actuellement 16318 films recensés, 2756 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
rédacteur
Oumy Régina Sambou
publié le
07/09/2013
» films, artistes, structures ou événements liés à cette critique
» les commentaires liés à cette critique
retour
 
Palmarès Clap Ivoire 2013
Écho, premier prix du documentaire Uemoa 2013.

Le documentaire du Sénégalais Lamine Diémé a été choisi par le jury, pour la recherche et la qualité de son auteur, selon les jurés. Lamine Diémé a tenu à dire qu'Écho c'est l'écho de la terre qui souffre, détruite par les agissements des êtres humains. Il a tenu à faire ce film pour alerter sur la dégradation de notre écosystéme. Une alerte écologique. Cette déclaration a été faite quand Lamine Diémé récupérait son premier prix.
Oui, Écho a eu deux prix ce vendredi. Avant celui du premier prix documentaire, il a reçu le prix du meilleur son. Le réalisateur sénégalais a appelé les cinéastes de sa génération à se rapprocher de leurs aînés. Ils sont toujours vivants, ils peuvent les aider à mieux exercer leur passion. Lamine Diémé a raflé deux millions.



Le prix Kodjo Ebouclé (Grand Prix de Clap Ivoire) a été remporté par Tao-Tao !, un film drôle du Burkinabé Adama Sallé. Il y traite des problèmes d'un jeune couple. Le mari stressé, débordé ne peut enceinter sa femme qui lui demande de lui faire des omelettes.
Tout le film repose sur la symbolique des œufs. Ceux qu'on voit dans le film sortent… de la normale, c'est le moins qu'on puisse dire. Et si ce qui importe dans un couple, c'est moins l'apparat, l'extérieur, que ce qui est dedans ? La fin du film contient la réponse du réalisateur.

Quant aux Jurés, ils l'ont choisi, à l'unanimité et lui ont donné le Grand Prix (dénommé "Prix Kodjo Ebouclé") de Clap Ivoire 2013.
Présidé par le cinéaste burkinabé Idrissa Ouédraogo, le jury a salué la simplicité de la narration, des prises de vues, et l'audace d'Adama Sallé.
En effet, le réalisateur n'hésite pas à filmer, à plusieurs reprises, Bineta, l'héroïne principale, dénudée. Au-delà de ces scènes de nues, l'actrice a su se transformer de petite ingénue en une femme fatale. Elle a décroché le Prix de la meilleure interprétation féminine. Tao-Tao ! a raflé cinq millions cinq cent mille francs CFA (5 500 000 FCFA), au total.

Black Street (2010) from Faolan Jones on Vimeo.



Pour le reste du palmarès, le prix de la meilleure interprétation masculine est allé au film Doudedji de la réalisatrice béninoise Sènan Evelyne Hessou. Le prix de la meilleure photographie est allé à Toungouma divination à travers la pierre et la terre d'Abdoul Moumouni Mahamane Bakaba. Le meilleur scénario est allé au réalisateur Faolan Jones pour son documentaire musical Black Street (Sierra Léone). Le deuxième prix documentaire est allé à La fortune du palmier à huile, un film de Kadiatu D. Kaba (Libéria). Quant à Trois garçons, un appartement, du Togolais Adjete Wilson, il a remporté le prix du film de fiction. Toujours dans la catégorie Fiction, le deuxième prix est allé à Aminata "Batoma" Doumbia (Mali), pour son film Nandy l'orpheline.

Oumy Régina Sambou,
Envoyée Spéciale

avec le soutien de la Direction Nationale de la Cinématographie (Sénégal) et l'Association Sénégalaise de la Critique Cinématographique (ASCC).

haut de page


   liens films

Black Street 2010
Faolan Jones

Doudedji (Vaincre) 2012
Evelyne Hessou

Echo 2013
Lamine Diemé

Fortune du palmier à huile (La) 2013
Kadiatu D. Kaba

Nandy, l'orpheline 2013
Aminata "Batoma" Doumbia

Tao-Tao ! 2013
Adama Sallé

Toungouma, divination à travers la pierre et la terre 2013
Abdoul Moumouni Bakabé

Trois garçons, un appartement 2013
William Adjété Wilson


   liens artistes

Bakabé Abdoul Moumouni


Diemé Lamine


Doumbia Aminata "Batoma"


Fadika Kramo Lanciné


Hessou Evelyne


Jones Faolan


Kaba Kadiatu D.


Ouédraogo Idrissa


Sallé Adama


Wilson William Adjété


   évènements

03/09/2013 > 06/09/2013
festival |Côte d'Ivoire |
Clap Ivoire 2013 (concours international de courts métrages d'Abidjan)
13ème édition. FESTIVAL DE COURTS METRAGES OUVERT AUX JEUNES REALISATEURS DES PAYS DE LA CEDEAO. Entrée libre.

   liens structures

Association Sénégalaise de la Critique Cinématographique (ASCC)
Sénégal | DAKAR

Brico Films
Mali | BAMAKO

Centre National de la Cinématographie du Mali (CNCM)
Mali | Bamako

Centre National de la Cinématographie du Niger (CNCN)
Niger | NIAMEY

Communauté Economique Des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO)
Nigeria | Abuja

Direction de la cinématographie (Sénégal)
Sénégal | DAKAR

Direction de la Cinématographie Nationale (DCN), Burkina Faso
Burkina Faso | Ouagadougou

Direction Nationale de la cinématographie du Togo (DNC)
Togo | LOMÉ

JungleWire Film
Royaume-Uni | Nottingham

Office National du Cinéma Guinéen (ONACIG)
Guinée | CONAKRY

ONAC-CI
Côte d'Ivoire | Abidjan

Sud FM (98.5, Dakar)
Sénégal | DAKAR

Sud Quotidien
Sénégal | DAKAR

Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA)
Burkina Faso | Ouagadougou 01

   liens festivals


festival | Côte d'Ivoire | Abidjan

haut de page

   vidéos
   

 

Doudedji (Vaincre)
film intégral

 

 

Black Street
film intégral

 

 

Tao-Tao !
film intégral

 
   


   vos commentaires
vos commentaires sur cette critique :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page