afrique du Sud | Randburg

Filmmakers' Association of Namibia (FAN)
Namibie

FNCC - Franco Namibian Cultural Centre
Namibie | Windhoek

Goethe-Centre NaDS/Windhoek
Namibie | Windhoek

Rififi Pictures
Afrique du Sud | Johannesburg - Gauteng

T.O.M. Pictures
Afrique du Sud | JOHANNESBURG

Vanuit het Zuiden (Depuis le Sud)
Pays-Bas | AMSTERDAM

   liens festivals


projection | Namibie | Windhoek

haut de page

   vidéos
   

 

Man on Ground - Trailer (by TIFF)
bande annonce

 

 

Man on Ground - Official trailer
bande annonce

 

 

Wole Soyinka: Child of the Forest
bande annonce

 
   


   vos commentaires
vos commentaires sur cette analyse :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page