actuellement 17851 films recensés, 3082 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
rédacteur
Patrick Hervé Yobode
publié le
09/03/2019
films, artistes, structures ou événements liés à cette critique
les commentaires liés à cette critique



Patrick Hervé Yobode est rédacteur à Africiné Magazine


Richi Michael Mbebele, réalisateur congolais


Scène du film


Scène du film


Scène du film


Scène du film


Scène du film

retour
 
Positif, de Michael Mbebele (Congo Brazzaville)
Quand le passé rattrape


Assise sur son lit, le regard ailleurs, les pensées de Lisa, interprétée par Imelda Maboueki, s'entrechoquent dans sa tête. Elle cherche le motif de la brutale et douloureuse séparation que venait de lui annoncer il y a trois semaines, un SMS envoyé par son fiancé. La jeune femme n'est pas au bout de ses peines.

Dévastée par la douleur de cette séparation et n'ayant plus goût à la vie, parce que trop amoureuse de l'homme qui venait de lui interdire de ne plus jamais chercher à le revoir et ceci sans aucune explication, Lisa ne sort plus, ne mange plus. Elle cherche ce qui a pu motiver cette décision de son amoureux qui, 24 heures avant, lui promettait tout, même le mariage.

Sa meilleure amie, pour laquelle l'amour ne veut plus rien dire et qui se livre au premier venu, parvient tout de même à la convaincre de faire une croix sur celui qui venait de causer violemment du tort à son cœur. Après plusieurs minutes d'échanges et d'exemples, elle cède et accepte la proposition de son amie de sortir pour aller se défouler, afin d'oublier son chagrin d'amour. La destination est toute trouvée puisque la jeune femme a un rendez-vous avec l'un de ses multiples copains.

Notre actrice principale, au cours de cette sortie, fera la rencontre de Freddy, un homme très prudent en matière d'amour et qui a une manière assez particulière d'aborder une femme. Le dialogue est âpre. A la fin de la discussion, Linda accepte néanmoins la carte de visite de Freddy. En faisant le compte rendu à son amie, celle-ci s'étonne du fait qu'elle ne se décide pas à joindre Freddy ; elle l'encourage à contacter ce nouveau prétendant. Partagée entre le doute et le désir d'appeler Freddy, Lisa s'y résout finalement. Ils se rencontrent, échangent et s'acceptent. Mais avant toute chose, Freddy comme à son habitude impose un contrôle sanitaire, notamment celui du VIH/SIDA, à sa nouvelle compagne. Celle-ci, très sûre d'elle et, oublieuse de sa vie assez dissolue dans le passé, accepte.

Le film court-métrage fiction de 26 minutes se déroule dans la chambre des deux amies et dans un restaurant. Il dresse un portrait de la beauté vue d'en haut de la mégalopole de Brazzaville. C'est une belle histoire racontée de fort belle manière. Respectant les normes primaires du cinéma, Positif prône la prise de conscience par les jeunes face à la vie de débauche. La même thématique a été déjà abordé, sous un angle différent, par le réalisateur congolais Djo Munga dans son film Papy.

Patrick Hervé YOBODE

Article écrit dans le cadre de l'atelier de la critique organisé par la FACC - au Fespaco 2019.

haut de page


   liens films

Positif 2017
Richi Mbebele


   liens artistes

Mbebele Richi


   vnements

23/02/2019 > 02/03/2019
festival |Burkina Faso |
FESPACO 2019 (Festival Panafricain du Cinéma et de la télévision de Ouagadougou)
26e édition. Cinquantenaire.

   liens structures

Afrocine Films Entertainment
République du Congo | Brazzaville

haut de page



   vos commentaires
vos commentaires sur cette critique :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page

 

 

 

 

?>