actuellement 16233 films recensés, 2741 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
rédacteur
Aïcha Ouattara
publié le
24/12/2013
» films, artistes, structures ou événements liés à cette critique
» les commentaires liés à cette critique



Aïcha Ouattara (Africiné)


Dyana Gaye, réalisatrice


Marème Demba Ly (Sophie)


Souleymane Sèye Ndiaye (Abdoulaye)


Ralph Amoussou (Thierno), en bleu


Des Étoiles, la Porte du non retour (Gorée)


Des Étoiles


Thierno (Ralph Amoussou) sur la chaloupe de l'île de Gorée


Des Étoiles


Des Étoiles


Des Étoiles


Des Étoiles


Abdoulaye (Souleymane Sèye Ndiaye)


Sophie (Marème Demba Ly)


Des Étoiles


Poster américain





retour
 
Des Étoiles, de Dyana Gaye.
Un film choral à trois voix, avec pour thème l'exode sur fond d'utopie.

Pour son premier long métrage, Dyana Gaye nous propose de suivre trois destins. Il y a d'abord Sophie (Marème Demba Ly) fraichement arrivée du Sénégal pour retrouver son mari Abdoulaye (Souleymane Sèye Ndiaye) à Turin, Italie. Il y a ensuite Abdoulaye le mari de Sophie qui erre dans New York (États-Unis) avec son cousin pour trouver "plus d'argent". Enfin, l'autre destin est celui de Thierno (Ralph Amoussou) et sa mère Mame Amy (Sokhna Niang) qui rentrent au pays après le décès du père de ce dernier.

Trailer - DES ETOILES, 2013, Dyana Gaye, Senegal / France, 88mins from Africiné www.africine.org on Vimeo.



Sophie, la première soliste de ce chassé croisé, donne le ton du film. C'est un personnage qui est à la recherche d'un bonheur perdu.
Elle s'exprime peu. Son comportement droit et assexué l'a fait très vite apparaître comme une sorte de sainte. Elle devient malgré elle la conscience active du groupe de femmes qu'elle intègre. Sophie n'a qu'un seul objectif : retrouver son mari, alors que les autres femmes végètent et vivent au jour le jour, entre travail dans les salons de coiffure et prostitution.
Sophie est un peu une force tranquille, comme la mise en scène de Dyana Gaye qui, malgré le réalisme et la dureté des situations, est enrobée de bienveillance. Cela nous permet de comprendre ce que vivent les personnages, sans la crainte de basculer dans une souffrance brut, mais cette précaution peut paraître être de la naïveté voir de la timidité.

L'ingéniosité de Dyana Gaye est de mettre toutes les misères sur le même plan. Sophie sera hébergée par les services sociaux italiens, au même titre qu'un jeune homme de l'Est.
Abdoulaye part à New York vivre le rêve américain comme ont pu le faire les Italiens, les Irlandais, au début du 20ème siècle. Ceci afin de nous dire que l'immigration n'est pas une fin en soit et que ce n'est que le début d'une nouvelle histoire qui se répète inlassablement, avec des protagonistes différents venant d'horizons différents.

Thierno quant à lui est dans une démarche de réappropriation de son histoire. Par exemple, lorsqu'il visite l'ile de Gorée, il le fait au même titre que des touristes noirs américains qui sont à la recherche de leur histoire.
Les traditions sénégalaises sont subtilement évoquées par le contraste entre les personnages de Thierno et Mame Amy qui arrivent de New York par rapport à la famille restée sur place au Sénégal.
La cérémonie de l'enterrement traditionnel est superbement filmée, sans folklore et avec beaucoup de réalisme ainsi que de retenue. C'est à l'image de la visite que Dyana Gaye nous propose du Sénégal, à travers l'histoire de Thierno qui vient pour la première fois en Afrique.
Thierno est le summun de la réussite. Il est Américain, pas Français. Il faut noter que Dyana Gaye est Franco Sénégalaise et cela nous interroge d'un tel choix. Que veux-t-elle dire par la ? Car la grande absente dans ce film est la France. Il fait des études, joue au piano, l'instrument à percussion le plus raffiné. Mais il est le fils d'un polygame, devenant ainsi le grand frère de deux petits (d'une autre mère) et l'espoir d'une autre vie pour sa jeune cousine sénégalaise amoureuse de lui.

