actuellement 18086 films recensés, 3137 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
rédacteur
Michel Amarger
publié le
11/05/2015
films, artistes, structures ou événements liés à cette critique
les commentaires liés à cette critique



Michel Amarger (revue Africiné)


Mahmoud Zemmouri, réalisateur algérien


Certifiée Halal

retour
 
Certifiée Halal
Embrouilles aux mariages en Algérie
LM Fiction de Mahmoud Zemmouri, France / Algérie / Belgique, 2015.
Sortie France et Algérie (simultanément) : 13 mai 2015.

La persistance de Mahmoud Zemmouri à traiter des faits de société sous la forme de comédies populaires, indépendantes, ne peut que forcer le respect. Il a allumé le cinéma beur avec Prends dix mille balles et casse-toi, 1981, en ironisant sur les effets de la loi française pour le retour des immigrés algériens dans leur pays, et démystifié la guerre d'Algérie dans Les folles années du twist, 1986. Sa marque de fabrique est d'employer des comédiens connus, tels Jacques Villeret ou Keltoum, des dialogues épicés par son sens de la répartie, et une manière assez typée de brosser les caractères, proche de la caricature. Cette tendance se poursuit en France avec ses derniers films, 100% Arabica, 1997, où la musique provoque les salafistes, et Beur Blanc Rouge, 2006, qui interpelle les Beurs, supporters de foot, quand la France affronte l'Algérie. L'ironie caustique de Mahmoud Zemmouri se déplace ainsi entre le pays où il est fixé et celui de ses origines, pour déboucher aujourd'hui sur Certifiée Halal, 2015.



Il oppose puis réunit deux femmes qui vivent des deux côtés de la Méditerranée. Sultana, jeune villageoise algérienne qui respire par les feuilletons télé, est cédée de son plein gré, au cadet des voisins pour un mariage arrangé satisfaisant. Kenza est une Beur de cité française, qui milite dans l'association "Ni poules ni soumises" et se fait remarquer à la télé au grand dam de son frère, Chérif. Pour la calmer, il décide de la marier en Algérie, par l'entremise de son cousin Aziz, à un riche marchand de volailles. Kenza, droguée et inconsciente, est exportée au bled où par accident, on confond les mariées. Sultana se retrouve dans la chambre du marchand de poules, qu'elle fuit, et Kenza, réveillée, s'échappe en forêt. Après des quiproquos qui énervent les fiancés et leurs familles, les deux femmes fraternisent dans un bus où Kenza peut remettre le mariage de sa cousine sur les rails en récupérant sa liberté.

Ces tribulations reposent sur le contraste des deux Maghrébines qui symbolisent la tradition confrontée à la modernité. "Je tenais aussi à placer le débat sur le terrain de l'immigration en montrant à quel point l'évolution des moeurs est différente des deux côtés de la Méditerranée", souligne Zemmouri qui dénonce du même coup la pratique du mariage forcé en Algérie. "L'influence des islamistes n'a fait qu'aggraver les choses en faisant revenir en arrière des villages et des villes, ce qui est aussi le cas dans les banlieues françaises", commente le réalisateur qui n'est pas tendre pour les intégristes dans ses derniers films. Il est en effet difficile d'oublier qu'ils ont perturbé son tournage algérien pour De Hollywood à Tamanrasset, 1990, et menacé celui de L'Honneur de la tribu, 1993, adapté d'un roman de Rachid Mimouni, exilé à cause des années noires.

Mahmoud Zemmouri s'appuie fortement sur des dialogues aux piques lourdes de sens, pour imposer son ton humoristique. Il cultive un certain sens des formules, illustré par l'appellation de l'association de Kenza, "Ni poules ni soumises", que les acteurs sont chargés d'envoyer sans ménagement. Hafsia Herzi, révélée par La graine et le mulet de Abdellatif Kechiche, 2007, adopte le style offensif et énervé de Kenza. Son frère est joué par Mourade Zeguendi, vu dans Les Barons de Nabil Ben Yarid, 2009, et L'amante du Rif de la Marocaine Narjiss Nejjar, 2011. Le comédien belge y a côtoyé Nadia Kounda qui est Sultana après s'être démenée dans Paris à tout prix de Reem Kherici. Le rôle de guest star revient à Smaïn, un peu engoncé dans le costume de Aziz, le cousin entremetteur et magouilleur. "C'est l'un des premiers Beurs à avoir réussi dans le one-man show en France", rappelle Zemmouri, même si l'acteur, né en Algérie, élevé en banlieue parisienne depuis 1960, paraît moins électrique et comique que dans sa jeunesse, pour ses rôles récents.

Certifiée Halal mobilise ce casting éclectique dans la région de Biskra où sont tournées la majorité des scènes. La production, épaulée par la Française Marie-Laurence Attias, fidèle soutien de Zemmouri, a mis cinq ans pour se monter en bénéficiant de l'appui de l'Algérie qui assure 60% du budget. La télévision algérienne - qui a contribué à financer les films frondeurs de Zemmouri - est toujours réticente à les diffuser, pour ne pas heurter ses spectateurs. Il est vrai que le réalisateur ne met pas de gants pour appuyer ses effets. Il aligne des situations proches de la caricature, dans des paysages algériens aux allures et aux accents musicaux de westerns décomplexés. Cette fois, un soin particulier semble porté sur la qualité des images numériques alors que le trait est forcé par le montage précipité et les ressorts comiques poussés. Certifiée Halal porte ainsi la griffe de Mahmoud Zemmouri : surligner les effets pour les rendre visibles, parler vite et fort pour être audible, réaliser sans détours en visant le rire du jour.

Vu par Michel AMARGER
(Afrimages / RFI / Médias France),
pour Africiné

haut de page


   liens films

Certifiée Halal 2015
Mahmoud Zemmouri


   liens artistes

Herzi Hafsia


Kounda Nadia


Smaïn


Zeguendi Mourade


Zemmouri Mahmoud


   vnements

21/08/2014 > 01/09/2014
festival |Canada |
Festival des Films du Monde de Montréal - FFMM 2014

06/11/2015 > 17/11/2015
festival |France |
Festival du film franco arabe de Noisy-le-Sec 2015 (Seine-St-Denis)
LUDIVINE SAGNIER & MOULOUD ACHOUR, parrains de la 4ème édition. Un voyage cinématographique fascinant à la découverte du monde arabe

21/04/2018 > 29/04/2018
festival |Suisse |
Festival International du Film Oriental de Genève (FIFOG) 2018
13ème édition.

   liens structures

Acsé
France | Saint-Denis Cedex

Afrimages
France

Agence Algerienne pour le Rayonnement Culturel (AARC)
Algérie | Alger

Antinéa Audiovisuel
Algérie | Wilaya de Blida

FDATIC
Algérie | ALGER

Fennec Productions
France | PARIS

MLA FILMS
France | PARIS

Monkey Productions
Belgique | Mons

Radiodiffusion Télévision Algérienne (RTA)
Algérie | ALGER

RFI
France | Paris

haut de page

   vidos
   

 

Certifiée Halal - VF
bande annonce

 

 

Certified Halal - EN subtitles
bande annonce

 
   


   vos commentaires
vos commentaires sur cette critique :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page

 

 

 

 

?>