actuellement 16717 films recensés, 2824 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
rédacteur
Hector Tovidokou
publié le
08/02/2017
» films, artistes, structures ou événements liés à cette analyse
» les commentaires liés à cette analyse

Des jeunes filles, lors d'une des douze projections, Bénin


Hector Tovidokou (Africiné Magazine)



retour
 
Projection des six meilleurs films de Rebi@p 2016
Le cinéma à la portée des populations des 12 départements du Bénin


Dans le cadre des activités d'après festival, le promoteur des Rencontres de belles images africaines à Parakou (Rebi@p), Eric Nougloi avec son comité d'organisation, ont effectué du 03 janvier 2017 au 05 février 2017 une tournée de projection des six meilleurs films primés des Rebi@p 2016, dans les douze départements du Bénin.

Health war de Kismath Baguiri, Kindred Souls du réalisateur Teddy Attila, Kpangal, le mariage peulh de Pascal Folikoué, Mon mari de Jean-Paul Ayité, Enfant Soleil de Ishaq Chewou, Lokotoro de Félicien Assogba, Quand les fleurs se battent de Ignace Yetchenou sont les six meilleurs films primés lors du Festival des Rencontres de belles images africaines à Parakou (Rebi@p) qui s'est déroulé du 14 au 24 décembre 2016 dans la capitale septentrionale du Bénin.
Ces films ont été primés respectivement dans les catégories suivantes : Meilleure réalisation et Meilleur montage, Meilleure image, Meilleur son, Meilleur scénario, Prix d'intervention sociale, Meilleur acteur et Prix spécial du jury.

L'objectif fondamental de cette tournée de projection, a rappelé le directeur des Rebi@p, est de positionner le film "Made in Bénin" au même titre que les films du Nigéria, du Burkina-Faso, de la Côte-d'Ivoire, entre autres, et d'asseoir progressivement une industrie cinématographique forte au Bénin. Ces projections ont duré plus d'un mois. Elles ont suscité l'engouement, des passions et de l'amour à la chose cinématographique au niveau du public constitué majoritairement de jeunes filles déscolarisés et "filles-mères".
De N'dali, Gogounou, Djougou, Natitingou, Savè, Zakpota, en passant par Sakété, Akpro-Missérété, Cotonou, Calavi, Comè et Kouékanmè, les populations ont massivement effectué le déplacement pour vivre le cinéma qu'on leur a apporté gratuitement.
Ces films ont été diffusés dans des salles de classe, terrains de sport, espaces privé, places publiques et marchés des villages et arrondissements de ces douze communes qui représentent les douze départements du Bénin.

Difficultés et émulations

Elles sont d'ordre administratif et matériel. Le chef de mission, Boukari Osseni Nasser, a confié que certains de leurs matériels ont pris des coups à cause de l'impraticabilité de certaines voies notamment à Djakotomey. La surtention du groupe électrogène a fait perdre à l'organisation deux ordinateurs et leurs chargeurs. Aussi, certains chefs quartier opposaient un refus d'autorisation à diffuser sur les places publiques, ce qui ralentit parfois les séances de projection.
Pour le promoteur Eric Nougloi, il y a un besoin de réinsertion sociale des populations surtout les jeunes filles déscolarisées qui nourrissent après les projections, une passion pour le cinéma. Elles manifestent un fort d'intérêt pour la réalisation, la production et le jeu d'acteur.

Recommandations et thèmes

Plusieurs observations et recommandations ont été faites aussi bien par le public que par les missionnaires. Il s'agit par exemple d'organiser les prochaines tournées de projection avec quelques réalisateurs primés. Il y a aussi, entre autres, la création d'espaces de projection, la diffusion périodique des films.

Les films portent sur différents thèmes. Ils sont suivis de débats interactifs animés en langue française, bariba, dendi, fon et nagot, grâce à la capacité des polyglottes de l'équipe de diffusion. Cette action est aussi rendue possible et soutenue par les administrateurs locaux, les membres des associations de développement local acquis à la cause, apportant ainsi leur contribution dans la mobilisation des populations. A la date de ce jour, il y a eu douze séances de diffusion post-festival de films, dans les douze départements du Bénin.
Ainsi, ce sont plus de deux mille spectateurs impactés. Les organisateurs ont noté avec fierté que dès qu'ils approchaient les lieux de diffusion, les enfants et même des femmes crient à tue-tête "ReBI@P, ReBI@P ReBI@P...", à ne pas en finir, dansant, rigolant et venant à leur encontre.
Partout, dans les villes et villages, l'accueil a été chaleureux. Dans certaines communautés, les habitants ouvraient spontanément leurs tables. Les populations, heureuses, estimaient que cette initiative les touchait car le festival prenait la peine de venir jusqu'à eux, aussi éloignés qu'ils soient. Femmes, hommes, petits et grands, ont déclaré leur espoir que cela continue les années à venir, pour renouveler leur bonheur.

Hector Tovidokou

haut de page


   liens films

Enfant Soleil 2016
Ishaq Chewou

Health war 2015
Kismath Baguiri

Kindred Souls 2016
Electio Teddy Attila

Kpangal, le mariage peulh 2016
Pascal Foli Folikoue

Lokotoro 2016
Félicien M. Assogba

Mon mari 2016
Roland Jean Paul Ayité

Quand les fleurs se battent ! (ép. 1 - Terre des morts) 2016
Ignace Yechenou


   liens artistes

Assogba Félicien M.


Attila Electio Teddy


Ayité Roland Jean Paul


Baguiri Kismath


Chewou Ishaq


Folikoue Pascal Foli


Nougloï Eric


Yechenou Ignace


   évènements

14/12/2016 > 24/12/2016
festival |Bénin |
REBIAP 2016 - Rencontres de belles images africaines à Parakou
5ème édition.

   liens structures

Art, Culture et Tourisme Sans Frontières (ACT-SF)
Bénin | Parakou

Association Bénin ciné média (ABCM)
Bénin | COTONOU

Association des cinéastes et professionnels de l'audiovisuel du Bénin (ACB)
Bénin | COTONOU

Bénin Prosper Production (BPP)
Bénin | Parakou

Direction de la Cinématographie (Bénin)
Bénin | COTONOU

Institut Supérieur des Métiers de l'Audiovisuel (ISMA, Bénin)
Bénin | COTONOU

haut de page



   vos commentaires
vos commentaires sur cette analyse :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page