Le personnage de Thierno est à lui seul la synthèse du film : un mélange de tradition et d'occidentalisation. Dans le premier aspect, il est lié à son père et outre le respect qu'il observe vis à vis des traditions sénégalaises. D'un autre côté, il joue du piano, assumant pleinement l'individu qu'il est. Il comprend le monde dans lequel il vit, avec les multiples paramètres qui le compose.

Loin des films "Calebasse" ou complaisants qui ont traité de ce sujet, Des Étoiles ouvre une brèche sur la dignité que devrait observer tout artiste africain dans son art et dans sa vie. Ce film est précis et tend à une certaine noblesse.

Aïcha Ouattara

Le film choral (ou mosaïque) s'appuie sur beaucoup de personnages qui s'entrecroisent, sans qu'aucun ne soit plus important que les autres...

haut de page


   liens films

Des étoiles (Under the Starry Sky) 2013
Dyana Gaye


   liens artistes

Amoussou Ralph


Bouquin Baptiste


Dommerc Arnaud


Eybrard Nathalie


Gabin Mata


Gaye Dyana


Gaye Naïma


Gayet Julie


Legrand Jean-Baptiste


Lubtchansky Irina


Ly Marième Demba


M'Baye Fall Babacar


Ndiaye Souleymane Sèye


Ndour Youssou


Niang Sokhna


Sall Oumar (Producteur)


Sansa Maya


Turincev Nadia


Vargaftig Cécile


Zayats Andrei


   évènements

05/09/2013 > 15/09/2013
festival |Canada |
Festival International du Film de Toronto (TIFF 2013)
38ème édition. Festival boasts 146 World Premieres and films from 70 countries

13/09/2013 > 21/12/2013
manifestation |France |
Par Ici Dakar! Festival des Cultures d'Islam
8ème édition du Festival des Cultures d'Islam

27/09/2013 > 04/10/2013
festival |Belgique |
FIFF - Festival International du film francophone de Namur 2013
28ème édition

08/11/2013 > 16/11/2013
festival |France |
Festival international du film d'Amiens 2013
33ème édition

10/11/2013 > 17/11/2013
festival |Nigeria |
Africa International Film Festival (AFRIFF 2013)
3ème édition

06/12/2013 > 14/12/2013
festival |Émirats arabes unis |
10th Dubai International Film Festival - DIFF 2013
10ème édition.

19/12/2013 > 26/12/2013
festival |Algérie |
Festival International du Cinéma d'Alger - Journées du Film Engagé (FICA 2013)
4ème édition du Festival International du Cinéma d'Alger dédié au Film Engagé.

17/01/2014 > 26/01/2014
festival |France |
Festival Premiers Plans d'Angers 2014
26e édition. Festival des Premiers films européens.

30/01/2014 > 09/02/2014
festival |États-Unis |
Santa Barbara International Film Festival - SBIFF 2014
29ème édition.

13/03/2014 > 20/03/2014
festival |États-Unis |
10th Annual New African Films Festival (NAFF 2014)
10ème édition.

06/05/2014 > 12/05/2014
festival |Italie |
Festival du Cinéma Africain, d'Asie et d'Amérique Latine de Milan (FCAAAL 2014)
24ème édition

19/07/2014 > 26/07/2014
festival |Cameroun |
Ecrans Noirs 2014
18ème édition. Thème : "Le Cinéma art, commerce et industrie: les cas du Maroc et du Nigeria".

21/08/2014 > 24/08/2014
festival |Suisse |
Festival cinémas d'Afrique - Lausanne 2014
9e édition

31/10/2014 > 09/11/2014
festival |Royaume-Uni |
Film Africa 2014
4ème édition. 10 days of more than fifty of the best African fiction and documentary films from across the continent, With lively Q&As and panel discussions featuring leading African filmmakers, and a dynamic programme of 
cultural events.

03/06/2015 > 07/06/2015
festival |Pays-Bas |
Frans Film festival - Plein les Yeux 2015
1ère édition

07/04/2016 > 13/04/2016
festival |Nouvelle-Zélande |
African Film Festival New Zealand - AFFNZ 2016
2ème édition. at Rialto Cinemas.

   liens structures

Andolfi Production
France | PARIS

Centrale Electrique
France | PARIS

Cinékap
Sénégal | Dakar

Films Distribution
France | PARIS

Haut et court
France | Paris

Organisation internationale de la francophonie (OIF)
France | PARIS

Rouge International
France | PARIS

haut de page



   vos commentaires
vos commentaires sur cette critique :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page